La Fille du Mois #15: Irina Shayk

Partager cet article

La Russie, quel beau pays. Son architecture, sa nourriture, sa culture, son histoire… Et ses filles. Ce mois-ci, je vous le donne en mille, c’est une petite Russe qui remporte le titre tant convoité de « Fille du Mois » chez Hurluberlu.fr. Récemment, on vous avait parlé de Jade Leboeufs, ou encore de Gisele Bundchen à pleurer… Mais ce mois si on part sur de la Russe. Et pas n’importe quelle Russe ! Une mannequin qui s’est fait remarquer lors de shootings de lingerie et de maillots de bain… Assez discuté, je vous demande un tonnerre d’applaudissements pour la belle, Irina Shayk.

Une enfance pas simple

Irina est née le 6 janvier 1986 en Russie. Sa mère l’ayant poussée à s’impliquer dans le monde de la musique, la petite fille a commencé à jouer du piano à l’âge de six ans seulement. À neuf ans, elle entre dans une école de musique dans laquelle elle restera pendant septs ans, à perfectionner sa maîtrise du piano, ainsi que du chant. Lorsqu’elle a eu 14 ans, son père décéda tragiquement à la suite de complications liées à une mauvaise pneumonie. Pas toujours sympa les conditions climatiques russes…

Lorsqu’elle s’est lancée dans les études supérieures, elle a tenté une école de marketing qu’elle a ratée. Elle s’est ensuite dirigée vers une école de beauté avec sa grande sœur. C’est pendant cette période qu’elle fut repérée par une agence de mannequinat local, et que la vraie vie a commencé. Comme quoi, rater ses études est parfois une bonne choses! 😉

Des origines fortes

Irina n’a pas le style de la Russe typique, pulpeuse blonde aux yeux bleu. Elle, c’est plutôt peau foncée, regard de braise, et visage racé, presque dans le style d’une Brésilienne ou d’une Colombienne. Elle a expliqué aux médias que ce style original lui avait été transmis par son père, qui avait lui-même la peau très foncée en raison de ses origines « Tatar », un peuple aux racines turques qui vit dans les pays soviétiques. Ses magnifiques yeux doux, en revanche, lui auraient été transmis par sa maman.

Ce mixe de styles d’Amérique du Sud et de Russie fait de Irina Shayk une créature unique, et incroyablement sexy. Elle n’est pas dans notre classement des femmes les plus incroyables de 2017, mais elle n’a rien à envier aux filles du palmares…

Une carrière proche du sans faute

Irina à remporté haut la main le premier concours de beauté auquel elle a participé : le concours de « Miss Chelyabinsk 2004« . En 2007, elle deviendra l’égérie de la marque de lingerie Intimissimi. La même année, elle fera sa première apparition dans l’édition annuelle du magazine Sports Illustrated dédiée entièrement aux maillots de bain. Elle a d’ailleurs participé à toutes les éditions de ce numéro spécial depuis, et en a même fait la couverture en 2011. Un honneur très convoité dans le monde du mannequinat ! Cette même année, on la retrouvera en couverture, entre autres, de Tatler Russia, Twelv, Cosmopolitan Spain, GQ Mexico, Glamour Spain, Amica Italy, et j’en passe…

En 2010, Intimissimi changera son statut d’égérie pour celui d’ambassadrice officielle de la marque. Pour ne citer que quelques-unes des autres marques pour lesquelles la jeune Russe à travaillé, on peut retenir Guess, Lacoste, Cesare Paciotti, ou encore Morellato.

Une petite polyvalente, et enragée

Depuis toutes ces années, Irina n’a pas chaumé. Alternant entre les shootings photos, les publicités vidéos, les défilés pour certaines des plus grandes marques du monde, dont Givenchy, Versace, Maschino, Philippe Plein, et bien d’autres… Elle a même défilé aux côtés des athlètes russes lors des Jeux olympiques d’hiver en 2014. En 2016, elle a également participé au Fashion Show de Victoria’s Secret, ce qui peut être considéré comme un label de qualité international pour les mannequins d’aujourd’hui.

Sa notoriété a explosé, elle est connue aux quatre coins du monde, et on dirait bien qu’elle n’a pas prévu de s’arrêter là. Elle a fait une apparition au cinéma en 2014, dans le film HERCULES aux côtés de Dwayn Jhonson, plus connu sous le pseudonyme « The Rock« . Elle est aussi impliquée dans des tâches de charité et d’humanitaire. Elle aide à recolter des fonds pour des hopitaux pour enfants, notamment un dans sa ville natale qui traite les jeunes dans le besoin. Et oui, Irina n’est pas seulement une bombe, elle a aussi le coeur sur la main et elle s’implique dans la vie des collectivités et elle aide à son humble niveau les plus démunis.

Au niveau personnel, elle était en couple avec le footballeur Christiano Ronaldo de 2010 à 2015. Depuis mi-2015, elle est avec l’acteur Bradley Cooper. Autant dire qu’elle fait autant de jaloux que de jalouses. Le couple est installé à New York, et la famille s’est agrandi en mars 2017 avec l’arrivée de leur premier enfant, une petite fille. Elle a été accueillie avec le plus grand des plaisirs par ses deux parents, et par Caesare, le Labrador d’ Irina!

Sacré personnage, cette petite Irina..