Culture G

Sport – Paris ville bénie du football

Partager cet article

Paris jouera donc son huitième de finale de ligue des champions contre le Bayer Leverkusen. Un soulagement pour les Parisiens qui souhaitaient à tout prix éviter les grosses cylindrées que sont le Bayern Munich, Arsenal et Manchester City.
Un tirage au sort plutôt clément, en tout cas sur le papier car il ne faut pas sous-estimer l’équipe de Leverkusen actuellement solide deuxième du championnat allemand avec 5 points d’avance sur le Borussia Dortmund et 7 de retard sur le Bayern Munich.

Une équipe compacte, très homogène mais sans véritable joueur vedette. Une équipe qui est sortie sans difficultés d’un groupe plutôt relevé composé de Manchester United, du Shakhtar Donetsk et des Espagnols de la Real Sociedad preuve qu’elle n’est pas arrivée en huitième de finale par hasard.
Pourtant force est de constater que cette équipe ne soulève pas les foules, la faute à la médiatisation limitée du championnat allemand.

Tout l’inverse de son concurrent pour les quarts de finale, le Paris Saint-Germain et sa pléiade de stars. Solide leader de la ligue 1 le PSG impressionne les observateurs par sa qualité technique et son aisance collective. Sur la scène européenne, on ne peut pas dire que les parisiens soient considérés comme des favoris au titre final. Sorti très facilement d’un groupe composé des Belges d’Anderlecht, du Benfica Lisbonne et de l’Olympiakos, les coéquipiers de Zlatan Ibrahimovic ont cependant marqué les esprits avec notamment un 5-0 infligé sur la pelouse d’Anderlecht grace à un quadruplé du géant suédois.
Paris est invaincu à domicile en coupe d’Europe depuis 2006 et à la chance de recevoir au match retour, un véritable atout en cas de contre-performance en Allemagne même si les Parisiens partent logiquement avec une longueur d’avance.

Vous pouvez aussi consulter nos autres articles sport sur :

Related posts

50 nuances de Houellebecq

Hurluberlu et ses ami(e)s

Atteindre l’excellence ? Un café avec Robert Greene.

Hurluberlu et ses ami(e)s

C’est maintenant que tu le découvres ? #7 Fuzz

Raphaël