• Home
  • Geek
  • Selfie, portrait d’une habitude douteuse
Geek

Selfie, portrait d’une habitude douteuse

selfie_dark_vador_star_wars
Partager cet article

Fin mars dernier, un adolescent anglais, accro aux selfies (environ 200 photos par jour) à tenté de mettre fin à ses jours, faute d’arriver à LA selfie parfaite! Certes, “voici l’archétype du cinglé mal dans sa peau qui ne sait se contrôler”, me direz vous, néanmoins, après une étude approfondie du comportement des selfistes, on peut raisonnablement constater que cette pratique n’est pas naturelle du tout!

1/ Le sujet

Bouche en cœur, regard noir, fessier en arrière alors que celui-ci n’aura même pas sa place sur l’écran, tout dans l’attitude d’un selfiste gène. Quel intérêt à prendre une photos sur laquelle vous n’avez pas l’air naturel, si ce n’est pour la mettre dans votre album “conneries avec les potes”?

Si vraiment vous êtes fan du regard d’Albator, de la bouche de Donald Duck et du fessier de Kim Kardashian, imaginez le goût d’un caviar aux foie gras assaisonné sauce crème anglaise (recette non exhaustive, vous pouvez remplacer chaque ingrédient par un élément de votre choix).

Le sujet principal (vous) reste donc d’un intérêt très limité.

2/ Le cadre

Ah la belle époque où les photos n’étaient disponible qu’après 50 francs et 3 jours d’attente!
Cette époque bénie où pour prendre une photo on réfléchissait au sujet, où on ne gaspillait pas un seul clic-clac, ce qui assurait des photos pour la plupart de qualité.

L’accessibilité de chacun à la tentation du selfie, a été énormément accrue par l’accession de tous à la technologie mobile. En effet, ayant tous dans notre poche un appareil photo aussi puissant que du matériel pro des années 80, on en arrive à prendre des photos de tout et de rien mais surtout de n’importe quoi (merci FAUVE pour ces belles paroles); des chats, des chiens, des voitures, des vélos, bref, tout. Alors quand on mélange ces photos d’un goût douteux à un autoportrait lui-même plus que douteux, on obtient un truc sans doute très moche! Et si a contrario, le cadre est plutôt pas mal, pourquoi mets-tu ta sale face qui prend la totalité de l’écran car tu n’as pas le bras assez long pour qu’on puisse observer le champs ?!

3/ La psychologie

Oui, prendre une selfie est un acte à part entière, ainsi, on ne dit plus une photographie de soi-même avec son portable, mais une selfie; et c’est en ça qu’une problématique se pose: prend-on vraiment cette photo pour le sujet, ou car la mode, l’instantanéité de partage, ou l’angle de prise de vue ont outrepassé l’importance de son sujet?

A mon époque le contact humain d’une photo prise devant la Tour Eiffel se faisait simplement par un “Excusez moi, auriez vous l’amabilité de me prendre en photo?” suivit de “Ah ça avait l’air cool ton voyage à Paris” alors que maintenant elle se résume à un clic, tweet, facebook, suivit de like, like, +1!
Quelle tristesse… je vous assure, j’utilise et aime utiliser les réseaux sociaux, mais de là à aller me prendre moi même en photo pour montrer ma trogne prise de trop près (laissant par la même apparaitre boutons, rides et autres imperfections) à mes potes, pour le plaisir de la selfie: très moyen! (Pourquoi pas de façon vraiment occasionnelle  a-la-limite, mais l’idée est quand même de vous démontrez que ce qui parait “hyper hype” aujourd’hui était considéré de geste triste d’une personne bof et souvent seule il y a 3 ans et une véritable aberration il y en a 5.

Ainsi, les stars de cinéma, le pape, Obama, et même votre voisine de 39 ans (celle qui promène son chien avec un air aguicheur), ont beau être pratiquant, nous ne renieront jamais le pragmatisme de Belmondo:

 

Obama pris en flagrant délit de selfie
Obama pris en flagrant délit de selfie

Related posts

Powers United VR – Le jeu en réalité virtuelle by Marvel

Hurluberlu et ses ami(e)s

Pourquoi Internet anesthésie la génération Y ?

Charles

Médias – Jen Selter ou l’art « d’Asstagram »

Bizolle

1 comment

Petit manuel d’usage à l’égard des Roméo qui veulent « pécho » sur Tinder. 07/06/2015 at 17:52

[…] mis en valeur personne), on fait le point et on retouche au besoin sur Instagram (parce qu’un selfie flou ou sombre n’a manifestement aucun intérêt, pas même […]

Comments are closed.