Business

Extrait de Kbis : Les quelques démarches pour créer sa société

creation entreprise kbis
Partager cet article

Devenir son propre patron est le souhait de très nombreuses personnes, et ça se comprend. On travaille pour soi, on ne subit l’autorité de personne, et si on gagne beaucoup d’argent pour la compagnie, on en profite le premier ! Cependant, avant de commencer à recevoir les virements de vos clients, il faut vous plier à quelques démarches administratives. Elles vous permettront d’obtenir votre extrait de Kbis, qui est la carte d’identité de votre société, et de commencer à travailler en toute légalité.

Rédiger les statuts de l’entreprise

Les statuts regroupent l’ensemble des informations et des règles, qui vont permettre à votre compagnie de fonctionner. C’est un acte juridique indispensable et primordial, qui doit être fait très sérieusement. Vous y noterez la dénomination sociale de l’entreprise, l’adresse de votre siège social, le montant du capital de la compagnie, ainsi que toutes les modalités de fonctionnement.

Il existe de nombreux modèles de statuts, déjà en place, qui peuvent être suffisants pour de petites structures. Cependant, il est toujours conseillé de faire appel à un avocat ou un expert-comptable, afin de profiter de ses compétences en la matière et de ne rien oublier.

Le dossier de création d’entreprise

Une fois les statuts correctement en place, il faudra constituer un dossier de création d’entreprise. Ce dernier sera contrôlé et validé par le CFE (Centre de Formalités des Entreprises). Vous devrez donc fournir la rédaction des statuts, tous les documents réclamés par le CFE, l’ensemble des titres de paiement des frais, des droits ou des redevances exprimés par les textes réglementaires, et enfin toutes les demandes d’autorisation nécessaires à la pratique de votre activité.

Une fois votre dossier validé, le CFE va s’occuper de l’immatriculation de la compagnie au Registre du Commerce et des Sociétés. Vos informations seront également transmises automatiquement à l’INSEE, et vous obtiendrez alors un numéro de Siren, un Siret et un code Naf.

Le CFE va également vous inscrire à l’Ursaaf, et adapter votre situation à l’assurance chômage ainsi qu’à la Sécurité sociale, selon les statuts d’entreprise préalablement rédigés.

L’extrait de Kbis en poche

C’est le Tribunal de Commerce qui vous envoie votre extrait de Kbis. Il contient l’essentiel des informations relatives à votre entreprise. Sans lui, votre société n’existe pas et n’est donc pas légale. C’est le document indispensable pour commencer à travailler.

Il sera toujours réclamé par des clients sérieux, notamment lors d’un appel d’offres, vous devrez également présenter votre Kbis pour ouvrir un compte bancaire professionnel. C’est généralement un Kbis de moins de 3 mois qui est réclamé pour effectuer les démarches, qui comprendra l’ensemble des modifications de capital social, de dirigeants ou encore d’adresse de siège social.

Related posts

Livraison en 1 heure: Le “tout et tout de suite” poussé à son paroxysme

Jeremy

6 bonnes raisons de posséder une carte de visite performante



Theo

Entrepreneuriat – Le voyage de GRAPY

Bizolle