Médias – Jen Selter ou l’art « d’Asstagram »

On connaît tous Instagram, cette application pour smart phone qui permet de rendre alléchante une choucroute en conserve et plus généralement n’importe quelle photo grâce à des filtres rétros. Jen Selter, une jeune Américaine dotée d’un postérieur supérieurement qualitatif,  a eu l’idée de « s’Instagramer » le boule. Résultat plus de 2 millions de followers sur le site en question, 600 000 fans sur Facebook et la naissance d’un mythe : « asstagram ».

// lire notre article pour devenir un mec stylé sur les réseaux sociaux ? //

Jen Selter ou l’art d’asstagram

L’histoire peu banale d’une jeune étudiante de 20 ans qui a vite compris qu’elle avait plus de succès en postant des photos de ses fesses qu’en mettant son chien ou sa grand-mère. Du coup, la fitness-girl n’ a pas arrêté de poster des photos du fameux postérieur, dans une logique de course aux followers.

Indéniablement d’un point de vu strictement physique, on peut comprendre l’engouement, non? (Crédit photo @JenSelter)

Dans l’ascenseur, à la salle de gym, au resto, dans la salle de bain, toutes les occasions sont bonnes pour poster des images de son corps. Le tarif syndical pour chaque photo, c’est 150 000 likes. Sans compter les clichés sempiternelles deux mille commentaires à base de « wesh t’es trop mignonne », « t’es mon idole Jen », « Jen, ton corps est incroyable », « hey fais péter ton numéro de téléphone » ou encore « ouhlalala je kiffe trop ton boule ». (Cette traduction de l’anglais vers le français est peut-être légèrement approximative). Ce qui est sur c’est que les mecs deviennent fous comme le prouve cette vidéo.

A la conquête des followers?

Manifestement, Jen Selter s’est donné un mal fou pour en arriver là. Après s’être inscrite sur Instagram en mars 2012, elle s’est rendue compte que poster des images de son corps marchait plutôt pas mal, et qu’en plus, d’autres comptes republiaient régulièrement lesdits clichés. Dès lors, elle s’est appliquée à demander systématiquement qu’on la crédite. Technique gagnante. Son nombre de followers n’a pas tardé à exploser.  Et puis, selon une logique marketing infaillible, quand elle a atteint les 300 000 followers, des sponsors comme Nike n’ont pas tardé à rappliquer, sentant bien le bon filon. À tel point qu’aujourd’hui, Jen (ou Jennifer) vit essentiellement de ses sponsors et fait même office de porte-parole pour des marques d’eau et de compléments alimentaires.

(Crédit photo @JenSelter)

Après, on ne va pas se mentir, c’est un peu répétitif  à la longue son truc. Parce que concrètement, une fois qu’on a fait asstagram au gymnase, dans l’ascenseur, après le jogging, avant l’entrainement, devant sa fenêtre, etc. On a beau avoir un derrière magnifique, on finit par tourner en rond.

« Asstagram » est-ce vraiment utile?

Alors d’accord, un tel dévouement, c’est impressionnant, elle a un fessier incroyable, mais bon, si on arrête de penser avec un pénis à la place du cerveau et/ou un anneau gastrique en guise d’estomac, on finit par en arriver à la conclusion inévitable que l’engouement autour d’elle est débile.

Même si Jen Selter a réussie son but « Trouver la motivation nécessaire pour se dépasser et vivre de sa passion du fitness ». Au delà l’ennuie certain que doit avoir la jeune fille à la longue, de donner de la chair fraîche à des vautours. Cette histoire n’est autre que l’incroyable démonstration qui montre qu’au XXIe siècle, Internet permet de vivre de tout et surtout de n‘importe quoi.

En permettant à Mme Michue et à M. Dugnot d’afficher leurs vies à des milliers d’internautes, la société s’est transformée en une vaste plate-forme pour narcissiques et au milieu de vaste salon de l’égocentrisme, certains s’en sortent mieux que d’autres. Si la nature vous a gâté, il est de bon ton d’en profiter, et internet est sans doute le meilleur moyen d’y parvenir.
PS : Nous avons maintenant un compte Instagram ! Soyez cool, même si on ne met pas des photos de nos culs sexy, suivez-nous quand même ! http://instagram.com/hulubberlu#

Média – Les filles à suivre sur Instagram #1

Image

Instagram est un réseau social qui embellit les gens, grâce aux superbes filtres qui permettent de rendre esthétiques un cassoulet William Saurin ou un seau de peinture M. Bricolage. C’est aussi, l’assurance de trouver les meilleurs descriptions du monde pour une salade niçoise, ou un bagel au saumon estampillé #foodporn #inspiration #instagood #instafood. Enfin, c’est 150 millions d’utilisateurs, dont les plus belles filles de la planète, qui se baladent nonchalamment en pyjama et en maillot de bain, à porter de doigts…

Aidé par une équipe d’experts, Hulubberlu s’est mis à la recherche des 20 douces qui font l’Instagram de 2014.

Aujourd’hui, on vous livre la première partie du tableau qui va allier malice et délice

(note pour plus tard: les liens sont accessibles en cliquant sur les noms )

20.  Jessie Andrews

Hier encore, elle était actrice de films pornographiques (150 à son actif) et aujourd’hui elle est DJ, remixeur pour Duke Demont ou Flume. Actrice porno à 17 ans et DJ à 21, c’est sans doute ça, le rêve américain. En tout état de cause, avec sa bouille angélique et sa vie de Jet-Seteuse, son compte Instagram est une mine d’or.

19. Bryana Holy

Modèle américain d’une vingtaine d’années, elle aime le surf, la musique et la photographie. De toute façon elle pourrait bien être communiste et cannibale, on l’aimerait quant même et vous aussi…

18. Alana Blanchard 

Jeune, grande, blonde, teint hâlé. Alana Blanchard est bel et bien la plus jolie surfeuse du circuit. L’Hawaïenne sait jouer de son physique de rêve. Avec son 1,70m pour 55 kg, elle pose tantôt en petite lingerie sexy, tantôt en sublimes maillots de bain. Elle squatte l’ASP World Tour depuis 2009, signe aussi, qu’elle ne fait pas seulement du surf pour les photos…

17. Kendall Jenner

La demi-soeur cadette de Kim Kardashians est devenue au fil des années, la plus populaire, de la famille, la plus populaire du monde (avec la famille Obama). Cela fait donc beaucoup de popularité, et l’on comprend pourquoi son compte Instagram recense plus de 14 millions de followers.

16. Alana Campos

Ah le Brésil, ses plages de sable blanc, ses joueurs de footballs légendaires, ses caïpirinhas et ses mannequins.. Après Gisele Bundchen dans les années 2000, c’est Mlle Campos qui est la reine des podiums mondiaux. Il n’y a pas à dire, le Brésil est un beau pays…

15. Kyra Santoro 

Ce n’est pas la fille de Fabrice Santoro à priori, (quoique, on ne sait jamais). Ce que l’on sait en revanche, c’est que c’est une petite américaine, qui vit à Los-Angeles, qui aime se balader en soutient-gorge et manger des burgers. La vie d’un petit chat tout mignon: on approuve!

14. Camille Rowe

Mannequin français émigré au Etat-Unis. Lorsqu’elle ne tourne pas des publicités pour Dior, ni ne défile pour Victoria Secret, elle aime bien partager les backstage de ses shooting en bikini et des selfies avec son chat. C’est la girl next door par excellence, pour un peu que vous habitiez New-York.

13. Kristina Bazan

Kristina Bazan est une blogueuse suisse de 21 ans, créatrice du site de mode Kayture.com. La photo suffit à elle même pour comprendre pourquoi, il faut la suivre sur Instagram. (Il faut aimer aussi, les salades, les glaces et les hôtels de luxe…)

11. Svetlana Bilyalova_

Née à Moscou, Svetlana est sur Instagram depuis le 11 novembre 2012. Elle aime montrer sa plastique (c’est le cas de le dire…) et sa passion pour le fitness. Dans la ligné de Jen Setler, elle est le genre de fille qui permet de se réveiller de manière plus sereine, lorsque les actualités de la nuit ne sont pas pas des plus réjouissantes. C’est aussi le genre de fille, qui fait penser à une chanson de France Gall, on vous laisse deviner laquelle.

10. Melanie Iglesias

 Considérée par plusieurs magasines de modes américains comme la plus belle fille du monde en 2011, elle  est aujourd’hui l’une des mannequin les plus suivies sur Instagram avec plus d’un millions et demi de followers. En faisant un petit tour sur son compte, on comprend pourquoi!

La fille du mois #6 – Cara Delevingne

Image

La fille du mois – Cara Delevingne

La fille du mois de Novembre 2014 est née le 12 Août 1992 et elle est britannique. C’est, c’est, c’est… Cara Delevingne.

Tout d’abord parce qu’on doit dire qu’un regard aussi « dark deep » sur une tête aussi innocente ça fait craquer. Mais aussi parce que Cara Delevingne a beaucoup fait parler d’elle ces derniers temps. Tout d’abord : la belle Cara était chez nous, à Paris, jeudi dernier (6 novembre 2014) en compagnie de Kate Moss pour inaugurer les célèbres vitrines du magasin Printemps en s’associant à Burberry pour qui elles sont égéries. Ensuite, on a pu l’apercevoir dans le dernier clip « Ugly Boy » du duo complètement timbrés Die Antwoord. Et pour finir elle fait aussi les couvs des magazines people car elle aurait un nouveau compagnon : Jack O’Connell. Son nom  ne vous dit peut être rien mais il sera la star de la nouvelle réalisation d’Angelina Jolie, Invincible en janvier prochain.

Cara Delevingne commence sa carrière en 2009. C’est Sarah Doukas: la directrice de l’agence Storm qui la repère.  La petite anecdote dit qu’elle était alors la mère de sa meilleure amie. (Pour info, c’est aussi Sarah Doukas qui a repéré Kate Moss). Quoi qu’il en soit, Cara Delevingne est vite propulsée, puisqu’après cette rencontre, elle signe pour DNA Model peu de temps après

A 18 ans, elle devient l’égérie de Burberry pour qui elle fit son premier défilé. Après avoir posé pour de nombreux magazines comme V magazine, Jalouse, Harper’s Bazaar, I-D, British Vogue et j’en passe, elle est élue « mannequin de l’année 2012 » par la British Fashion Council

Ce nouveau titre lui ouvre les portes des défilés de Dolce & Gabbana; Stella McCartney; Fendi ou Donna Karan. Elle pose alors pour Chanel, fait les collections 2012/2013 pour Zara et Pepe Jeans, prête son visage au parfum Body Tender de Burberry, ses pieds aux chaussures de Karl Lagerfeld et ses yeux au mascara Baby Doll d’Yves Saint Laurent elle essaye même des ailes pour Victoria’s Secret.

Cara Delevingne c’est aussi un ange très riche. Selon le magazine Forbes, son salaire annuel en 2014 serait de 3,5 millions de dollars.

En tout cas, Cara est une addict des réseaux sociaux et à su s’en servir à bon escient.

La fille du mois #3 – Gal Gadot

Après la sulfureuse louve de wall-street : Margot Robbie, nous avons choisi Gal Gadot ce mois-ci pour être la fille du mois de février 2014. En effet, nous apprenions fin 2013 que l’ancienne miss a été choisie pour incarné Wonder Woman dans Man of Steel 2 de Zack Snyder qui sortira en 2015.

La fille du mois de Février avec Gal Gadot la future Wonder Woman !

Née le 30 avril 1985 à Israël, Gal Gadot est élue « Miss Israël » à ses 18 ans. Elle représente alors son pays au fameux concours Miss Univers . Son passage lui permet de se faire remarquer par des agences israélienne et européennes ce qui lance sa carrière en tant que mannequin tout en étant entraîneur sportif dans l’armée israélienne pendant 2 ans.

http://www.youtube.com/watch?v=1eSmQkCyFQU#t=182

En revanche, 2007, après un shooting pour le magazine américain Maxim. Gal Gadot provoque la controverse, ce qui l’amène à la première du New York Post.

Gal Gadot pour Maxim

Côté cinéma, les réactions sont assez mitigées sur son rôle de Wonder Woman. En effet, son CV est un peu léger, hormis bien sûr son rôle de Gisele Harabo aux côtés de Vin Diesel et Paul Walker dans Fast and Furious, elle n’a eu que des petits rôles. Le premier dans le film Knight and Day et le second dans Date Night en 2010.

C’est vrai qu’on aurait préféré voir la Française Elodie Yung qui était aussi pré sélectionnée pour le rôle. Mais on est sûr que Gal portera aussi très bien le maillot de Wonder Woman !

 

La dernière fille du mois ?

Josephine Skriver – La fille du mois #10

Galerie

Cette galerie contient 31 photos.

Pour la 10ème fille du mois, nous avons sélectionné …. Josephine Skriver   Avril 2015 avec Josephine Skriver Josephine Skriver est née le 14 Avril 1993 à Copenhague. Elle a fais ses premiers pas dans la mode grâce à sa … Continuer la lecture

Gisele Bündchen – La fille du mois #12

Image

La douzième fille du mois est …. Gisele Bündchen

 

Juin 2015 AVEC Gisele Bündchen

 

Gisele Bündchen est née le 20 juillet 1980 dans la campagne du Brésil à Horizontina. La ville était d’ailleurs à l’époque colonisée par des allemands et elle est elle-même la fille de descendants d’immigrés allemands.

 

Gisele Bündchen  est une mannequin et actrice qui a commencé sa carrière en 1993 sous la pression de sa mère qui l’inscrit à des cours de mannequin avec ses soeurs Patricia et Gabriela. Elle se fait remarquer en 94 pendant un voyage scolaire à Sao Paulo par une agence et enchaîne avec le concours national Elite Model Look. Sa deuxième place lui donnera le ticket pour le « Elite Model World Final »

Les contrats seront ensuite un peu durs à trouver car pour beaucoup de pros, Gisele Bündchen a tête carré avec un nez légèrement trop long … alors quand l’enfant terrible Alexander McQueen (qui remplacera plus tard John Galliano chez Dior) l’engage en 1997, c’est un peu comme si tout le monde de la mode l’engage. Elle enchaine les défilés et pose pour les plus grands magazines mode sous l’oeil de photographe de renom. Elle remporte même le titre VH1/Vogue Model en 1999 ! Et fait la cour de Rolling Stone comme étant pour le magazine « la plus belle fille du monde »

 

Un passage chez les Anges de Victoria’s Secret de 2000 à 2007, c’est en 2001, alors qu’elle est le visage du parfum Oxygène de Landin qu’elle commence sa carrière d’actrice en tournant une campagne filmée par Bruno Aveillan.
Jackpot ! Apple trouve qu’elle passe bien à l’écran et lui fait signer un contrat de plusieurs millions à la Fashion Week de 2006 ! Elle devient également l’égérie de l’horloger suisse Ebel la même année avec notre Titi Henry national (à l’époque où il enchaine les contrats publicitaire).
Véritable business woman, elle crée sa propre ligne de sandales en PVC en collaboration avec la marque Ipanema, monte sa propre marque de lingerie (Intimates) et investit dans différentes activités comme  son hôtel « The Palladium Exécutive » .

Gisele et sa moitié on vendu ce château $48M l’année dernière

Elle réussit tellement bien qu’elle est la 53e célébrités la plus puissante selon Forbes en 2007. Pour le New York Daily News c’est la quatrième personne ayant le plus de pouvoir dans le monde de la mode. Et pour The Independent c’est LA star des star de la mode en 2009 ! Pas mal pour une mâchoire carrée non ? 
 
Mannequin le mieux payé du monde avec 45 millions de dollars pour l’année 2010 et 2011 comme pour l’année 2012. C’est d’ailleurs cette dernière année où elle est égérie pour la marque Esprit avec Erin Wasson. (On leur avait d’ailleurs fait un article sur la marque)
Mais Gisele Bündchen, en plus de danser avec Bob Sinclar et d’amener la malle officielle Louis Vuitton transportant la coupe du monde de football de 2014, c’est aussi l’ex de Leonardo Di Caprio. Mais Gisele, ce qu’elle préfère c’est les sportifs ! Puisque après une liaison avec le champion du monde de surf Kelly Slater, c’est avec la star du football américain Tom Brady  considéré comme l’un des meilleurs quarterbacks des années 2000 et connu pour ses passages dans « Les Griffin » ou encore « Ted 2 »  qu’elle fonde sa famille.
.
.

 

(Credit Photos : So-trendy Showbizdaily kisax)

La fille du mois #7 – Charlotte McKinney

Image

Décembre 2014 avec  Charlotte McKinney

Charlotte McKinney : Son nom ne vous dit peut être pas grand-chose et pour cause, on ne commence à parler d’elle que depuis septembre/octobre dernier mais méfiez vous ! Nombreux sont les internautes qui la décrivent déjà comme la nouvelle Kate Upton. Nous n’avons d’ailleurs pas beaucoup d’informations sur elle. Si ce n’est qu’elle est née le 1er Mai 1991 en Floride, et que la belle Américaine blonde habite maintenant à Miami. Mais une chose est sûre : que ce soit du côté des journalistes ou des consommateurs, tout le monde voient la belle Charlotte McKinney dans le top des mannequins très prochainement … peut être en 2015 ? C’est pourquoi on devait vous la présenter que vous ne soyez pas surpris lorsque  cela arrivera !

Bonjour Madame

Charlotte McKinney s’est vue attribuer la campagne Guess et son cloud ne cesse d’augmenter à chaque photo sensuel et sexy postée sur ses réseaux sociaux. Il faut dire aussi qu’un décolleté comme ça, ne laisse personne indifférent. On a d’ailleurs pu la voir aux côté du photographe très controversée Terry Richardson.

 

 

 

 

Rendez-vous le mois prochain pour la prochaine fille du mois !

La fille du mois #9 – Virginie Ledoyen

Image

Mars 2015 avec Virginie Ledoyen

 

Même si ce n’est pas la première fois qu’elle pose nue, Virginie Ledoyen fait beaucoup parler d’elle ajourd’hui en posant à la une en topless du magazine Lui, Peut être l’occasion de se re-pencher un peu sur sa carrière … On peut dire qu’elle avait tous les points pour rentrer dans notre rubrique « La Fille du Mois » : Une maman encore sublime après 3 enfants, star de la comédie Française et prochainement à l’affiche du film d’Eric Hannezo, « Les Enragés »

 

Virginie Ledoyen de son vrai nom Virginie Fernández est une actrice Français née le 15 novembre 1976 à Paris. Elle vient d’une famille de marchand forain espagnol.
Elle change son nom au début de sa carrière suite à la demande de son père. Elle en profite pour  prendre le nom de jeune fille de sa grand mère : Ledoyen qui était d’ailleurs actrice amateur.
Virginie Ledoyen a l’habitude des caméras depuis qu’elle est toute petite. Elle a fait ses premières pubs pour des marques comme Bledina ou Buitoni alors qu’elle n’avait que 3 ans !


Elle enchaine alors quelques passages : un clip avec Daniel Balavoine à droite, un film de Gianfranco Mingozzi à gauche. Mais c’est en 1991 que Virginie Ledoyen fait son décollage. Alors âgée de 14 ans, elle joue le rôle principal du film Mima ce qui lui fait bonne presse et bonne renommée. Quelques mois après, elle confirme en jouant dans « Le voleur d’enfants »

2 ans après, en 1993 Virginie Ledoyen est nommée pour le César du meilleure jeune espoir féminin. En 1999, elle est l’ambassadrice et égérie de l’Oral et en 2000, elle tourne avec Guillaume Canet ou encore Leonardo DiCaprio.

La suite vous la connaissez 🙂

 

Nicole Trunfio – La fille du mois #11

Image

Avez-vous déjà fait connaissance avec la belle Nicole Trunfio ?

Non ? Alors laissez moi vous la présenter : Nicole Trunfio est une Australienne née le 16 Mars 1986 et c’est notre onzième fille du mois ! On l’a choisie car elle sera en couverture du magazine Elle Australie de Juin avec une photo qui fait jaser, où l’on voit la mannequin sein nue allaitant son bébé.

Mai 2015 avec Nicole Trunfio

Nicole Trunfio s’est fait connaitre à la télévision en 2002 en participant mais aussi en remportant la 3ème saison de l’émission Supermodel ! On notera également qu’elle finira à la seconde place pour l’émission Supermodel of the World. Sachant que la top place sera remporté par Dari Maximova, je pense que notre belle Nicole la méritait amplement …

On passe rapidement sur sa carrière, mannequin pour les plus grandes marques : (Chanel, Dolce & Gabbana, Versace, Christian Dior, Gucci, Roberto Cavalli). Elle a déjà fait des campagnes pour Karl Lagerfeld, D & G, Sonia Rykiel, Lacoste, Sisley, Anne Taylor, Guess. Et pour ses shooting, ce sont Richard Avedon, Terry Richardson, Patrick Demarchilier, Steven Klein, Peter Lindbergh, Greg Kadel, Melvin Sokosky ou encore Russel James qui ont défilé derrière l’objectif.

Encore très présente sur les plateaux télé Nicole Trunfio touche aussi au cinéma comme avec le film Two Fists, One heart dans lequel elle joue le rôle de Jessica, la belle tentatrice Italienne.

Mais comme dit plus haut, c’est cette une pour le magazine Elle Australie qui lui vaut sa place dans les rangs des filles du mois d’Hurluberlu !!

D’après la petite histoire, ce cliché n’était en rien prévu. Nicole Trunfio était venue poser en studio accompagnée de son fils Zion mais au milieu du shooting, la jeune maman depuis janvier a du faire une pause afin de nourrir son bébé. C’est là que la rédac en chef de Elle Australie et Nicole se sont dit qu’elle pourraient immortaliser ce moment puissant. Justine Cullen (la rédac chef) a ensuite décidé de sortir deux couvertures : celle ci-dessus sein nue pour les abonnés et celle ci-dessous : toujours avec son fils mais la poitrine recouverte pour les kiosques.

Quoiqu’il en soit, la première couverture a été très bien reçue et partagée des milliers de fois. Les femmes ont soutenue mais aussi félicité le média pour cette belle iniative à tel point que certaines ont pointé du doigt le fait d’avoir imprimé deux couvertures différentes. Selon elles, ce n’est pas acceptable car cela ne faisait que renforcer l’idée que l’allaitement devait être caché. Justine Cullen a alors publié un communiqué sur le site internet de Elle dans lequel elle explique qu’elle a fait le choix de faire deux couvertures distinctes non pas parce que l’allaitement en lui même était choquant mais parceque voir une femme allaitant en couverture d’un magazine de mode pouvait l’être.

Quand à Nicole, elle a déclaré que « il n’y a rien de plus puissant et de plus beau que la maternité. La dernière chose dont j’ai envie c’est que ce cliché devienne une controverse, donc, s’il vous plait, prenez-le pour ce qu’il est, il faut rendre l’allaitement normal. Il n’y a rien de pire qu’une mère qui est jugée pour nourrir son enfant affamé en public. Je suis tellement fière de cette couverture et de ce qu’elle signifie ». 

Alors quand on vous disait qu’elle méritait sa place ….

Voir les autres Filles du mois ici

La fille du mois #5 – Bar Refaeli

Image

Juillet 2014 avec Bar Refaeli

 

Bar Refaeli est une mannequin juive israélienne née le 4 juin 1985. Elle a grandit dans le ranch de ses parents Rafael et Tzipi. Sa maman Tzipi était d’ailleurs une mannequin connue dans les années 1970 : Tzipi Levine.

Bar Refaeli à 8 ans

Bar Refaeli commence sa carrière à 8 mois en tournant des publicités. Mais c’est véritablement à ses 20 ans que sa carrière décolle en représentant le réseau Renuar et posant pour la marque Dim. Bar Refaeli se fait alors connaitre sur des couvertures comme le Elle Français, le GQ Italie ou encore le superbe magazine Sports Illustrated pour qui elle fit aussi une campagne très critiquée en 2009 en recouvrant une photo d’elle en bikini sur un Boeing 737.

Bar Refaeli devant son Boeing 737 pour Sports Illustrated

Bar Refaeli est élue la femme la plus sexy du monde selon le magazine Maxim en 2012.

Elle est également le visage des marques Subaru; Marco Bicego; Besni, Garnier et l’égérie de la marque de lingerie Française Passionata depuis 2010.

Avec son anniversaire le mois dernier et la nouvelle campagne Passionata ce mois ci, elle avait plus que sa place pour la fille du mois.

 

La nouvelle campagne  “Let’s play !”de Passionata

On vous remet aussi la pub Hoodies si vous ne l’aviez jamais vu

Bisous !

La fille du mois #4 – Sara Sampaio

Citation

Après la future Wonder-Woman Gal Gadot. C’est au tour de la mannequin Portugaise Sara Sampaio de paraître pour la fille du mois de Avril 2014.

Avril 2014 avec Sara Sampaio

Née le 21 juillet 1991 à Porto au Portugal, Sara a débuté sa carrière à 16 ans en remportant le concours Cabelos Pantene en 2007

Sara Sampaio a 16 ans lors du Cabelo Pantene

Considéré par beaucoup d’hommes comme étant LA Portugaise la plus sexy, Sara est surtout connue pour avoir collaboré avec les marques Pink (Victoria’s Secret) ; Sports Illustrated ; ASOS ou encore H&M.

Elle pose pour les couvertures des plus grands magazines Marie Claire France ; Elle Portugais, Espagnol, Ukrainien; Vogue Portugais, Indien ; Telva

 

(Photo : Mathieu Vladimir Alliard)

Plus récemment, après avoir fait la couv du GQ Portugais, on as pu la voir sous les pubs des marques River Island ; Calzedonia; Salsa Jeans, APICCAPS ou Bebe

https://www.youtube.com/watch?v=fljLw1Tm1GU

 

Elsa Hosk et Sara Sampaio (Photo by John Parra Getty)