Lifestyle

Le carnet de Liza – Séducteur ou dragueur : Où est la nuance ?

Partager cet article

Séducteur ou dragueur ?

En règle générale, vous pensez tous être assez doués pour séduire une fille. Comme le prince dans Raiponce, référence Walt Disney où est le problème ? Bouche en cul de poule, haussement de sourcils et « poupée » ou « princesse » à tout va… vous pouvez oublier. Ça ne marche pas. Et si ça marche : fuyez. La fille est sûrement amoindrie intellectuellement parlant pour supporter ce genre de comportements.

Pour toutes les répliques d’accostage raté dans la rue, référez-vous en au site payetashnek.fr. Vous éviterez déjà un nombre incalculable de maladresses et par la même, un manque de savoir vivre. En espérant que l’homme moderne à qui je m’adresse n’ait jamais réellement osé dire ça un jour…

Paye ta shnek d'Hulubberlu

Dans les bars, dans la rue, dans le train, à la fac ou au travail : à chaque lieu, sa méthode. Mais vous donner les bases serait déjà un bon début. Distinguer le regard suggestif du regard insistant, la franchise de la brutalité et la délicatesse de la niaiserie. Attention, cours de subtilité.

Hier soir, j’étais dans un bar avec une amie. Un homme à la démarche ambitieuse et au sourire ravageur s’est avancé vers nous d’un pas décidé, autant dire qu’on l’a senti venir. Il a osé le célèbre, si vous venez avec moi « nous passerons le week-end, nous mangerons bien, nous boirons du vin, nous ferons l’amour…» de Javier Bardem dans Vicky Cristina Barcelona. Sauf que, manque de pot, il n’avait ni le charme de l’artiste espagnol, ni la carrure du beau Juan Antonio.

javier-bardem-Hulubberlu

Ne croyez donc pas qu’il y ait des répliques toutes faites qui passent à toutes les sauces et avec toutes les filles parce que vous courez tout droit à votre perte.

Ceux qui se pensent moins doués que d’autres le seront peut-être plus. Pour dire vrai, Hulubberlu était un peu timide à notre première rencontre. Au lieu de tenter une phrase bateau du style « Je t’offre un verre ? », qui peut vite en exaspérer plus d’une, il m’a lancé humoristiquement stressé « de toute façon, ça n’aurait jamais marché entre nous » et s’est enfui. Première réaction ? Drôle de personnage… Deuxième ? Je le cherche dans toute la boîte, je le veux celui-là. Et la preuve qu’il a bien réussi son coup ce petit hulubberlu.

J’aimerais vous éviter les nombreux et incessants râteaux dont vous êtes victimes mais je me pose tout de même une question… Un homme capable de dire « dans cinq minutes, tu pourras plus te passer de moi », ou encore « s’il te plait, s’il te plait, donne-moi juste ton nom pour que je te rentre sur Facebook » mérite-il vraiment que je lui donne des conseils ?

Je vais être indulgente et vous soumettre cette petite liste non exhaustive élaborée par mes soins (ainsi qu’à l’aide de mes Hulubberlutes) », de ces rengaines à proscrire :

« Je m’en fous de savoir ton prénom, je sais qu’on va coucher ensemble à la fin de la soirée » Moi, vivante ? Jamais.

« Tu veux boire une Corona », compris «  tu veux voir mes cojones » quand la musique est trop bruyante…

« Coucou, tu veux voir ma B…. », Vu ton fasciés, non merci.

Cyprien - Hulubberlu
(photo: Cyprien)

« T’inquiètes je suis pas jaloux », quand on vous explique gentiment qu’on a déjà quelqu’un.

« T’es vraiment trop bien foutue, vas-y balance-toi » arrêtez d’écouter Tony Parker, ça craint.

« Ça te dit pas qu’on aille manger une glace un de ces après-midi ? » : demande à ta petite sœur.

Du coup tentez plutôt subtilement « t’as vraiment un bon style » et partez discrètement. Ça donnera forcément envie à la fille de vous retrouver et d’attirer votre regard une fois de plus. Ça ne marche pas à tous les coups, loin de là, ne vous méprenez pas. Après, le culot et l’acharnement peuvent aussi avoir leur charme. Le tout est d’être respectueux mais audacieux, ou timide mais clair et limpide.

Bien à vous,

Related posts

Top 5 : Comment jouer de la musique quand on a des voisins relous ?

Hurluberlu et ses ami(e)s

On a testé pour vous : le Rebel Bingo.

Hurluberlu et ses ami(e)s

M comme Marcel – La drague 2.0

Hurluberlu et ses ami(e)s