Showeb de printemps : Le cinéma de 2015

Image

[button size= »medium » url= »https://www.hurluberlu.fr/showeb-dautomne-recap/ » text= »Voir le récap de cette année pour les films de 2016″]

Récemment, je me suis rendu au showeb de printemps pour représenter Hurluberlu à l’ugc de Bercy Village dans le 12ème arrondissement de Paris. Toute une journée réservée pour les professionnels du web. Pour résumer rapidement l’événement, on a vu plein de bandes annonces, quelques extraits, des choses qu’on n’a pas le droit de vous parler parce que les Américains ont peur, Orelsan, Jamel Debbouze, François-Xavier Demaison, R2-D2 et prit des photos avec des Stormtroopers (les guerriers blancs dans Star Wars).

Qu’est ce qu’on en a retenu ? Sur la soixantaine de films présentés, voici une liste des films les plus intéressants, innovants, attendus, pour faire court, ceux qui ont retenu mon attention

We are your Friends :

Il y a quelques années, nous avions Projet X, récemment Spring breakers, en 2015, Studio Canal réunit, Justice pour la musique, Zac Efron et Emily Ratajkowski pour un film d’été. Le film suit une tournée de DJ avec toutes leurs histoires et leur représentations.

Adam Jones (titre va peut-être changer)

SND présente ici un film sur la gastronomie. On est d’accord, c’est pas ultra trippant mais John Wells, le réalisateur a réussi à réunir des grands noms comme Bradley Cooper, Sienna Miller, Omar Sy ou Jamie Dornan (n’en déplaise à certains). Le titre Adam Jones est provisoire et ne sera sans doute pas conserver. Adam Jones étant le nom du personnage principal qui sera incarné par Bradley Cooper.

Antigang : 

Cela faisait 5 ans qu’on attendait Jean Reno de nouveau dans un film de gangster, après L’Immortel, c’est dans Antigang que l’acteur français revient pour un film qui promet. Autour de Reno, de jeunes acteurs vont donner une dynamique très vivante pour un film qui se veut « fun ». L’action se déroule à Paris et ça c’est bien. On attend un film bien badass, avec un humour de conséquence et des scènes de fusillade à en faire pleurer les yeux les plus sensibles. A voir à partir du 19 Aout.

La résistance de l’air : 

Reda Kateb va se retrouver dans un bourbier avec La Résistance de l’air, ancien champion de tir, il va devoir tuer pour vivre et faire vivre sa famille, une situation complexe pour un film sombre, à voir ce que cela peut donner. En salles le 17 juin

Nos futurs : 

Pio Marmaï, Kyan Khojandi, entres autres pour une comédie qui n’aura rien de bien original sur le papier. D’anciens potes qui, 15 ans après, veulent refaire une soirée avec leurs connaissances. Ce qui m’a fait retenir ce film ? Kyan Khojandi, en grande partie et aussi l’extrait exposé qui montrait un humour un peu à part dans les comédies françaises récentes. Sortie cet été

Arès :

Encore une fois, Paris, mais des années plus tard cette fois ci. La France fait désormais partie des pays pauvres du monde, contrôlée par des entreprises plus rien ne semble pouvoir sauver le pays qui compte plus de 15 millions de chômeurs (on en est à moins de 3 500 000 actuellement, on est large). Mais le thème n’est pas là, ce film dit « d’anticipation » montre une facette encore plus sombre, le dopage est légal et le sport fétiche des français est un sport de combat que l’on peut comparer à l’UFC. Un sportif en bout de course est forcé de tester une drogue expérimental pour continuer son métier de combattant, le seul risque qu’il encourt ? La mort.

The Boy and The Beast

Un film d’animation tout bête de Hosada qui va mettre en scène un jeune garçon et « la bête » qui sera en quelques sortes son maître d’armes. Ce qui m’intrigue ? La présentation du réalisateur, Hosada a été présenté comme le successeur de Miyasaki, rien que ça, un sacré défi.

Heatwave

On ne va pas faire un article sur les sorties cinéma sans parler d’un film d’auteur. Heatwave, film psychologique sur un immigré en Grèce qui va subir la fourberie d’un policier ripoux, le contexte caniculaire va faire dévier le personnage principal qui va entrer dans une psychose que va vivre le spectateur.

Unfriended :

Film d’horreur sur les dangers d’internet. Une bande d’amis postent des photos de soirées qui vont causées le suicide d’une de leurs amies, lors de leur discussion fréquente sur internet, un inconnu présentée sous le nom de leur amie morte va causer la terreur dans la conversation. Pendant 1h30, vous ne verrez que l’écran de l’ordinateur et ce qui s’en suit. Un film très prenant et très innovant dans sa forme, qui a déjà séduit outre-Atlantique arrive en France en 2015.

Burn Burn Burn :

Une bonne comédie britannique pour changer de contexte, mélange assumé entre Thelma et Louise et quatre mariages pour un enterrement, ce film initiatique a tout pour faire rire, une intrigue (enfin un but) complètement décalé et le fait d’être anglais. Pour résumer, deux amies doivent réaliser les voeux testimoniaux de leur ami Dan, ces voeux vont amener les deux amies au quatre coins de l’Angleterre.

En parlant de décalage, la devise du film est : « Un film sur la vie, la mort et les tupperwares »

Vice versa : 

Deux films d’animation par Disney en une année, on ne dit pas non, comme souvent précédé d’un court métrage, celui qui sera avant Vice Versa n’est à manquer sous aucun prétexte, Lava, est un petit bijou. Sortie le 17 juin.

The Good dinosaur :

Le second Pixar de l’année, ce film d’animation que l’on va qualifier de lambda pour le moment, va se distinguer par la nouvelle technique d’animation utilisée qui se rapproche de plus en plus du photo réalisme. Sortie en salles le 25 novembre.

Les châteaux de sable : 

Un scénario très accrocheur, écrit au fil de la plume. Une romance touchante avec Emma de Caunes qui joue son rôle à la perfection et Yannick Rennier qui tient un rôle fait pour lui. Sortie le 1 Avril.

Hyena

The Jokers s’avoue radical, la prise de risque concernant Hyena va sans doute payer. Une intrigue digne des meilleures séries condensée dans un long métrage, entre police, alcool, gang et tout plein d’autres cliché du thriller banal, Hyena s’annonce violent, dur mais très prenant. Pour reprendre l’expression utilisé par les membres du film : « Le futur du thriller a un nom : Hyena », sortie le 6 Mai

Snow in Paradise :

Je vais pas m’étaler je vous offre la bande annonce

Les cow-boy :

Thomas Bidegain a offert l’un des meilleurs scénario de ces dernières années à Pathé. Dans l’Est de la France transformé en western, tout va bien pour François Damiens et sa communauté jusqu’à la disparation de sa fille Kelly. Le film traite de l’amour d’un père pour sa fille, Alain, le personnage joué par François Damiens, va mettre en péril tout ce qu’il avait acquis pour retrouver sa fille.

D’autres films intéressants mais pas assez et faut pas déconner la liste peut pas contenir 45 films :

Russel Crowe revient avec La Promesse d’une vie, son sixième film en tant que réalisateur. Après Pitch Perfect 1, Pitch Perfect 2 en 2015. De nombreux accidents ont lieu en montagne, Everest fait d’un véritable accident dans le mont éponyme un film. Le projet X à la française revient en 2015, Babysitting 2 est en tournage au Brésil. Manos Sucias, le film Colombien au summum du cliché vu qu’il parle de drogue, sauf que celui ci est tourné au coeur même du réseau de la drogue colombienne, et il est produit par Spike Lee. Ant-Man, un Marvel, au programme, des fourmis, de l’humour, des effets spéciaux et Michael Douglas. Enfin François-Xavier Demaison produit un film à la France 3 sur la fin de carrière d’un instituteur de village. Enfin les amateurs d’animés, de chansons qui restent dans la tête seront ravis du court-métrage sur la Reine des neiges qui sera diffusé avant Cendrillon à partir du 25 Mars.

Jeu Concours : 1 Dockers ALPHA KHAKI édition limitée à gagner !

Image

Dockers célèbre les 150 ans du Printemps.

Cette année 2015 marque le 150ème anniversaire du célèbre magasin Le Printemps qui a ouvert ses portes pour la première fois en 1865 à Paris. Pour son anniversaire, il vous fait même des cadeaux !

En effet, Le Printemps a soigneusement sélectionné 200 marques innovantes avec des corners en magasins pour lancer une édition limitée de leurs articles les plus iconiques ou les plus populaires dans une gamme de teintes rouges inspirée de la couleur rose. (L’emblème du 150e anniversaire)

Notre partenaire Dockers a donc été sélectionné avec le mythique Alpha Khaki ! Pour la première fois, Dockers lance alors une édition limitée à 600 exemplaires de son produit phare ! « Alpha Khaki in Claret Red with a Mist Wash finish » en hommage à la couleur de la maison Printemps pour son anniversaire. Parfait pour un look « premier de la classe », « habillé » ou « décontract », on vous offre le votre sur le site !

Et comme on aime nos lecteurs, on vous en fait gagner un via notre jeu concours.

Pour participer à notre jeu concours :

Pour participer et tenter de remporter un Dockers Alpha Khaki en édition limitée, rien de plus simple :

1) Se rendre sur notre page facebook et « nous aimer » (si ce n’est pas déjà fait)
2) Taguer 3 de vos amis en commentaire (qui n’ont pas encore joué)
3) Croiser les doigts et attendre le verdict ! (tirage au sort)

(On s’excuse mais nous ne pouvons pas laisser le choix de la taille qui sera de 32/32 soit l’équivalent d’un 42 en taille Europe)

Fin du concours Mercredi 10 mars à minuit !

Les petits plaisirs du printemps …

Image

Ah le printemps, la saison préférée de Vivaldi… Commençant plutôt mal car un petit con a décidé de tourner les aiguilles dans le mauvais sens de la montre, nous faisant ainsi perdre une heure de sommeil. Sûrement l’histoire d’un mec frustré par les changements de sens au UNO.

Mais « une de perdue, dix de retrouvées« , aussitôt dit aussitôt fait, nous voici enchantés par les bourgeons qui fleurissent, les tulipes qui rosissent et les pâquerettes qui grossissent.

Que de clichés me direz-vous. Que nenni, nous n’avons point fini. Le printemps c’est aussi, comme me diraient certains, le retour des petits culs et du monde au balcon. Le soleil pointe le bout de son nez et les passants sont déshabillés. Que de plaisir pour nos mirettes.

Les couples se font et se défont ; le printemps, saison des amours, laisse derrière nous chagrins et peines. Saison de l’euphorie, des apéros sur les quais, où le soleil nous met le moral au beau fixe. Nous voici enfin prêts à rencontrer notre Juliette ou Roméo.

Vous vous en doutez sûrement, Vivaldi et moi on s’entend bien. Nous sommes d’accord sur ce point : la meilleure saison, c’est le printemps. Pas de preuve empirique, ni d’équation algébrique, juste quelques petits points magiques.

5 raisons de préférer le printemps

Point numéro 1 : Fini les bonnets de hipster et bonjour les casquettes swaggy

Point numéro 2 : Tu peux enfin cacher une bonne gueule de bois avec des lunettes de soleil sans passer pour Gilbert Montagné

Point numéro 3 : Tu peux exploser ton budget pintes-clopes sans mauvaise conscience: #onvaseposerenterrasse

Point numéro 4  : Ton coloc va passer l’aspirateur pour la première fois de sa vie, ménage de printemps oblige

Point numéro 5 : En profiter aujourd’hui parce que demain, il fait un temps pourri

Ma démonstration achevée, cette belle journée de printemps vous apprécierez. Moi, je peux enfin retourner à mes mouchoirs et profiter pleinement des allergies au pollen.

postscriptum: Parce que c’est dimanche, et qu’on sait que vous êtes des petits gourmands, on vous rajouté une playlist de printemps en prime

crédit photo :  http://ditesleavecdesfleurs.tumblr.com/