Art – Les illustrations de YoAz

Image

Dans le monde de YoAz

C’est à un petit diner / soirée que nous avons rencontré l’illustrateur YoAz. Il nous montre alors son travail sur sa tablette et on ne peut qu’approuver le remarquable travail vectoriel de ses illustrations.  Le Parisien YoAz à déjà eu, d’ailleurs, plusieurs parutions comme sur le site Ufunk.

Pour les fans, sachez que YoAz à également ouvert une boutique en ligne sur laquelle vous pourrez vous procurez ses créations sur un large choix de supports : mugs, T-shirts, coques iPhones ou iPad, horloges ou même encore des rideaux de douches

 

 

 

Animals

 

Cartes à jouer

 

Retrouvez l’artiste YoAz sur
Tumblr
Behance

Showeb de printemps : Le cinéma de 2015

Image

[button size= »medium » url= »https://www.hurluberlu.fr/showeb-dautomne-recap/ » text= »Voir le récap de cette année pour les films de 2016″]

Récemment, je me suis rendu au showeb de printemps pour représenter Hurluberlu à l’ugc de Bercy Village dans le 12ème arrondissement de Paris. Toute une journée réservée pour les professionnels du web. Pour résumer rapidement l’événement, on a vu plein de bandes annonces, quelques extraits, des choses qu’on n’a pas le droit de vous parler parce que les Américains ont peur, Orelsan, Jamel Debbouze, François-Xavier Demaison, R2-D2 et prit des photos avec des Stormtroopers (les guerriers blancs dans Star Wars).

Qu’est ce qu’on en a retenu ? Sur la soixantaine de films présentés, voici une liste des films les plus intéressants, innovants, attendus, pour faire court, ceux qui ont retenu mon attention

We are your Friends :

Il y a quelques années, nous avions Projet X, récemment Spring breakers, en 2015, Studio Canal réunit, Justice pour la musique, Zac Efron et Emily Ratajkowski pour un film d’été. Le film suit une tournée de DJ avec toutes leurs histoires et leur représentations.

Adam Jones (titre va peut-être changer)

SND présente ici un film sur la gastronomie. On est d’accord, c’est pas ultra trippant mais John Wells, le réalisateur a réussi à réunir des grands noms comme Bradley Cooper, Sienna Miller, Omar Sy ou Jamie Dornan (n’en déplaise à certains). Le titre Adam Jones est provisoire et ne sera sans doute pas conserver. Adam Jones étant le nom du personnage principal qui sera incarné par Bradley Cooper.

Antigang : 

Cela faisait 5 ans qu’on attendait Jean Reno de nouveau dans un film de gangster, après L’Immortel, c’est dans Antigang que l’acteur français revient pour un film qui promet. Autour de Reno, de jeunes acteurs vont donner une dynamique très vivante pour un film qui se veut « fun ». L’action se déroule à Paris et ça c’est bien. On attend un film bien badass, avec un humour de conséquence et des scènes de fusillade à en faire pleurer les yeux les plus sensibles. A voir à partir du 19 Aout.

La résistance de l’air : 

Reda Kateb va se retrouver dans un bourbier avec La Résistance de l’air, ancien champion de tir, il va devoir tuer pour vivre et faire vivre sa famille, une situation complexe pour un film sombre, à voir ce que cela peut donner. En salles le 17 juin

Nos futurs : 

Pio Marmaï, Kyan Khojandi, entres autres pour une comédie qui n’aura rien de bien original sur le papier. D’anciens potes qui, 15 ans après, veulent refaire une soirée avec leurs connaissances. Ce qui m’a fait retenir ce film ? Kyan Khojandi, en grande partie et aussi l’extrait exposé qui montrait un humour un peu à part dans les comédies françaises récentes. Sortie cet été

Arès :

Encore une fois, Paris, mais des années plus tard cette fois ci. La France fait désormais partie des pays pauvres du monde, contrôlée par des entreprises plus rien ne semble pouvoir sauver le pays qui compte plus de 15 millions de chômeurs (on en est à moins de 3 500 000 actuellement, on est large). Mais le thème n’est pas là, ce film dit « d’anticipation » montre une facette encore plus sombre, le dopage est légal et le sport fétiche des français est un sport de combat que l’on peut comparer à l’UFC. Un sportif en bout de course est forcé de tester une drogue expérimental pour continuer son métier de combattant, le seul risque qu’il encourt ? La mort.

The Boy and The Beast

Un film d’animation tout bête de Hosada qui va mettre en scène un jeune garçon et « la bête » qui sera en quelques sortes son maître d’armes. Ce qui m’intrigue ? La présentation du réalisateur, Hosada a été présenté comme le successeur de Miyasaki, rien que ça, un sacré défi.

Heatwave

On ne va pas faire un article sur les sorties cinéma sans parler d’un film d’auteur. Heatwave, film psychologique sur un immigré en Grèce qui va subir la fourberie d’un policier ripoux, le contexte caniculaire va faire dévier le personnage principal qui va entrer dans une psychose que va vivre le spectateur.

Unfriended :

Film d’horreur sur les dangers d’internet. Une bande d’amis postent des photos de soirées qui vont causées le suicide d’une de leurs amies, lors de leur discussion fréquente sur internet, un inconnu présentée sous le nom de leur amie morte va causer la terreur dans la conversation. Pendant 1h30, vous ne verrez que l’écran de l’ordinateur et ce qui s’en suit. Un film très prenant et très innovant dans sa forme, qui a déjà séduit outre-Atlantique arrive en France en 2015.

Burn Burn Burn :

Une bonne comédie britannique pour changer de contexte, mélange assumé entre Thelma et Louise et quatre mariages pour un enterrement, ce film initiatique a tout pour faire rire, une intrigue (enfin un but) complètement décalé et le fait d’être anglais. Pour résumer, deux amies doivent réaliser les voeux testimoniaux de leur ami Dan, ces voeux vont amener les deux amies au quatre coins de l’Angleterre.

En parlant de décalage, la devise du film est : « Un film sur la vie, la mort et les tupperwares »

Vice versa : 

Deux films d’animation par Disney en une année, on ne dit pas non, comme souvent précédé d’un court métrage, celui qui sera avant Vice Versa n’est à manquer sous aucun prétexte, Lava, est un petit bijou. Sortie le 17 juin.

The Good dinosaur :

Le second Pixar de l’année, ce film d’animation que l’on va qualifier de lambda pour le moment, va se distinguer par la nouvelle technique d’animation utilisée qui se rapproche de plus en plus du photo réalisme. Sortie en salles le 25 novembre.

Les châteaux de sable : 

Un scénario très accrocheur, écrit au fil de la plume. Une romance touchante avec Emma de Caunes qui joue son rôle à la perfection et Yannick Rennier qui tient un rôle fait pour lui. Sortie le 1 Avril.

Hyena

The Jokers s’avoue radical, la prise de risque concernant Hyena va sans doute payer. Une intrigue digne des meilleures séries condensée dans un long métrage, entre police, alcool, gang et tout plein d’autres cliché du thriller banal, Hyena s’annonce violent, dur mais très prenant. Pour reprendre l’expression utilisé par les membres du film : « Le futur du thriller a un nom : Hyena », sortie le 6 Mai

Snow in Paradise :

Je vais pas m’étaler je vous offre la bande annonce

Les cow-boy :

Thomas Bidegain a offert l’un des meilleurs scénario de ces dernières années à Pathé. Dans l’Est de la France transformé en western, tout va bien pour François Damiens et sa communauté jusqu’à la disparation de sa fille Kelly. Le film traite de l’amour d’un père pour sa fille, Alain, le personnage joué par François Damiens, va mettre en péril tout ce qu’il avait acquis pour retrouver sa fille.

D’autres films intéressants mais pas assez et faut pas déconner la liste peut pas contenir 45 films :

Russel Crowe revient avec La Promesse d’une vie, son sixième film en tant que réalisateur. Après Pitch Perfect 1, Pitch Perfect 2 en 2015. De nombreux accidents ont lieu en montagne, Everest fait d’un véritable accident dans le mont éponyme un film. Le projet X à la française revient en 2015, Babysitting 2 est en tournage au Brésil. Manos Sucias, le film Colombien au summum du cliché vu qu’il parle de drogue, sauf que celui ci est tourné au coeur même du réseau de la drogue colombienne, et il est produit par Spike Lee. Ant-Man, un Marvel, au programme, des fourmis, de l’humour, des effets spéciaux et Michael Douglas. Enfin François-Xavier Demaison produit un film à la France 3 sur la fin de carrière d’un instituteur de village. Enfin les amateurs d’animés, de chansons qui restent dans la tête seront ravis du court-métrage sur la Reine des neiges qui sera diffusé avant Cendrillon à partir du 25 Mars.

La prostitution 2.0, mythe ou réalité?

Image

Pour Philippe Bouvard,  « La prostitution est une des rares professions qui soient demeurées très artisanales en dépit du progrès technique. Les prostituées sont des femmes qui ne demandent pas qu’on les invite à dîner avant de passer à un autre genre d’exercice. » Qu’en est-il de la prostitution 2.0?

La prostitution est dit on le plus vieux métier du monde, s’il est reconnu classiquement comme étant l’échange de relations sexuelles contre une rémunération, exercée par les femmes et consommée par les hommes, nous constatons qu’il évolue au gré des époques.

Nous retrouvons mention de l’existence de la profession de prostitués dès l’Antiquité, elle semblait déjà être au service de la société, que cela soit pour honorer des divinités dans la société grecque ou plus généralement dans la bonne cohésion de la communauté entière.

Saint Thomas d’Acquin estimait au XIIIe siècle que la prostitution était « nécessaire à la société comme les toilettes à une maison, car cela sent mauvais, mais sans elle(s), c’est partout dans la maison que cela sentirait mauvais« . Il semble donc encore que si la prostitution est tabou dans presque toutes les sociétés elle parvient toujours à survivre et à s’imposer comme inévitable.

En droit français, elle a pu récemment faire l’objet de controverse. Une loi a été adoptée par l’Assemblée nationale en 2013 visant à pénaliser les clients de la prostitution, mais cette loi face aux discordes qu’elle entraîna est encore en discussion au sénat et donc pas encore en vigueur. Pour faire simple, disons qu’actuellement dans notre société occidentale, la prostitution est tolérée en vertu du droit de disposer librement de son corps. Mais est réprimé :  le racolage « Salut bel inconnu, ça te dirait de passer du bon temps ? » et le proxénétisme, vous savez ces mecs au demeurant hyper accueillants, roulant dans de grosses voitures, raffolant des pompes en croco et de costume tout droit sorti de l’imaginaire du producteur de jeux vidéos : Rockstar Games et de sa légendaire franchise « Grand Theft Auto ».

Il demeure aussi que les acteurs de cette pratique n’ont pas tellement évolué avec les époques successives, le drame étant tout de même que la prostitution ne soit pas sur la voie de l’amélioration. Si on se réfère au rapport parlementaire d’information sur la prostitution en France réalisé en 2011, on s’aperçoit que 91% des prostitués en France sont étrangers, composés aux deux tiers de filles de l’Europe de l’Est et appartenant en majeure partie à des réseaux mafieux mondiaux.

Ne discutez donc pas de la chute du mur de Berlin avec Régine qui a derrière elle 35 ans d’ancienneté de trottoir et qui a vu chuter son CA de 70% à cause des Gorbatchev, Jean-Paul II et autres acteurs de la libéralisation du marché de la prostitution européenne…

Sont aussi touchés les mineurs, les étudiants et toute autre personne dans la précarité. On peut ajouter à cette longue liste, certains individus bien pensants, bien éduqués à la recherche d’une expérience sexuelle nouvelle.

La prostitution comme tout système économiquement très viable, s’est adaptée et a profité de l’éclatement de la bulle Internet pour muter et renouveler son offre grâce aux possibilités quasi illimitées permises par cette plateforme d’échange et de communication sans précédent.

Je vous propose de faire un petit tour d’horizon de ces nouveaux moyens de prostitution définitivement 2.0…

Prostitution 2.0: les petites annonces 


Élie Sémoun et Franck Dubosc les avaient déjà imaginés il y a quelques années, c’est désormais possible. À la manière de La Centrale pour revendre son épave ou le bon coin pour revendre ses cadeaux (moisis) de Noël, on a vu fleurir sur la toile des petites annonces assez suggestives.
Le site VivaStreet en est un principal acteur par le biais de sa rubrique « érotica ». On peut désormais librement entrer en contact avec Simone 65 ans, 80 kg, 85D, sulfureuse brune expérimentée.
Ce supermarché de la prostitution permet au client de choisir sa dame non à la lumière tamisée d’un lampadaire un soir pluvieux, mais grâce au rétroéclairage de l’écran de sa tablette tactile.

Simone quant à elle n’a plus besoin de se mouiller les soirs pluvieux ou d’être frigorifiée en hiver, elle peut ferrer le matou à distance, ordinateur sur les genoux confortablement installée devant les anges de la téléréalité. 

Le rôle du proxénète est ici bien plus éphémère, car madame peut travailler librement à la maison en bonne chef d’entreprise 2.0.
Si cela est assez individuel ont a aussi vu naître des systèmes beaucoup plus corporatistes.

Prostitution 2.0: L’agence professionnelle d’escorte 


Grâce à ces services, c’est la prostitution à porter de clic,  par l’interemédiaire de professionnelles et d’un réseau sans limites. Il y en a pour tous les goûts et pour toutes les bourses. D’abord, le service de Luxe où monsieur et madame sont recrutés sur présentation des relevés de notes de Master, tests de culture G, examens médicaux et critères physiques draconiens.

L’agence prend les choses en main : paiement sécurisé, mise à disposition du téléphone de service, réservation de chambres d’hôtel, étude approfondie du dossier client.
Aussi, clé en main où en quelques clics vous pourrez aller passer un séjour en montagne pour quelques milliers d’euros avec la femme dont vous rêvez (http://travel-lady.com/) …

Le client en un mail se voit aussitôt comblé, sans avoir à contacter Dodo La Saumur et ses plans foireux.

À côté de cela, on a aussi pu voir des systèmes plus low cost, le Facebook de la prostitution : Escort-Annonce, le site à la différence de Vivastreet, était taillé pour la cyberprostitution. La justice est parvenue à mettre un terme à ces pratiques en incriminant les gestionnaires du site internet pour proxénétisme.

La suppression et l’arrestation des auteurs de ce site ne sont que l’arbre qui cache la forêt, car les offres pullulent sur Internet via les moteurs de recherches habituelles. Dans ce domaine, il n’y a pas besoin d’aller sur le dark-web pour voir des offres de prostitution directement sur l’ordinateur de Marcel.

Prostitution 2.0: Le live Show 


Alors là, nous sommes sur le plus gros dossier de Spam qu’internet n’ait jamais connu. Mais derrière cette page qui s’ouvre « Loana 25 ans : « Bonjour, ça te dirait 12 nanas pour toi ce soir, nous sommes en chemin, donne nous juste ton digicode (ps : une photo recto/ verso de ta carte bancaire est nécessaire pour m’assurer de ton identité) »… Bref c’est grotesque, souvent mal traduit de l’anglais, ça fait peur et ça peut même calmer Kevin à l’habitude grand amateur de porno.

Toutefois, la pratique existe bel et bien derrière ces spams. En effet, certaines personnes ont recours à des systèmes comme Skype, pour tarifer  l’exhibition sexuelle. 

Aussi des sites sont spécialisés pour mettre à disposition de leurs clients des shows sexuels, ils regroupent différents intervenants sur une même et unique enseigne.

Des services en ligne tentent de faire le ménage, comme dernièrement Snapchat dans la limite du possible, mais cette pratique reste assez prolifique et utilisée.

« Peut-on empêcher l’homme d’être homme »

Il existe donc bel et bien un nouveau visage de la prostitution permise par l’usage du web. Hurluberlu toujours bien loin des polémiques diverses et variées vous laisse avec votre conscience et vos idées sur la question.

Mais en tout état de cause peut-on empêcher l’homme d’être homme ?

Si le métier de charron a disparu, c’est bien que l’homme n’a plus besoin de charrette, espérons qu’un jour il n’ait plus besoin de prostitués, en tout état de cause, si le métier existe toujours, c’est bien qu’il est nécessaire.

Il demeure qu’un équilibre doit être trouvé pour qu’il y ait une liberté d’activité, une liberté de disposer de son corps, une sécurité sanitaire, médicale et physique pour les praticiens comme pour la clientèle.

Il est vrai aussi qu’il semble que le meilleur moyen de diminuer cette pratique serait de lutter contre la précarité.

Quittons-nous sur plus de poésie:

https://www.youtube.com/watch?v=PpChUNCALmE&t=315

 Crédit photo: Thomas Hawk