Coups de Coeur

Le disque du mois #1- Bellevue de Misteur Valaire

Partager cet article

Septembre 2013 w/ Misteur Valaire –

Tabarnac, les bambocheurs de Misteur Valaire sont de retour avec une galette qui pète les bretelles.

Traduction: les cinq musiciens de Sherbrooke reviennent pour le plus grand plaisir de nos oreilles, avec un quatrième album sorti  le 23 septembre dernier, intitulé Bellevue et qui s’annonce comme un des grands albums de cette rentrée.

Pour la petite histoire, les mecs  se connaissent depuis le collège et ils jouent ensemble depuis qu’ils ont l’âge de rouler des patins aux filles derrière le gymnase, autant dire depuis un petit moment. Cela se ressent dans leur style musical très pointu et une complicité sur scène presque fraternelle. Ils font partie des inclassables du genre, un mélange entre le jazz et la musique électronique, mais avec la volonté de faire danser un public qui s’agrandit d’année en année. Ils ont produit trois albums de qualité Mr. Brian  (2005), Friterday Night  (2007) et le remarquable  Golden Bombay  (2010). Basés sur le modèle économique du  pay-what-you-want, leurs albums peuvent être achetés sur la toile au prix que l’auditeur désire, leur permettant ainsi d’avoir écoulé un nombre important de disques et de s’être fait connaître sur la toile. Une stratégie novatrice à l’époque qui a, depuis, été reprise par bon nombre d’artistes.

Sur scène comme dans la vie, les types sont vraiment joviaux et chacune de leur prestation est une performance hors pair. A l’image de ce live pour Bande à Part réalisé il y a quelques années et qui décorne sacrément l’original.

Les cinq loustics, qui, on l’aura compris, ont pour la plupart une solide et très académique éducation jazz  ont trouvé leur voie à travers la diversité de leurs influences pour faire une musique à leur image : une pure folie. Cela donne une sauce bourrée de couleurs et d’hédonisme électronique, de pop sur pneumatiques et de hip-hop en Chamallow. L’impression d’écouter un joyeux cirque ivre, mais avec une justesse qui fait mouche et une véritable qualité instrumentale. Ils ont longtemps été éloignés des studios pour cause de tournées redondantes en Europe et au Canada, dont un fameux live enregistré l’année dernière à Montréal devant plus de 100 000 personnes, qui reprend les plus grands tubes du groupe et qui doit s’écouter sans modération, pour se faire pleinement une idée de l’étendue de leur talent.

Ils sont donc de retour avec un nouvel album qui est lui aussi en écoute intégral sur Spotify et qui s’annonce d’ores et déjà comme un grand disque. Toujours dans le style de trublions qu’on leur connait, avec une patte un peu plus électrique; ce qui n’est pas pour nous déplaire.

On notera la présence du grand Jamie Lidell invité sur le morceau Montains of Illusion pour un groove dopé à la vitamine C. Ainsi que la participation de Heems le rappeur américain, posant un flow incroyable sur le morceau Life get Brutal.  

A part ça quoi dire, si ce n’est que ces onze pistes peuvent être alignées sur tous les terrains et seront idéales pour attaquer cet automne qui promet d’être rigoureux. En prime, un excellent remix de 20 syl, le MC d’Hocus Pocus et de DJ du quatuor Nantais C2C, une vrai petite bombe électronique à déguster sans modération.

A noter que le groupe va se lancer dans une grande tournée européenne. L’occasion de les voir en live, assurément, un bon remède anti-crise.

 

A lire aussi :

Related posts

Photographie – Magdalena Wosinska, photos de saison

Bizolle

Découvrez Les Petits Mouflets

Hurluberlu et ses ami(e)s

Mayweather vs Pacquiao : Fight of the Century

Theo

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.