On a testé pour vous les nouveaux moyens de transport en ville …

Image

…et – pour terminer un titre déjà long – sans se fatiguer !

Bus en retard à cause d’une circulation trop dense, métro nauséabond et RER pas toujours fiable, taxis trop chers et VTC moins chers mais trop chers quand même ont eu raison de vous… et vous êtes redevenus piétons à défaut d’être cycliste parce qu’on vous a volé votre vélo ou que tout simplement pédaler, c’est trop dur.  Continuer la lecture

Sports d’Epoque

En cette rentrée 2015, le rythme ne faiblit pas pour le sport Français. Le XV tricolore ferraille en Angleterre. Le basket a reçu les cadors européens à la maison. Enfin la bande de Didier Deschamps entame un marathon dans l’optique … Continuer la lecture

Sport – oui, le ski freeride français est bel et bien le meilleur du monde

Image

Mesdames, messieurs, amis Français, on peut désormais le crier haut et fort, en matière de ski Freeride, l’Hexagone est définitivement la meilleure nation du monde, et ça vaut le coup d’en faire un article ! 

 

 

Le ski freeride qu’est-ce que c’est ?

Le freeride c’est une discipline qui consiste à skier en dehors des pistes balisées, en d’autres termes, lorsque vous prenez le petit chemin de raccourcie au milieu des sapins entre « le Chamois » et « l’Alpine »: vous freerider.

Discipline à part entière depuis le milieu des années 90, elle permet aux meilleurs « riders » de la planète de s’exprimer sur un terrain vierge et particulièrement sauvage, puisque par principe il n’y aucune remontée mécanique qui permets d’y accéder .

Depuis 2008, les meilleurs freeriders de la planète s’affrontent lors d’un contest (n’en déplaise aux journalistes de France 2, en la matière on utilise des mots anglais)  de 6 étapes,  dans le désormais célèbre « Freeride World Tour »

L’exercice est particulièrement difficile et périlleux dans la mesure où chaque rider n’a droit qu’à un passage pour impressionner les jurys et que celui-ci se fait sans aucun essai préalable.

En gros, les mecs montent encordés avec leurs numéros de dossard sous le coude, se pèlent  le jonc pendant trois heures, et au  moment où on leur dit que c’est à eux, ils s’élancent à toute berzingue dans un couloir d’avalanche, parsemé de barres rocheuses et doivent envoyer le plus gros bois possible, pour impressionner un jury qui les matent à la jumelle en face du spot et  notent leurs performances.

 

Chaque étape se déroule sur une montagne différente, et généralement sur un continent différent, d’une session à une autre. Cette année, par exemple, les riders sont allés à Courmayeur en Italie, à Chamonix France,  à Fieberbrunn en Autriche, à Snowbird aux USA, à Revelstoke au Canada et comme toujours au Verbier en Suisse pour descendre ce qui est réputé comme le spot le plus dur du monde: le Bec des Rosses.

 

Plus que des mots, voilà ce que donne une épreuve du Freeride World Tour, la plus belle au: Bec des Rosses, en compagnie du champion du monde 2014, Loic Collomb-Patton.

 


Partez quelques jours en week-end ou en mid-week pour vous évader dans les stations de ski françaises.

Le ski français taille patron

 

De manière générale, le ski hexagonal se porte bien ; les multiples médailles que l’on a gagné aux JO d’hiver en slaloms, que se soit en  « super G », en descente, géant, spéciale  ou combiné, en sont la preuve. D’ailleurs la France se trouve être la quatrième meilleure nation au classement avec pas moins de 15 médailles d’or remportée depuis 1924 (merci Antoine Dénériaz, Jean-Clause Killy et les autres).

Sans parler du ski freestyle où depuis l’émergence de la discipline et le sacre d’Edgar Grospiron au JO d’Albertville de 92 en ski de bosse, on rafle tout.

C’est en voyant ce genre de photo que tu te dis que tu as vieilli.

 

Que cela soit aux X Games, aux championnats du monde et dernièrement au Jeux Olympique ou pour la première apparition du ski cross, le podium était 100% français.

Mais en ski freeride, c’est encore une autre histoire; en six éditions du Freeride World Tour, il y a eu quatre victoires françaises en ski masculin (et trois en snowboard).

Plus qu’une domination c’est une leçon  que donne le ski français et il faut en être fier.

 
 
 
 

 

Les acteurs d’une hégémonie

  Exception faite de l’OVNI nommé Aurélien Ducroz, le double champion du monde de Freeride en 2009 et en 2011, se sont essentiellement des anciens freestylers français qui sont venus s’imposer sur le  Freeride World Tour : la légende: Candide Thovex et son digne héritier: Loic Collomp-Patton.  

Le montagnard : Aurélien Ducroz

  Aurélien Ducroz d’abord, car c’est le premier français à avoir remporté le titre suprême. Le natif de Chamonix s’est fait remarquer sur le circuit grâce à son style puissant et agressif, caractérisé par  un goût prononcé pour les gros sauts et  les lignes risquées.   https://vimeo.com/20055906 Outre son talent de skieur, il a commencé en 2011 une carrière dans la voile, et prépare  le Vendée Globes pour 2016. Un grand monsieur sur terre et sur mer, qu’il est possible de suivre dans deux web séries,  la CHAMONIX EXPERIENCE et la CHAM’LINES. http://www.dailymotion.com/video/x19nd3g_cham-lines-s1ep1-with-aurelien-ducroz_sport  

La légende: Candide Thovex

Cela n’engage que moi bien sûr, mais Candide Thovex, est au ski ce que Shaun White est au snowboard ou Michael Jordan au basket: une véritable légende. C’est bien simple, le gars de la Clusaz a tout gagné et notamment le Freeride World Tour en 2010. Une victoire, qui a eu un gout de résurrection pour lui, car victime d’un grave accident en 2007, alors qu’il était au top du ski freestyle mondial (discipline qu’il a contribué à populariser et à démocratiser notamment avec les films Rastafaride), les médecins lui diagnostic l’arrêt de de sa carrière. Le destin le force alors à arrêter pour changer de discipline, mais lorsque l’on a gagné quatre médailles d’or au X Games, et que l’on se met au Freeride, forcément on envoie du gros. Pour son unique participation le français à impressionné tout le monde et gagné la compétition en signant, lui aussi, une victoire à Chamonix. https://www.youtube.com/watch?v=W4FDSCGWcUg&list=UUphxpm20FrgvoInN0AWqj6w Plus ou moins retiré des circuits depuis deux ans, il se consacre pleinement à sa première passion, qui est la réalisation de film. Il a d’ailleurs sorti un film autobiographique “Few Words” dans lequel on le voit rider sur tous les spots de la planète, bien plus qu’un sport à ce niveau-là c’est de l’Art. A 31 ans, il est le plus grand tout simplement. https://www.youtube.com/watch?v=eL2sCAvM29A     https://www.youtube.com/watch?v=ygxufRprWpY

   

La relève: Loic Collomb-Patton

    Loic vient de la Clusaz et, comme Candide, il a fait beaucoup de freestyles avant de se mettre au freeride. Comme son pote, il a réussi l’exploit de devenir champion du monde pour sa première participation. Inconnu jusqu’alors, Loic a surpris tout le monde en s’imposant à Courmayeur et à Chamonix, grâce à deux runs monstrueux, caractérisés par deux énormes « 360° », histoire de montrer à tout le monde qu’il n’était pas venu pour “triller les lentilles”.   http://www.dailymotion.com/video/x1aaic9_fwt14-loic-collomb-patton-winner-run-chamonix-mont-blanc_sport   Faisant toute la saison en tant que leader, il a conservé sa place jusqu’à la dernière étape du Verbier, la semaine dernière où, grâce à une très bonne troisième place, il s’est imposé sur le Freeride World Tour.   C’est une excellente chose, que de découvrir de nouveaux riders, d’autant plus s’ils sont français. Celà accroit en effet, la médiatisation d’un sport qui est trop souvent oublié des journalistes français. Mais les choses évoluent, et s’il n’y avait que quelques “connaisseurs” qui suivaient la coupe du monde de Freeride en 2008, on est de plus en plus à passé nos dimanche matin devant l’ordinateur, pour voir ces mecs et ces filles, skieurs et snowboarders dévaler les plus beaux sommets du monde, et c’est beaucoup mieux.   Voilà désormais vous serrez qu’il n’y a pas que les handballeurs français qui peuvent être surnommé les experts. Définitivement c’est trois gars le peuvent aussi,  en attendant la suite des évènements, on vous laisse un petit “best of” du final de  la saison.  

Sport – Tu sais que tu vas regarder le derby l’OL VS l’ASSE quand…

Dimanche c’est le derby, Le Derby, LE DERBY Si certains pensent que  le football français se résume aux Paris vs Marseille, toi, tu sais que les gros matchs de la saison sont ceux opposants les deux frères ennemis de la … Continuer la lecture

Sport – Paris ville bénie du football

Image

Paris jouera donc son huitième de finale de ligue des champions contre le Bayer Leverkusen. Un soulagement pour les Parisiens qui souhaitaient à tout prix éviter les grosses cylindrées que sont le Bayern Munich, Arsenal et Manchester City.
Un tirage au sort plutôt clément, en tout cas sur le papier car il ne faut pas sous-estimer l’équipe de Leverkusen actuellement solide deuxième du championnat allemand avec 5 points d’avance sur le Borussia Dortmund et 7 de retard sur le Bayern Munich.

Une équipe compacte, très homogène mais sans véritable joueur vedette. Une équipe qui est sortie sans difficultés d’un groupe plutôt relevé composé de Manchester United, du Shakhtar Donetsk et des Espagnols de la Real Sociedad preuve qu’elle n’est pas arrivée en huitième de finale par hasard.
Pourtant force est de constater que cette équipe ne soulève pas les foules, la faute à la médiatisation limitée du championnat allemand.

Tout l’inverse de son concurrent pour les quarts de finale, le Paris Saint-Germain et sa pléiade de stars. Solide leader de la ligue 1 le PSG impressionne les observateurs par sa qualité technique et son aisance collective. Sur la scène européenne, on ne peut pas dire que les parisiens soient considérés comme des favoris au titre final. Sorti très facilement d’un groupe composé des Belges d’Anderlecht, du Benfica Lisbonne et de l’Olympiakos, les coéquipiers de Zlatan Ibrahimovic ont cependant marqué les esprits avec notamment un 5-0 infligé sur la pelouse d’Anderlecht grace à un quadruplé du géant suédois.
Paris est invaincu à domicile en coupe d’Europe depuis 2006 et à la chance de recevoir au match retour, un véritable atout en cas de contre-performance en Allemagne même si les Parisiens partent logiquement avec une longueur d’avance.

Vous pouvez aussi consulter nos autres articles sport sur :

Test : Poudlard – dans quelle maison le Choixpeau magique t’enverra-t-il ?

Image

Poudlard, quel avenir pour moi?

Tu viens d’avoir ton bac, ta licence ou un quelconque diplôme de moldu et ta vie pue la merde. Heureusement tu reçois enfin ta lettre de Poudlard, celle que tu attends depuis que tu as 11 ans :

Ni une ni deux, ni passe en profondeur, tu tej tes amis nuls sans pouvoir, tu te rends sur la voie 9 ¾, tu prends le Poudlard Express, tu checks Hagrid et te voilà dans la salle du banquet à te chier dessus en ne sachant pas dans quelle maison entre quel maison, entre Gryffondor, Poufsouffle, Serdaigle et Serpentard tu vas être. Boloss. Mais grâce ton Iphone de gosse de riche, tu effectues ce test Hurluberlu 100% certifié vrai afin de savoir dans quelle maison cette baltringue de chapeau va t’envoyer.

Question 1 – Ce qui te caractérise le plus :

  1. Le courage, genre le matin tu te lèves à 7h.
  2. La créativité, genre t’avais 16 de moyenne en arts plastiques.
  3. L’ambition, genre tu veux devenir joueur de foot pro mais t’as les pieds carrés.
  4. T’es un gros blaireau comme les gars de Poufsouffle.

Question 2 – Ton type d’animal préféré de toute ta vie et tu ne pourras plus jamais changer :

  1. L’oiseau qui de ses ailes arpente le ciel et de sa vue perçante perfore sa proie.
  2. Le dinosaure qui par le miracle de l’évolution devient une poule.
  3. Le fauve qui est de ceux qui guérissent, de ceux qui résistent, de ceux qui croient aux miracles, pas de ceux qui disent que lorsque les tables bougent, c’est que quelqu’un les pousse du pied.
  4. Ron Weasley.

Question 3 – Ton épisode préféré de Harry Potter :

  1. La Coupe de Feu quand le mec qui joue Edward dans Twilight meurt tué par un sort maléfique (« Alohomora »).
  2. Harry Potter, mange tes morts chez les mange morts.
  3. Harry potter dans la rue.
  4. Le transporteur 2 avec Frederic Diefenthal et Samy Naceri.

Question 3 – Ta maison préférée :

  1. La maison des secrets.
  2. Poudlard.
  3. Les Stark.
  4. Poufsouffle, ceux qui ont comme emblème un gros blaireau (comme toi).

Question B – En effectuant ce test Poudlard, tu es :

  1. Assis.
  2. Debout.
  3. Oblique.
  4. Sous la douche.

Question  – Ton sport préféré :

  1. Le football.
  2. Le foot en salle.
  3. Regarder le foot.
  4. Le curling (le truc avec les balais qui volent).

Question 13 – Qui c’est le meilleur ?

  1. C’est les verts.
  2. Les verres (alcoolique).
  3. ta mère.
  4. En tout cas pas Poufsouffle mdr t’as vu leurs gueules.

Résultats du test :

– Tu as une majorité de réponses a : tu es sympathique.

– Tu as une majorité de bonnes réponses : très bon en maths mais grosse chèvre en sport.

– Tu as une majorité de questions : tu es bourré.

– Tu as la majorité : ba tant mieux pour toi maintenant passe ton permis grosse feignasse.

Ok c’est tout pour moi c’était François. Et maintenant que vous savez plus précisément dans quelle maison vous auriez fini, je vous conseille de lire nos derniers articles sur Hurluberlu !