Mode

Duffle-coat : Le manteau indispensable dans votre garde-robe !

duffle coat
Partager cet article

Le duffle-coat entraîne quelques débats passionnés… Il y a ceux qui le détestent, le trouvant trop pataud, informe et démodé depuis toujours, quand d’autres lui trouvent un charme branché et élégant, intemporel, « so british ». Finalement, l’histoire parle pour lui et ce manteau est porté depuis presque 200 ans, preuve de sa capacité de séduction et d’adaptation à toutes les époques.

Hurluberlu a décidé de se pencher sur son histoire et sur les différents styles de duffle-coat. Comment le choisir et comment bien le porter ? On va chercher à comprendre pourquoi ce manteau se vend toujours aussi bien, même s’il reste très clivant.

J. Patridge inventa le duffle-coat

Le duffle-coat, dans sa forme moderne, a été inventé en Angleterre par J. Patridge en 1850. On retrouvait déjà les codes du manteau actuel, avec une grande capuche, une coupe 3/4 tombant au-dessus du genou et les fameux cônes en bois Brandebourg maintenus par des cordelettes, qui permettent la fermeture du duffle-coat.

Les premiers manteaux sont confectionnés à partir de laine duffel, « duffle » en anglais, qui donnera ainsi son nom au duffle-coat. C’est un tissu inventé en Belgique, dans la ville de Duffel. Il a été choisi en raison de ses qualités : c’est un tissu suffisamment lourd pour ne pas être emporté par le vent, il est relativement imperméable et protège donc de la plus, cette même imperméabilité permet de bien conserver la chaleur. Bref, c’est le tissu idéal à cette époque pour créer un manteau de qualité.

Si aujourd’hui ce manteau est plutôt porté par les citadins qui apprécient son style, il était considéré autrefois comme un vêtement utilitaire. Il a d’ailleurs été démocratisé par les marins, la Navy britannique en ayant commandé plusieurs milliers pour équiper les officiers et les protéger du froid lors de leurs longs périples en mer.

Le duffle-coat, en plus d’être très protecteur, est aussi très pratique. Les gros boutons brandebourg sont faciles à manipuler, même avec des gants, les poches sont bien larges et plaquées, pour accéder efficacement aux équipements des marins, et la coupe large permet de bouger sans limiter les mouvements.

Pour la petite histoire, le général Montgomery, l’un des héros anglais ayant participé aux deux guerres mondiales, a souvent porté un duffle-coat et c’est aussi grâce à lui que ce manteau est devenu si populaire. Pendant un temps, il a même été renommé Monty-Coat.

duffle coat montgomery
Le Général Montgomery et son Duffle-Coat.

Après la guerre, il devient à la mode !

C’est à la fin de la Seconde Guerre mondiale que le duffle-coat va toucher le grand public. Il y a un gros surplus de manteaux militaires non utilisés, qui sont rachetés par des revendeurs. Le duffle-coat se retrouve donc en vente dans de nombreuses boutiques et il séduit rapidement le grand public.

Très vite, on le retrouve aussi dans la culture populaire. Les Beatles, David Bowie, ou encore l’ours Paddington dans les bandes dessinées, le Duffle Coat est absolument partout. Le succès est si important que les stocks militaires s’épuisent et qu’une entreprise du nom de Gloverall décide de se lancer dans sa production. Aujourd’hui encore Gloverall fait partie des valeurs sûres pour vos Duffle Coat.

Le modèle est alors revu pour être plus élégant. La laine duffle est remplacée par de la laine italienne, plus fine et plus douce, avec une doublure satinée à l’intérieur, des lanières en cuir remplacent les cordelettes des boutons et les poches ainsi que la capuche sont plus petites que sur les modèles de la Navy.

Yves Saint-Laurent lancera également sa propre collection. Brigitte Bardot portera l’un de ces modèles dans le film « la Vérité », renforçant encore un peu plus l’attrait du public pour ce vêtement, notamment en France. Ainsi, dans les années 60, le Duffle Coat fait fureur auprès des amateurs de jazz un peu partout dans le monde et séduit aussi beaucoup les étudiants. C’est notamment le manteau le plus porté lors des manifestations de mai 68.

À la fin des années 90, la mode s’estompe et le duffle coat est beaucoup moins porté. Pendant longtemps, on le considère comme le manteau du professeur de philo soixante-huitard, plus vraiment dans le coup… Il revient cependant progressivement tendance au début des années 2010 et depuis il reste un manteau qu’on aime avoir dans nos garde-robes.

Les marques de Duffle coat à privilégier

Désormais, on trouve des duffle-coats à tous les prix et chez de très nombreux fabricants. Il y a cependant quelques valeurs sûres qui rencontrent un certain succès.

  • Montgomery : C’est une des marques anglaises les plus en vue, proposant des duffle-coats aussi bien pour les hommes que pour les femmes. L’entreprise s’est emparée du nom du célèbre général ayant participé à la démocratisation de ce manteau. La qualité est superbe, on retrouve les coupes des modèles originaux et des coups plus modernes.
Montgomery Original Abberley Duffle Coat authentique pour...
  • Nous croyons en la production de vêtements dont les gens ont besoin, qui dureront très longtemps,...
  • Chaque Abberley dispose d'une doublure en tartan, choisie pour améliorer la couleur extérieure, et...
  • En tant que développeur authentique du sac de sport original, nous savons que vous voulez une coupe...
  • Tissu en laine mélangée de 1615,9 g, 900 g/m² - 70 % laine recyclée mélangée avec 30 %...
  • Sangles en cuir et boutons en bois - Durable et seconde vie. Capuche triple panneau, avec bandes...
  • Gloverall : C’est la marque qui a fabriqué les premiers duffle-coats destinés uniquement aux civils. Quelques modèles sont désormais emblématiques comme le Morris ou le Monty. Ils sont relativement chers, mais la qualité est magnifique. Ils sont légers, mais toujours très chauds.
  • Gil bret : Dans une gamme de prix bien plus accessible, le duffle-coat Gil Bret n’en reste pas moins un très bon choix. C’est une marque allemande, qui a su s’approprier les codes du manteau anglais. Il y a de nombreux choix de coloris et de motif, presque exclusivement pour les femmes.
Gil Bret Outdoor Dublin Doudoune, 7708, 50 Femme
  • Fermetures à bascule
  • Contient du cachemire
  • Capuche à carreaux
  • Légèrement cintrée
  • Épaules ajustées
  • Armor Lux : La marque française propose également des duffle-coats, de bonne qualité, à des prix plutôt intéressants. Ils sont très chauds, confortables et 100 % laine pour certains modèles. Le choix de couleurs et de coupes est un peu limité, mais il y a tout de même de très belles pièces.

Comment bien porter le duffle-coat ?

Le duffle-coat est un vêtement unisexe, qui s’adapte donc aussi bien aux femmes qu’aux hommes. Dans les deux cas, on le portera globalement de la même façon. En premier lieu, on le porte souvent pour un look chic et décontracté. Avec un jean, un pull ou un sweat très simple, une paire de sneakers un peu vintage ou bien des bottines plates en cuir pour les dames.

Le duffle-coat se porte aussi avec un look plus classique et votre tenue de bureau. On l’évite évidemment sur un costume, mais avec un pantalon à pinces, une chemise et un gilet, c’est parfait ! Les femmes pourront le porter sur une robe, avec une paire de chaussures à talon, pour un look à la fois élégant et décalé.

Il y a vraiment mille façons de porter le duffle-coat, qui s’adapte finalement à la plupart des styles, que ce soit en hiver, en automne ou même au début du printemps. C’est pour cette raison qu’on aime avoir ce type de manteau dans notre garde-robe, même si on ne le porte pas tous les jours, ni même tous les ans.

C’est un vêtement qui se démode assez peu finalement, qui revient toujours par cycle et qui ne reste jamais trop longtemps mal aimé. Vous le garderez pendant plus de 10 ans, sans aucun problème, à condition bien sûr de choisir une matière de qualité et donc une marque sérieuse. Mon dernier conseil, pour les personnes petites, avec des jambes qui manquent un peu de longueur, choisissez plutôt un duffle-coat à coupe courte. Une coupe trop longue aura tendance à vous raccourcir. Vous savez tout, il ne vous reste plus qu’à choisir la couleur !

Related posts

Acheter des vêtements d’occasion : Des préjugés à oublier, des bonnes raisons pour se lancer !

MathieuDR

Les montres du Général Charles de Gaulle aux enchères de juillet !

sam

Tendance : l’appareil dentaire, dernier accessoire mode en Asie ?

Theo