La bière serait-elle devenue le new hype en terre hexagonale ?

Tristan Walser 25/10/2016
Partager cet article

Cette question n’est pas anodine il faut reconnaître que la bière a fait peau neuve depuis quelques années, disons moins de cinq ans. Quand bien même chaque seconde près de 5 800 litres de ce nectar sont consommés à travers le monde, que cet alcool existe depuis la « quasi-nuit des temps », mésopotamiens, égyptiens, celtes, gaulois se délectaient déjà de ce breuvage il y a des centaines d’années.

histoire-de-la-biere

Depuis des dizaines d’années, les mastodontes de la bière comme Heineken ou Kronenbourg ont alimentés le marché français à grands coups de galions de bières sans réelles saveurs. Les français préférant la noblesse du vin, optaient pour la cervoise à quelques occasions festives et matchs footballistiques. Face à cette lassitude constante des consommateurs français, ces géants industriels ont fini de se reposer sur leurs lauriers et ont eu un vrai sursaut de lucidité à la façon du professeur Tournesol. Ils ont alors innové et diversifié leurs offres pour réintroduire une grande variété de goûts dans ces biberons. Plus que de simples opérations marketing ou qu’un changement de papier peint, les colosses du brassage, par leurs bières de Noël et leurs breuvages aromatisées, ont ouvert véritablement la voie aux brasseurs artisanaux en donnant un grand coup de fouet au marché.

Et il faut dire qu’à présent les brasseries artisanales ont le vent en poupe. Le marché est très dynamique et surfe sur une réelle déferlante. L’Hexagone compte aujourd’hui plus de huit cents brasseries sur l’ensemble de son territoire, dont beaucoup de micro-brasseries bien entendu. Ce chiffre est le double qu’il y a cinq ans. La France est à présent le troisième pays européen en nombre de sites de production. Il faut dire que le savoir-faire est très valorisé et la créativité est encouragée. De nombreux concours ont été mis en place et les circuits de distributions se sont consolidés. On compte aujourd’hui douze caves à bières à Paris, sachant que près de la moitié a ouvert dans les vingt-quatre derniers mois. La savoureuse révolution brassicole est en marche et beaucoup d’acteurs la soutienne ! Les initiatives se multiplient pour développer le marché et étendre les offres. Par exemple, le sous le modèle des box mensuel, Le site MaBièreBox propose des abonnements pour déguster chaque mois des bières artisanales rares et plus délicieuses les unes des autres.

Aujourd’hui, une bière c’est un goût défini, une provenance valorisée, une couleur propre et une histoire authentique et c’est ce que ce concept de box et toutes les caves à bière mettent en avant, la diversité, le plaisir du palet plutôt que la quantité.

Au-delà d’un réel plaisir gustatif, il semblerait même que cet ancestral breuvage présenterait des vertus médicinales ! Ce n’est pas moi qui le dit mais la Research Society on alcoholism. Apparemment la bière stimulerait nos capacités cognitives et serait un excellent moyen de protection contre par exemple la maladie d’Alzheimer ! De plus, les antioxydants que ces boissons comportent aiderait à perdre du poids… C’est donc bon pour votre santé ! Avec modération bien sur ! On recommande de boire pas plus de deux bières par jour messieurs dames…

obamathumbsup

Sur le même sujet :