Quelle est la meilleure façon de devenir un super-héros ?

Image

Depuis quelques années, le cinéma hollywoodien nous inonde de ses blockbusters de super-héros. Nous nous sommes régalés devant les SpidermanThe Dark KnightX-Men ou The Avengers et nous avons un peu vomi en regardant DaredevilCatwoman ou X-Men Origins Wolverine. A travers ces œuvres, nous avons découvert et redécouvert nos super-héros et ça nous a rappelé notre enfance où chacun de nous s’est demandé au moins une fois quel personnage il voulait être : le puissant Superman ? Le sombre Batman ? Le bestial Wolverine ? L’étonnant Spiderman ?

Aujourd’hui avec le recul et tout le rationnel qui entoure le monde des jeunes adultes que nous sommes, nous en venons à nous demander quel genre de super-héros il faudrait mieux être : un mutant ? Un extra-terrestre ? Un riche héritier ? Un adolescent malchanceux piqué par une araignée ? Le raisonnement change mais pas la question de fond:

Comment devenir un super-héros ?

En lien avec le Massachusetts Institute of Technology et le Daily BugleHulubberlu vous propose une étude sérieuse et approfondie permettant de répondre à cette question et ainsi d’apporter la lumière sur qui vous taraude depuis l’époque où vous regardiez F3X Le choc des héros le dimanche matin avant Téléfoot. Action.

 

– Être un extra-terrestre –

 Prenons l’exemple du plus fort de tous, Kal-El. Vous connaissez tous plus ou moins son histoire, Kal-El vient de Krypton et a été envoyé par son père sur Terre afin de le sauver de l’extinction de sa planète et de sa race. Sur Terre, les radiations de notre soleil lui offrent des super pouvoirs. Ainsi, the Man of Steel est super-fort, super-rapide, il peut voler, souffler de l’air glacé, tirer des rayons thermiques avec ses pupilles, voir et entendre super loin et à travers les matériaux.

Vu comme ça, venir d’une autre planète est stylé, et en quelque sorte un peu hipster. Il faut cependant faire attention à ce que ce mouvement ne devienne pas mainstream sinon vous verrez votre nombre de followers chuter.

Ou alors, à défaut d’être né sur une autre planète, vous pouvez tomber sur une technologie extra-terrestre comme Hal Jordan et sa lanterne verte. Devenir un Green Lantern est aussi une bonne manière de faire partie de la nouvelle vague, mais soyez prêt à avoir quelques responsabilités comme protéger une partie de la galaxie.

Du coup, être un extra-terrestre est plutôt quelque chose de bien vu et je vous conseille de plutôt miser sur des actions positives afin de ne pas finir dans un laboratoire.

 

Astuces : -pour connaître vos origines secrètes, demandez à vos parents s’ils vous ont trouvé dans un champ.

-Et pour savoir si vous allez tomber sur une bague magique, envoyez « magicobus » au 8 21 21.

 

 

 

 

– Subir une intervention scientifique –

Notre fidèle ami Steve Rodgers se voit implanter le sérum du super soldat pendant la seconde guerre mondiale afin de se transformer en super-héros et d’aller taper du nazi. D’abord tout maigre, il devient ensuite musclé, économise un abonnement à la salle de muscu, et s’offre un bouclier pour défendre la veuve et l’américain. Bon personnellement je ne suis pas très chaud pour qu’on fasse joujou avec mon corps. Déjà une telle opération est forcément mise en place par le gouvernement, et j’ai pas trop confiance en eux, surtout depuis qu’ils ont modifié nos régions, je suis complètement perdu. Ensuite, l’idée qu’on m’injecte plusieurs litres de sérum dans les veines, alors que j’ai fait un malaise vagal lors de mon dernier vaccin, ne m’enchante guère.

Et honnêtement, Captain America est un peu bidon par rapport aux autres super-héros. Regardez le dans The Avengers, alors que Thor en appelle à la foudre, que Iron Man gère un missile atomique, que Hulk explose un ver géant de l’espace, il est le seul avec Scarlett à rester dans les rues pour dégommer difficilement une dizaine de méchants.

Du coup, subir une intervention scientifique ne me paraît pas une bonne idée, je vous conseille de partir sur autre chose.

 

Astuce : pensez à présenter votre carte vitale avant l’intervention.

 

 

 

 

– Être victime d’un accident scientifique –

Beaucoup de super-héros sont passés par là vous savez : l’homme-araignéeHulkles 4 Fantastiques. Aussi malchanceux qu’ils puissent paraître, les accidents peuvent avoir de bons effets. Peter Parker en est la preuve, il a reçu les meilleures caractéristiques des araignées, force, agilité, réflexes. Même Hulk, qui devient gros et moche, est vraiment trop puissant et on aime son bermuda violet. L’idée suivante serait alors de chercher des animaux génétiquement modifiés, ou de croiser de façon hasardeuse une expérience scientifique qui tourne mal et qui vous transforme en mi-homme mi-de pain. Rires.

Cependant rien ne dit que l’accident vous offre des capacités exceptionnelles. En effet le risque que vous tombiez sur un animal fortement inutile reste présent :
Mise en situation : si vous jouez paisiblement en slip dans votre bac à sable et vous aimez sentir chaque grain glisser le long de votre peau. Le soleil est à son zénith lorsqu’un ver de terre génétiquement modifié s’enroule autour de votre auriculaire. Bim. Mi-homme mi-ver de terre. Aucune capacité spéciale à part l’attaque Jet de sable qui baisse d’un niveau la précision de l’adversaire. Évoluer en Chrysacier ne changera rien. Sony ne rachètera pas les droits. Fin de l’histoire.

C’est ça que vous voulez ?

 

 

 

 

 

 

– Être un mutant –

La mutation est surtout aléatoire et peut toucher n’importe qui. Nous pouvons tomber sur n’importe quel pouvoir. Il y a ceux de classes supérieures, comme Wolverine et sa régénération, Magneto et le contrôle du métal, Professeur Xavier et son fauteuil roulant, Tornade et la foudre… Bref vous voyez l’idée, ici c’est le secteur des mutations stylées.

Du coup le risque est de tomber sur une mutation naze, genre avoir la capacité de transformer vos mains en velcro. C’est nul. Ça sert à rien un super-héros sans super-pouvoirs et jamais vous n’aurez le droit à votre combinaison X-Men ainsi qu’une trilogie au cinéma.

L’autre inconvénient est qu’il se peut que les gens aient peur de vous, parce que vous êtes différent et représentez la prochaine étape de l’évolution humaine. Mais ces craintes ne doivent pas vous atteindre car l’important est ce qu’il y a dans votre cœur.

Devenir un mutant n’est pas chose aisée, cependant la dernière solution est nettement plus accessible.

 

Astuce : votre mutation peut se révéler à tout âge alors soyez patient. Et si un jour vous entendez des voix dans votre tête, c’est soit Charles Xavier qui vous contacte, soit vous êtes schizophrène. #fightclub

 

 

 

 

– Être très riche –

 Avec de l’argent, vous pouvez tout faire ! Acheter des armes, des combinaisons, de la technologique, des batmobiles. Bien sûr, cela s’accompagne d’un investissement sans faille à la cause dans laquelle vous vous lancez. Par exemple Bruce Wayne a du apprendre toutes sortes d’arts martiaux et a fait partie de la Ligue des Ombres afin d’être le Batman . Ou encore Tony Stark qui, même s’il est un génie, se donne corps et âme dans de nouvelles inventions et innovations afin d’améliorer son équipement.

Pour devenir riche et ensuite vous payer des armures; vous pouvez : faire une école de commerce, rembourser votre emprunt, trouver un job avec un bon salaire, et économiser jusqu’à vos 50 ans lorsque votre corps ne pourra plus enchaîner les fameux mouvements de Tai Chi qui devaient faire votre renommée dans le milieu urbain … ou faire du rap.

 

Astuce : « n’aie pas peur de la vitesse quand c’est moi le conducteur, ma tristesse au fond du chargeur et au fond du coeur » – B2O.

 

 

 

Pour conclure, je ne pense pas qu’il y ait de bonne ou de mauvaise façon de devenir un super-héros. Il faut toujours garder en mémoire qu’un grand pouvoir implique de grandes responsabilités. Et que vous êtes le héros que Gotham mérite, et pas celui dont on a besoin aujourd’hui. Vous donnerez aux gens un idéal à atteindre, ils se précipiteront derrière vous, ils trébucheront, ils tomberont. Mais le moment venu, ils vous rejoindront dans le soleil, le moment venu, vous les aiderez à accomplir des miracles. Et si vous ne pouvez protéger la Terre, soyez sûrs que vous la vengerez.

 

Cinéma – Le programme des super-héros Marvel

Image

Aujourd’hui de nombreux super-héros de l’univers Marvel se partagent l’écran. Chaque année nous avons le droit à plusieurs films de types en costumes moulants et c’est toujours un plaisir de découvrir ou redécouvrir nos héros préférés de quand on était petit et qu’on se pissait dessus après avoir regardé la trilogie du samedi soir. Cependant entre Spiderman, les Quatre Fantastiques, les Avengers, les X-Men, les Gardiens de la Galaxie, le milieu des salles obscures est devenu un sacré bordel pour s’y retrouver.

Pourquoi Iron Man et ses copains ont-ils formé une équipe sans recruter l’Homme-Araignée ou Wolverine ou le type qui joue dans Parks and Recreation (je parle de Chris Pratt wesh) ? Pourquoi retrouve t-on Quicksilver dans le dernier X-Men mais aussi dans le prochain Avengers ? Hein pourquoi ?

Laissez moi répondre à ces questions en vous guidant à travers cette pompe à fric ce magnifique univers qui enchante les petits comme les grands.

Qui a les droits cinématographiques ?

Homme de fer et capitaine amérique sont des brelles à pierre-feuille-ciseaux.

Dans ce biz, tous les héros Marvel se regroupent sous la coupe de trois sociétés de production:

20th Century Fox détient les droits sur les X-Men et les Quatre Fantastiques. Grâce à eux, nous avons eu le droit à des films comme X-Men, et les Quatre Fantastiques. #meilleurrédac

Sony possède les droits sur Spiderman et son univers. Ainsi nous avons eu d’abord une première trilogie réalisée par Sam Raimi et un Tobey Maguire dans le rôle de l’Araignée. Ensuite, comme ses droits sur ce héros allaient expirer, Sony le hérisson s’est dit qu’il allait rebooter sa box de merde la franchise, donner un nouveau souffle à Spidey tout en surfant sur la vague de popularité de son rival Marvel Studios. Ainsi naquit The Amazing Spiderman de Marc Webb avec Andrew Garfield le filou.

– Tout le reste des héros est détenu par Marvel Studios (racheté par Disney toi même tu le sais). Donc Iron Man, Captain America, Hulk, Thor, StarLord, Thanos, Rocket Raccoon, sont à même, un jour, de partager  l’écran dans un même film. Oh wait…

Le programme des années à venir.

Putain de soirée hier.

Sur les cinq prochaines années, c’est environ un vingtaine de films de super-héros Marvel qui sont prévus en salles,  20/5 = 4, donc ça fait 4 films par an ! Comme la liste est un peu longue, je vais me pencher sur les prochaines sorties et les plus intéressantes.

2015

Avengers l’Ère d’Ultron (Marvel Studios): la suite du premier, avec un nouveau méchant robot, de nouveaux héros et un Quicksilver qui n’est pas le même que dans X-Men Days of future past.

Ant-Man (Marvel Studios): un nouveau héros franchement stylé, avec un film espérons le, dans la même lignée que Les Gardiens de la Galaxie, c’est à dire, drôle, mouvementé et rafraîchissant.

Fantastic Four (Fox): un reboot de la franchise, donc sans Jessica Alba, et avec une Torche Humaine noire, pour être sûr de faire un démarrage de merde au box-office.

2016

Deadpool (Fox): le seul héros qui franchit le 4e mur est de retour après son court passage dans la bouze X-Men Origins Wolverine, mais avec son propre film, apparemment toujours joué par Ryan Reynolds. J’espère que ce sera aussi déjanté que le comics.

Captain America Civil War (Marvel Studios): la guerre civile voit s’affronter tous les super-héros de la Terre dans un face-à-face entre Iron Man et Captain America. Civil War au cinéma risque d’être un sacré défi car même si pas mal de héros secondaires non-introduits peuvent sauter, des personnages comme Red Richards ou Spiderman sont importants dans l’intrigue. Récemment, Sony et Marvel Studios ont trouvé un accord pour intégrer l’Araignée dans les Avengers, mais il est peu probable qu’elle apparaisse dans cet opus. Tristesse.

X-Men Apocalypse (Fox): le plus fort de tous les mutants affronte les gentils. Du lourd.

Docteur Strange (Marvel Studios): joué par Benedict Cumberb(i)atch, le plus grand magicien de la Terre affronte Gandalf le gris, Dumbledore le vieux et les soeurs Halliwell.

2017/2018/2019

Le club de culturisme vous accueille du lundi au samedi.

Ensuite, nous aurons l’honneur de voir le X-Men Gambit, The Wolverine 2, les Quatre Fantastiques 2, Les Gardiens de la Galaxie 2, le reboot de Spiderman pour intégrer les Avengers, Thor:Ragnarok, Black Panther, Captain Marvel, les Inhumains, les Sinister Six et même un film sur Venom !

Cette période verra surtout les sorties des deux films Avengers : Infinity Wars Part 1 et Part 2 et qui mettront en scène les Guardians of the Galaxie, Thanos, et les Avengers ! Prions pour que Spidey, les Quatre Fantastiques, les X-Men et le Club Dorothée soient intégrés.

Voilà pour le programme sacrément chargé des super-héros Marvel au cinéma. Maintenant toute la difficulté est de rendre cohérent cet univers, tout en plaisant autant aux fans de comics qu’aux amateurs de supers-héros.

La prochaine fois je vous parlerais de l’univers DC au cinéma, c’est moins le bordel et ça promet tout autant de vous faire mouiller le slip.

Bisous.

Cinéma: le programme des super-héros DC Comics.

Image

Devant le succès des films Marvel au cinéma, DC Comics se met aussi à développer son univers cinématographique. Ils débutent avec l’inconvénient de commencer après leur concurrent, mais l’avantage d’avoir du recul sur ce genre de projet. Ils peuvent du coup éviter de sortir des films moisis comme Batman et Robin.

Tout d’abord, Warner Bros détient les droits sur les super héros DC, donc ils peuvent utiliser tous les personnages à leur guise. Cependant, leur phase de films reliés débute beaucoup moins bien que Iron Man pour Marvel. En effet Man of Steel de Zack Snyder a effectué un départ moyen au box office avec un scénario plat, un héros plat, un méchant plat, et des muscles plats. Notons quand même des bonnes scènes de combats et une Loïs Lane qui ne sert absolument à rien.

Après cette introduction pourrie, je vais maintenant vous exposer mon plan. Dans une première partie je présentes chaque film de façon chronologique tout en rajoutant un petit commentaire courtois et sympathique. Fin de mon plan.

Batman v Superman: Dawn of Justice (Mars 2016) de Zack Snyder

« Tell me. Do you bleed ? … You will. » 

Avoue tu es émoustillé.

Pour le casting, nous avons Henry Cavill en Superman qui, malgré son costume ultra-moulant, a autant de charisme que K-Maro; Ben Affleck dans le rôle de Batman avec son costume à la Dark Knight Returns (le comics) qui j’avoue promet quelques étoiles dans les yeux; et un Jesse Eisenberg en Lex Luthor  qui n’aura pas de cheveux.

Bon avec du recul, un bon teaser ne veut pas forcément dire qu’on aura un bon film. Man of Steel disposait de 3 superbes trailers et le film fut décevant. Donc difficile d’en dire plus pour l’instant.

Suicid Squad (Août 2016)

La Suicid Squad est un groupe de super-vilains recrutés par une agence secrète pour effectuer des missions suicides. Bien que méconnue, cette équipe rassemble:

Harley Quinn, interprétée par Margot Robbie, la belle blonde qui joue dans le Loup de Wall Street;

Deadshot, interprété par Will Smith, l’acteur que tout le monde connaît;

L’Enchanteresse, interprétée par Cara Delevingne, le mannequin qui est un mannequin.

Nous retrouverons aussi Killer Croc, Captain Boomerang, Rick Flagg, Katana, et Slipknot. Tu ne les connais pas ? Ouais moi non plus. En tout cas l’un utilise des boomerangs et un autre un est groupe de métal.

Ajoutons aussi la présence du Joker, interprété par Jared Leto, qui logiquement, ne sera pas un membre de la Suicid Squad mais dont le rôle risque d’être prédominant.

Wonder Woman (2017)

Gal Gadot, la jeune actrice qu’on vous a présenté lors d’une fille du mois et qu’on a pu voir dans les bouzes Fast and Furious 5 et 6, aura l’honneur de jouer la super-héroïne iconique de l’univers DC. Certains fans se sont plaints du choix de l’actrice, cependant, sa carrière de mannequin et d’entraîneuse sportive dans l’armée israélienne devrait en calmer quelques uns. En fait ça veut rien dire, mais fallait bien que j’ajoute des informations sur elle. Sinon j’ai une photo d’elle où elle montre ses muscles.

Justice League Part One (2017)

La première partie du cross-over de DC, rassemblant tous les super-héros afin de combattre une menace qui sera sûrement dangereuse pour la sécurité de la planète, comme des extra-terrestres, ou la fusion Lex Luthor/Joker, ou Darkseid, ou Brainiac, ou Franck Leboeuf. En gros ce sera l’équivalent des Avengers chez Marvel.

La suite

En 2018, nous aurons les sorties de The Flash et Aquaman. Ce dernier sera joué par Jason Momoa, le Khal Drogo de Game of Thrones. En 2019, ce sera Shazam et la deuxieme partie de Justice League puis l’année 2020 clôturera le programme avec Cyborg et le reboot de Green Lantern.

Pour conclure ma dissertation, j’ajoute que même si le calendrier DC est moins chargé que celui de Marvel, il promet tout autant de super-pouvoirs, de costumes moule-bite et de punchlines sévères.