• Home
  • Geek
  • Test jeu : Pokémon version Bleue/Rouge, quel starter choisir ?
Geek

Test jeu : Pokémon version Bleue/Rouge, quel starter choisir ?

Partager cet article

Salut les copains Hulubberlu ! Nous sommes le 8 Octobre 1999 et les cartouches Pokemon Bleue et Rouge viennent de sortir en France. C’est l’hystérie dans ta tête. Ta maman t’offre la Game Boy et tu deviens l’être le plus stylé de la galaxie. Comme ton meilleur ami Gontran détient la version Rouge (avec Dracofeu sur la jaquette toi même tu le sais), tu te procures la version Bleue (avec Tortank alea jacta est).

Mais tu es jeune and you know nothing Jon Snow, surtout par rapport à la première décision du jeu et sûrement la plus importante de ta vie. Je veux bien sur parler du choix de ton starter. Pour te spoiler un peu, tu débutes le jeu au Bourg-Palette où un certain Monsieur Lee Professeur Chen te demandes de prendre un premier pokémon parmi ces trois là : Bulbizarre, Salamèche ou Carapuce.

Mais lequel choisir ? Lequel sera le plus fort pour affronter les champions d’arène ? Quels impacts ton choix aura t-il sur le reste du jeu, sur ta place dans la société et sur le sens de ta vie ? Hulubberlu a pu tester le jeu en avant première et te proposes aujourd’hui de répondre à ces questionnements.

Bulbizarre

N°_1_Bulbizarre1
Je suis désolé je n’ai pas pu trouver de meilleur image de Bulbizarre. Pourtant j’ai parcouru tout le web.

Bulbizarre est un Pokémon de type Plante qui évolue en Herbizarre au niveau 16 puis en Florizarre au niveau 32. Il s’avérera très vite utile contre les trois premiers champions d’arène, à savoir Pierre et ses Pokémon de type Roche, Ondine et ses Pokémon de type Eau, et Major Bob l’Eponge et ses Pokémon de type Foudre. Par la suite il deviendra quelque peu obsolète contre les 9 champions restants, surtout face aux types Insecte, Poison et Feu. Autant dire les ¾ du jeu.

De plus, même si Bulbizarre peut sembler mignon, son évolution finale est moche et ne récolte que risées et quolibets. Du coup il te faudra compenser cet handicap avec d’autres Pokémon puissants et beaux comme Ectoplasma, Galopa, Insecateur ou Mr.Mime . Même un Lippoutou fera l’affaire. Une rumeur raconte que même en finissant le jeu, ton rival Régis continuera de se foutre de toi car tu te trimbaleras un Florizarre.

Conséquences sur le joueur : ta vie sera ratée. Au collège tu passeras par une période skater en trottinette, puis emo-gothique, pour finir par te laisser pousser les cheveux en écoutant du Korn et du Slipknot. L’adolescence passée, tu te chercheras une place dans la société en faisant des études de droit et en tentant le concours du barreau pour devenir avocat et défendre la justice du pays qui a gâché ton enfance. Tu toucheras le fond en 2016 avec la descente de ton club préféré, l’Olympique Lyonnais, en Ligue 2 malgré le bon coatching de Sony Anderson. Puis ta femme avouera qu’elle est un homme et que votre fils est un robot. Félicitations, merci Bulbizarre.

 

 

Salamèche

004_charmander

 

Salamèche est un Pokémon de type Feu qui évolue en Reptincel au niveau 16 puis en Dracofeu au niveau 36. Il sera certes très peu efficace lors des premiers combats contre les types Pierre et Eau, mais deviendra très puissant par la suite sous sa 3e forme. Grâce aux graphismes de haut niveau de la Game Boy, tu pourras apprécier à sa juste valeur les très fins et la magnifique carrure de ton dragon. Et puis, s’ils ont mis Dracofeu sur la jaquette de Pokémon Rouge c’est parce qu’il est stylé (et parce qu’il est rouge aussi).

Dans le dessin animé, Sacha trouve Salamèche en train de mendier sur un caillou. Dans son infinie bonté, Sacha le recueille et lui fait des bisous. Mais ce que le bougre ne sait pas, c’est que la petite salamandre n’a aucune reconnaissance et lorsqu’elle deviendra un élégant Dracofeu, celui-ci  lourdera son maître en demi-finale de la ligue Indigo. Je fus tellement écœuré ce jour-là que je me suis promis de ne jamais prendre un Salamèche dans mon équipe, même pour compléter ma team de monstres Nidoking, Kangourex, Léviator, Ptera, Dracolosse.

Conséquences sur le joueur : ton enfance sera semée d’embûches. Au collège, tu feras partie de ceux qui jouent aux cartes Magic dans un coin de la cour. Mais ton deck spécialité Gobelins te donnera confiance et t’offrira un statut élevé au sein de ta guilde. Ton léger duvet en guise de moustache te trahira lorsque tu voudras séduire la gente féminine. C’est après le lycée, tes 3 ans de musculation et ton épilation des sourcils que tu libéreras ton potentiel. Devenu major de promo et président du BDE, ta beauté et ton charisme t’amèneront à monter les échelons rapidement. Trop rapidement. Tu tomberas dans l’alcoolisme, la coke, et les films Fast and Furious. I hate you Salamèche.

Carapuce

Pokemon__Squirtle_by_mark331
Trop kawaï la tortue <3

Carapuce est un Pokémon de type Eau qui évolue en Carabaffe au niveau 16 puis en Tortank au niveau 36. Bien que faible face aux types Electrique et Insecte, ce Pokémon s’avérera puissant face tous les autres champions. Et ça, c’est déjà un sacré avantage par rapport aux deux du dessus. Il pourra notamment apprendre la CS Surf, qui te permettra de te promener sur l’eau, de lancer l’attaque Surf (une des plus puissantes du jeu), de faire des vidéos pour Redbull et Gopro, et te choper des jeunes australiennes. Mais ça bien sûr personne ne le sait, tout le monde préfère prendre Salamèche car avoir un dragon c’est trop badass.

De toute façon mon grand-père me l’a toujours dit: ” Jouer avec Carapuce, c’est comme suivre l’équipe de France de Handball. Personne ne sait ce que c’est, alors que c’est la seule chose qui nous fait réellement vibrer”.

D’ailleurs dans le dessin animé, Carapuce fait sa première apparition en tant que chef d’un gang de Carapuce, avec des lunettes de soleil. Il deale du crack  et fait travailler les gosses dans les mines de charbon. Au cours de l’épisode, Sacha lui fait la morale, lui pique 75% de ses profits et sa meuf. Ainsi naît une belle amitié entre ses deux loustics, ce qui rend Pikachu jaloux. J’ajoute cette anecdote pour signaler le fait que là où Salamèche a été trouvé sur un caillou, Carapuce, lui, pesait dans le game depuis déjà un bail.

Conséquence sur le joueur : après une enfance difficile dans les favelas, ton expérience du quartier et ton amour du jazz et du rap engagé te permettront de sortir de la mouise et de devenir quelqu’un. Docteur en philosophie et lettres,  bénévole dans une association pour sauver les bébés pandas, astronaute, boulanger et break-dancer, ta quasi-perfection pourra être insupportable mais tu seras si cool que les gens t’aimeront et te respecteront.

Un type très sympa dont je ne connais pas le nom a élaboré un tableau de rapports de puissance entre les trois starters et les champions d’arène. C’est coloré et ça mange pas de pain. Je vous mets le lien:
http://static.hitek.fr/img/actualite/original.png

Et devinez qui remporte le titre ? Carapuce of course.

Pour conclure, Sacha du Bourg-Palette te dira : “Qu’importe le Pokémon que tu choisis, l’important est d’être ami avec lui, et ainsi vous remporterez la plus belle bataille qui soit, celle de l’amitié.” Moi je te conseille surtout de choisir Carapuce, car en plus d’être invincible dans le jeu et de te permettre de réussir ta vie, tu gagneras mon amitié.

Hardest_Decision

Related posts

La sélection du rembobineur N°1 & 2

LM

Publicité – Lorsque Oasis fait du porno

Bizolle

Qu’est-ce que le speedrun ?

Hurluberlu et ses ami(e)s