Entrepreneuriat – Ces français qui lèvent 1,2M de $ dans la Silicon Valley

Mindie est une application pour iPhone destinée à partager des séquences de sa vie en vidéo, sur fond musical, en 7 secondes. Lancé en octobre 2013 par quatre jeunes français, Mindie vient de lever 1,2 millions de dollars dans la Silicon Valley.

Mindie souhaite entrer dans l’histoire avec un service innovant qui lie images animées et musique. L’application nous rappelle le célèbre Vine, mais le concept de Mindie va plus loin. Il incite ses utilisateurs à donner une ambiance amusante aux séquences qu’ils partagent à l’aide d’une musique sélectionnée dans le catalogue d’Itunes. Le service est très graphique et simple d’utilisation et le résultat des Mindies peut être très surprenant.

« On se positionne au début d’une nouvelle ère »

Quatre jeunes entrepreneurs français sont à l’origine de ce concept novateur.

Pour eux, on entre actuellement au début d’une nouvelle ère sur les réseaux sociaux. « Une grosse partie va être centrée sur la vidéo, et on se positionne au début de ça » nous confie Grégoire Henrion, CEO de Mindie.

Par un format qui se veut populaire, les fondateurs de Mindie avouent qu’ils croient fortement au potentiel de leur application car « elle est fun et très centrée sur l’émotionnel ».

Soutenu par les mêmes investisseurs que Path, Facebook, Twitter …

Parce que pour eux il a été compliqué de se lancer en France, les quatre français ont rapidement décidé d’aller conquérir l’Amérique. Au sein de la Silicon Valley, ils sont parvenus à séduire des investisseurs et ont levé pas moins d’1,2M de dollars en un mois seulement, quand la France n’y croyait pas.

Ils font parti de ce pourcentage de startup française à avoir eu le soutien de quelques investisseurs, notamment ceux qui ont cru en Path, Facebook, Uber ou encore Twitter.

Un bel exemple d’entrepreneuriat français

Les quatre français ne veulent pas encore communiquer le nombre d’utilisateurs de leur application. Néanmoins Ashton Kutcher l’a déjà adopté. Et quand on sait qu’il a été l’un des précurseurs sur Twitter, on ose imaginer le même succès pour Mindie.

Ambitieux, les quatre jeunes hommes ne sont pas à leur premier coup d’essai. Ils ont d’abord travaillé sur un premier projet d’application, Ever, pour finalement aboutir sur le concept de Mindie qui a de très bonnes heures devant lui.

Quand les fondateurs de l’application donnent un conseil à de jeunes entrepreneurs : « Aujourd’hui grâce à Internet, tout est possible. Osez, vous ne perdrez rien ».

Accros à Vine, vous allez aimer ce bel exemple d’entrepreneuriat français, à suivre de très près dans les prochains mois.

Testez Mindie et dîtes-nous ce que vous en pensez !

Sébastien Jeny

Technologie – L’impression tridimensionnelle : nouvelle révolution industrielle ?

L’imprimante 3D d’un point de vue théorique

Barack Obama dans son discours sur l’État de l’Union déclara que la technologie de l’impression 3D a : « le potentiel de révolutionner la façon dont nous fabriquons presque tout ».
L’imprimante 3D permet de réaliser un objet couche par couche directement depuis un fichier informatique.

Une fois de plus c’est Tintin qui était le plus visionnaire, car l’on retrouve dans le dessin animé « Tintin et le Lac aux requins », de 1972, le professeur Tournesol invente une photocopieuse tridimensionnelle immédiatement convoitée par Rastapopoulos pour fabriquer des faux en dupliquant des œuvres d’art volées dans de grands musées.

« Tintin et le lac des requins » est un des rares films mettant en scène le héros de Hergé

Elle est réellement née entre 1983 et 1984 sous la paternité de Charles Hull et officiellement commercialisée en 1986. On utilisait cette technologie pour concevoir des prototypes dans l’industrie.
Mais souvenez-vous l’année dernière de ce Texan qui avait mis sur la toile un fichier informatique permettant la création d’une arme à feu « home made » grâce à une imprimante 3D. En effet, le fichier avait été téléchargé plus de 100 000 fois avant d’être supprimé par les autorités.

L’opinion publique avait ainsi pris conscience du pouvoir de cette technologie.
Je vous propose de voire quels pourraient être les apports de l’impression tridimensionnelle :

Le secteur industriel général :

Nous devions commencer par celui-là, car même si ce n’est pas celui qui fait le plus rêver, c’est bien celui qui pèse le plus lourd dans l’économie.
Il apparait donc actuellement que dans des domaines où la productivité est reine, l’impression 3D n’est pas encore envisageable, car elle ne permet pas encore de fabriquer aussi vite que les moyens de production traditionnelle.
On remarque toutefois que des parts du budget de certains grands noms industrielles consacrent une part importante de leur budget de recherche à cette technologie, l’affaire est donc à suivre.

 

Aéronautique :

Nos amis de la NASA ou de Airbus se sont engouffrés dans la brèche de l’impression tridimensionnelle. Par exemple, le dernier Rover de la NASA a été fabriqué avec des pièces issues de cette technologie. Pour des pièces peu fabriquées et ayant besoin d’être d’une qualité irréprochable, il semble que l’on puisse croire en cette avancée technologique d’autre part, ils travaillent sur la fabrication de nourriture dans le cadre des opérations spatiales, une bonne alternative à la nourriture lyophilisée. Pour Airbus, EADS (centre de recherche) aurait prévu à court terme de produire quasiment toutes les parties de l’avion, grâce aux procédés tridimensionnels.

Médecine & Recherche :

Ce sont bien eux les plus innovants, car ils travailleraient sur l’impression d’organe, tout simplement en remplaçant l’encre traditionnelle par des cellules souches.
En effet, il paraitrait que des scientifiques de l’Heriot Watt University d’Édimbourg (Écosse) ont réussi ce petit tour de passe-passe.
Vous comprendrez que de pouvoir imprimer un coeur à la demande serait un apport incroyable et que ce serait la un vrai miracle technologique. Pour l’instant, il est un peu tôt pour crier victoire, mais on peut y croire.

 

Pour les Hurluberlu :

Nous vous connaissons, nous savons que vous n’avez que trop peu de limites (ça, on vous le rappelle depuis la maternelle) que cette brèche s’ouvre à vous et nous espérons que vous y pénétrerez.
Alors oui vous pouvez d’ores et déjà vous faire votre coque d’iPhone que vous aurez dessiné en rentrant de soirée avec des motifs incas, vaudous et gothique… Oui ça fait rêver la technologie.
Pour les plus nerveux d’entre vous, vous n’aurez qu’à imprimer une kalachnikov « maison » et aller vous farcir votre voisin du 8e celui qui tape après la barre fatidique des 70 Décibels.
Vous pourrez vous fabriquer la tasse de vos rêves vous savez celle en forme de passoire.

Bref un tas de babioles « home made » va s’offrir à vous, nous attendons avec impatience les sites de téléchargements illégaux de modèles d’impression afin d’analyser la folie de nos congénères.
Vous pourrez faire naitre le créateur qui est en vous pour seulement 799€ :  ici
Et vous alors ? Que pensez-vous de l’imprimante 3D ? Révolution industrielle ou danger mondial ?

Guitare en impression 3D lors du 3DPRINTSHOW2013 (photo: Humanoides)

Quelle est la meilleure tablette du marché?

Alors que vous-vous remettez péniblement des festivités de Noël, vous allez bientôt passer à une nouvelle année et décider de prendre, comme tous les ans, de nouvelles résolutions, que vous ne tiendrez pas comme tous les ans…
La première d’entre elles devrait être d’arrêter de fumer ou de vous remettre au sport. Nous, on vous conseille plutôt de vous acheter une tablette tactile, pour lire Hulubberlu avant de vous coucher, ou pour matcher sur Tinder au calme.

Tout le monde se souvient des assistants personnels plus communément appelés PDA, cet énorme bordel qui allait de pair avec son stylet sans lequel il était inutilisable. Pour connecter cet appareil à ta WIFI il fallait poser une semaine de congé, il était ainsi possible de faire des trucs relativement cool comme connecter l’agenda de ton ordinateur à cette « boitelle » : 472h de travail ou enfin synchroniser ta boite mail : 234h de travail.

Steve Jobs est l’inventeur de la tablette tactile, alors que pourtant au début  il ne croyait pas au projet

Puis un beau jour du 27 janvier 2010 à San Francisco, Mr Jobs nous a posé en énonçant « ceci est une révolution » la première vraie tablette que nous pouvons croiser aujourd’hui dans le métro.

Pendant une petite année, Apple a régné en maitre sur ce nouveau marché qu’il avait créé à la façon d’un parfait entrepreneur innovateur Shumpeterien.

Toutefois, ce marché juteux a attiré un tas de rapaces et oui c’est ça la concurrence… Ces fabricants proposent aujourd’hui des tablettes vraiment belle et compétitive alors à l’heure du choix ça en laisse plus d’un dans le flou artistique: entre la question du processeur, de la résolution de l’écran, des GHz ou de l’UMTS.

Ton ami Hurluberlu intervient et vient te donner les clefs du choix et le bon gros dégraissage de ce joli bordel qu’est le marché de la tablette tactile.

D’abord, nous tenterons de faire le tri entre les différents systèmes d’exploitation, puis nous nous pencherons sur le choix de la taille de cette tablette et enfin nous proposerons le top de la rédaction.

I – Le choix du système d’exploitation :

Pour ce choix l’enseignement sera qu’un système d’exploitation c’est comme une femme, nous n’en changeons qu’après grosse déception. Autrement dit, si vous avez l’habitude d’être sous Android et que cela vous convient restez-y. En effet la synchronisation avec votre smartphone et votre ordinateur se fera en un instant, vous récupérerez vos applications, vos photos et toute votre petite vie numérique.

Si vous voulez changer, la rédaction vous demandera de rester sur les sentiers battus pour ne pas retomber sur le système d’exploitation de ce bon vieux PDA et ce même si votre magazine préféré vous propose sa tablette Mickey pour 1€ supplémentaire.

La  rédaction vous offre donc sa garantie sur iOS, Android et sous réserve Windows.

Windows arrive, mais nous pensons qu’il a un léger retard à combler alors ne vous laissez pas tenter trop vite par cette jolie voie petite interne qui vous dit qu’elle a besoin d’une tablette optimale pour travailler avec intensité comme elle et aussi pour décompresser, car ce système d’exploitation vous réservera quelques surprises. Ce sera l’arroseur arrosé et cet engin jouera avec vous, il n’hésitera pas à vous envoyer à la manière de Angry Bird vous frapper la tête contre le bureau . Nous illustrerons cette réaction vive par le fait que Windows 7 n’aura été qu’une éclipse aussitôt remplacée par Windows 8…
Toutefois après entretien avec ce bon vieux Bill Gates il nous promet d’améliorer son système pour être à terme un sérieux adversaire à nos amis cités précédemment. Nous le croirons au regard de la machine de guerre qu’est Microsoft…
Concernant Android et iOS nous pouvons vous dire que ce sont les deux références, vous pouvez leur faire confiance.
Nous ne rentrerons pas dans le débat de savoir si nous sommes plutôt Android ou iOS ? Cela reviendrait à ce bon vieux débat « t’es plutôt MAC ou PC ? ». Nous dirons seulement qu’ Android de Google semble être en avance face à iOS d’Apple, par ces innovations que la marque à la pomme a souvent du mal à consentir.
De plus pour les plus Geek d’entres nous, Android vous permettra de faire le pirate 2.0.
En effet vous parviendrez plus facilement a pirater le WiFi de votre voisin. Tandis que vous réussirez à faire envoyer un mail par votre grand-mère avec iOS.
Le choix vous appartient, le mieux reste encore de tester le système qui vous correspond le mieux.

II – La taille de la tablette :

Nous les distinguerons en différentes catégories, les tablettes de 9 ou 10’’, les tablettes de 8’’ ou moins et nous finirons sur les phablettes écran de 5,5 à 6,5’’.

  • Les tablettes de 9 ou 10’’

Elles sont les plus répandues, nous vous conseillerons ce format si vous souhaitez disposer d’un usage peu mobile, elles seront parfaites si vous souhaitez surfer sur internet confortablement effondré sur votre canapé, ou si vous souhaitez regarder un bon film solidement arrimé à votre tête de lit… Bien que mes propos deviennent de plus en plus erronés par le fait que les constructeurs semblent favoriser la légèreté et la mobilité, croyez nous sur paroles, si vous êtes du genre nomade, vous préférez la tablette de 8’’ ou <

  • Les tablettes de 8’’ ou <

Voilà ces nouvelles tablettes, un marché à nouveau crée par Apple avec son iPad mini. Vous pourrez la tenir au bout de votre main, ce petit format aura quasiment tout d’une grande, ce sera un format hybride entre le Smartphone et la tablette classique. Par ce choix vous gagnerez en terme de cout du produit et de la mobilité, vous perdrez toutefois en agrément et en confort…

  • Les phablettes

Voilà ici la petite tablette, mais le gros smartphone, c’est Samsung qui nous propose cette alternative. Elle combinera les deux avec des qualités techniques impressionnantes. Vous aurez entre les mains un appareil de près de 15cm de diagonale.
Ce modèle de tablette semble tant à s’imposer sur le marché. Nous comprendrons votre choix de partir sur cette alternative, car le smartphone et la tablette ne feront plus qu’un et on appelle ça le progrès. Vous aurez entre les mains une très belle machine qui sait presque tout faire comme ses grandes soeurs. Toutefois, l’achat d’une phablette comprendra le fait que vous ne puissiez plus porter de slim, et que vous utilisiez exclusivement votre kit mains libres pour ne pas trop attirer l’attention dans les lieux publics.
Nous avons fait le tour, nous avons évincé de cette partie volontairement les tablettes avec dock clavier, en effet, quasiment toutes tablettes sortant actuellement auront la possibilité de se voire ajouter un clavier que vous choisirez par vos soins et qui pourra servir par la même occasion de housse. Nous vous présenterons toutefois cette catégorie de tablettes dans notre petite sélection.

III – Le top de la rédaction :

Maintenant que vous en savez plus sur les tablettes et que nous ne pouvons plus vous la jouer à l’envers nous avons sélectionné pour vous quelques modèles qui pourraient faire votre bonheur :

  • La catégorie 9 ou 10″

Ici, nous trouverons dans le top iOS : l’Ipad air et son prédécesseur l’Ipad retina qui reste peu dépassé et plus abordable.
Concernant Android, nous ferons confiance largement à la Galaxy Note 10.1, la Samsung Galaxy Tab 3.10.1,  la dernière de chez Asus, la Transformer Pad T701T ou encore la Google Nexus 10.
Pour Windows 8, si vous souhaitez évoluer sur un système perfectible (on vous aura prévenu) la meilleure est la Microsoft Surface RT, vous pourrez aussi vous laisser tenter par l’ Asus Vivo Tab RT.

  • La catégorie  9″ ou <

Nous conseillerons sur iOS : l’Apple iPad Mini Retina, nous vous déconseillerons sa version précédente qui s’est vu mettre à mal par la petite dernière.
Sur Android, il apparait que la Google Nexus 7 édition 2013 s’impose comme la référence.
Vous pouvez aussi vous laisser tenter par la Amazon Kindle Fire HD, sans mettre le feu à votre portefeuille elle fera bien son travail et ne devrait pas vous décevoir. Dans un registre similaire nous aurons la Asus MeMo Pad HD7, la Fnac Kobo Arc, la Asus FonePad, ou encore la Samsung Galaxy Tab 3 8.0.
Concernant Microsoft, il parait qu’ils sont sur le coup mais actuellement nous n’avons rien à nous mettre sous la dent, affaire à suivre…


Voila, l’article est terminé, j’espère que nous avons répondu à vos plus grandes interrogations, que nous avons débroussailler ensemble ce terrain de demain, ces grandes innovations et ses loupés.
Nous avons omis beaucoup de modèles, car vous le savez c’est comme dans la vie on trouve de tout. Toutefois sur les modèles énoncés vous ne risquerez que peu : la mauvaise surprise.

Technologie – Transhumanisme ou trashumanisme ?

Image

On se demandait un peu ironiquement en juillet dernier comment devenir un superhéros. Mais l’article très second degré de François sera presque un article scientifique d’ici une dizaine d’années !

La tendance est au transhumanisme ! Les investissements faits par des sociétés comme Facebook et Google sont colossaux et être un homme semble ne plus suffire.

Le transhumanisme c’est le nom que l’on donne à ce nouveau mouvement de fanatiques.  Les H+ (comme on les appelle dans le jargon scientifique) veulent réparer les défauts inhérents ou provoqués de l’être humain et améliorer ses capacités physiques et intellectuelles.

Selon eux, le vieillissement et la mort sont des maladies qu’il faut parer. Les plus fortunés d’entre eux participent même à un programme qui congèlera leurs corps à leurs décès, pour les faire revenir à la vie le jour où la technologie le permettra ! (Oui oui, comme Han Solo congelé tel un surgelé Picard dans le film Star Wars !)

 

Transhumanisme ou « trash » humanisme ?

 

Il y a un légèrement plus d’une semaine, (jeudi 20 novembre), se tenait la « Transvision », le colloque international du « trash » humanisme à Paris. Et méfiez-vous, selon eux,  ils estiment que vers « l’an 2030 » les hommes deviendront sur-hommes. En effet, les avancées seront telles qu’ils pourront numériser vos connaissances, mais aussi vos pensées et vos goûts sur un robot. Ainsi, dans une quinzaine d’années, vous aurez la chance d’être immortel, ou presque !

Mais quelles sont les conséquences ?

Il n’y a déjà pas assez de place pour nous tous sur la Terre alors imaginez ce que serait le monde avec des transhumains… Comment faire ? On a étudié pour vous plusieurs pistes possibles :

Solution 1: On arrête de procréer

Mon arrière-arrière-arrière-petit-fils, que j’ai plusieurs fois imaginé très fièrement, heureux dans une voiture volante en compagnie d’une belle rousse dans un monde au décor du film « Le cinquième élément », ne verra jamais le jour. Je lui présente toutes mes excuses. Mais à cause de mon égoïsme et de mon goût pour l’évolution, je me suis approprié ce monde tout comme je me suis approprié sa vie, en vivant éternellement avec mes confrères.

Et comme nous ne partons plus, le turnover est foutu ! Ne cherche pas gamin, il n’y a pas de place pour toi, c’est normal et c’est d’ailleurs bien connu : « la nature fait mal les choses ! ». En améliorant notre monde, nous avons fait un arrêt sur image. Drôle d’évolution me direz-vous ?

 

Solution 2: La surpopulation

On continue la procréation et la cumulons à cette pierre philosophale. En d’autres mots, on transforme cette terre où chacun a déjà du mal à trouver sa place en un métro chinois aux heures de pointe. On fait de cette terre un abîme où l’on va retrouver comme sur chaque territoire trop peuplé une insécurité débordante et une intimité violée. Tout le monde ne pourra pas rentrer dans le métro et nous essayerons d’éliminer le plus de monde à chaque arrêt afin de pouvoir nous préserver d’un peu plus d’air pour notre propre survie.

 

Solution 3: Le déséquilibre

On fait un mix des 2 : Les riches auront accès aux « nouvelles technologies de pointe » et, pendant que leurs patrimoines (économique, généalogique et culturel) croîtront de manière prospère, les familles les plus démunies seront handicapées par leur inadaptation à un monde où les premiers ont financièrement la possibilité d’améliorer leurs capacités physiques et intellectuelles. Nous reviendrons aux termes « d’hommes » désignant la norme et de « sous-hommes/intouchables » désignant les plus démunis et leurs handicaps. – Un peu ironique pour un mouvement qui souhaite justement supprimer les handicaps.

Alors, quelles solutions préférez-vous ?

 

« Science sans conscience n’est que ruine de l’âme »
François Rabelais