Culture G

Tu te mets à table ou je te cuisine ?

cuisine-hurluberlu-homme-mec-sexy
Partager cet article

Ca y est, la Saint Valentin est passé depuis 5 mois,  vous allez fêter vos 2 ans de relation dans 3 mois et 15 jours, le timing est parfait. T’as toujours pas touché ta paye de Juin, ni tes APL depuis le mois d’Avril, et tes amis ont subitement oublié leurs dettes. Deux solutions s’offrent à toi, le Mcdo aux chandelles ou pire. Et oui, croyez-moi il y a pire, car l’autre solution c’est Cui… Cuisi … Cuisiner !

(Voix de publicité sur Internet) *Si toi aussi tu t’es déjà retrouvé dans cette situation, si tu sais pas cuisiner mais que tu aimerais bien te la péter en cuisinant un repas, entrée-plat-dessert digne des plus grands chefs étudiants étoilés – oui ça existe  – alors Hurluberlu est là pour toi, et te dévoile ses recettes les plus simples, les plus secrètes et les plus é-pous-tou-flantes*  (Fin de la voix de publicité sur Internet).

ENTREE

On va faire genre on a réfléchi et travaillé trop longtemps pour un rendu impeccable, mais soyons francs, l’entrée ça sert à rien à part poser les bases. C’est comme la première impression avant un entretien quand tu pousses la porte. On le travaille pas vraiment (me fais pas croire que tu t’es dejà entrainé à ouvrir des portes) mais c’est hyper important. Comment faire alors pour faire semblant d’avoir bossé sur un truc et qu’il ait l’air génial ? C’est simple.

1) Arme toi d’un joli plateau, si t’en as pas ta mère ou ta voisine en a surement un.

2) Les ingrédients : – Une baguette bien fraîche, pas trop dure, pas trop molle, un peu comme…
– Du saucisson, classique
– Du fromage mais qui se TARTINE ! Pas du vieux comté tout sec, pars plutôt sur un Saint Felicien ou un truc du genre.
De la rillette aux deux saumons (fastoche à trouver en super marché, et ça fait plus classe que la rillettes de porc)
– Et pour finir du jambon blanc et du saint Moret, pour l’étape la plus difficile … SUSPENS

3) La préparation : (du moins compliqué au plus compliqué, comme ça si tu stresses trop, ou que tu sens que ça devient trop hard pour toi, tu peux nous lâcher en cours de route)
– tu coupes ton saucisson en rondelles FINES ! C’est ta zouz que t’invites et elle déteste les grosses rondelles.
– Ensuite tu fais des tartines avec le fromage, et avec la rillette de saumons (ça va ? Toujours là ?)
– Pour finir tu étales tes tranches de jambon, tu les tartines de saint Moret, tu les roules comme des crêpes au Nutella et tu coupes des tranches. Effet garanti.

1

Bon, ok j’admets que c’est un peu calorique, mais balec j’ai vraiment trop faim, on se rattrapera sur le plat.

PLAT

Le plat c’est le plus important, c’est là-dessus que tu vas marquer des points. Donc hors de question de sortir une bavette et des patates, on la joue raffiné, distingué, étoilé, presque végétarien.  Mais n’oublions pas non plus que le gras c’est bien !
Pour cela, nous allons concocter des petites tartines d’aubergines-tomates-mozzarella mais sans pain, c’est bien là qu’est toute l’astuce.

1) Les ingrédients : – Un four (oui je ne l’ai pas précisé avant mais cet article ne s’adresse qu’aux adultes ayant enfin emménagé dans un appartement contenant un four)
1 grosse aubergine
– 400g de tomates pelées en boite (tu vas découvrir le rayon conserve de ton supermarché grâce à moi, c’est fou tout ce qu’on peut y trouver)
– 2 gousses d’ail (la gousse c’est juste un petit bout de l’ail, pas besoin d’en acheter 2)
– Un sachet de mozzarella
– De l’huile d’olive (mais VRAIMENT, pas de l’huile de cuisine c’est dégueu sinon), du sel et du poivre
2) La préparation : – Lave tes légumes, c’est-à-dire ton aubergine et coupe la en deux dans le sens de la longueur *PAS DE LA LARGEUR* comme si tu faisais des tartines.
– Arrose tes tartines d’aubergine d’huile d’olive. Quand je dis arrose c’est vraiment, ça doit transpirer l’huile d’olive ! Puis mets du sel et du poivre.
– Préchauffes le four à 180° et enfourne les tartines pendant 25minutes (je te vois venir, teste même pas au micro-onde)
Pendant que ça rôti bien tranquille, épluches tes gousses d’ail et fais les revenir à la poêle pendant 5 minutes. En gros fais les cuire mais pas trop. Puis rajoute la boite de tomates.
–  Quand les aubergines sont prêtes, sors les du four, et verse le mélange de la poêle dessus. Fais des tranches de mozza et poses le dessus.
– Du sel et du poivre, et remets tout au four pendant 5 min.
Si t’as vraiment la dalle fais 4 tartines.
C’est prêt, c’est beau, c’est styley.

2

(Photo : chefnini.com)

DESSERT

3 possibilités s’offrent à toi. La première, celle que je te souhaite, vous n’avez pas réussi à atteindre le dessert, petits coquinous, et celui-ci passe à la trappe car vous avez beaucoup trop envie de faire une partie de Scrabble. NEANMOINS, quand elle t’aura mis 3 Scrabble dans la tronche, vous aurez surement un petit creux et tu seras bien content d’avoir préparé ton dessert. D’où les options 2 et 3.
L’option 2 pour les flemmards, ou les petits estomacs, c’est salade de fruits. Simple, frais, efficace, tu peux la jouer tradi avec des pommes ou des bananes, femme enceinte avec une salade de fraises ou encore exotique avec de la mangue et des cassis.
L’option 3 te demandera plus d’efforts, mais quand on aime on ne compte pas. Alors envoyez les pancakes, fraises et sirop d’érable (j’avais plus de sirop d’érable pour la photo, déso, j’ai pris de la confiture de lait … SHAME, SHAME, SHAME).
1) Les ingrédients : – 200g de farine (environ 10 cuillères à soupe, je suppose que si t’as pas de four t’as pas de verre doseur)
– 3 œufs
– 30 cl de Lait (tu vois une pinte, bah 2/3 de pinte)
– une pincée de sel
– des fraises
– du sirop d’érable
2) La préparation : PAS BESOIN DE TEMPS DE REPOS ! C’est l’avantage des pancakes, et aussi le fait que tu peux les foirer, contrairement aux crêpes, c’est tellement gros que ça se voit pas.
– Tu mélanges tout dans un saladier, sauf les fraises et le sirop d’érable.
– Fais fondre du beurre dans une petite poêle, fais cuire tes pancakes.
– Après tu laves tes fraises et tu les coupes en deux, tu les mets dans un bol, et y’aura plus qu’à servir.
Si t’as encore le courage de boire, tu peux accompagner le dessert d’un petit vin, c’est un peu comme le beurre dans les épinards.

3

Voilà, avec ça tu peux accompagner ton repas d’une petite demande en mariage si ça te chante, ou même tout simplement d’une rupture, rien de tel qu’un bon repas pour se dire adieu. Moi j’ai fait mon taf, ce sera ta petite touche perso. Allez … A’tchao bonsoir !

Related posts

Atteindre l’excellence ? Un café avec Robert Greene.

Hurluberlu et ses ami(e)s

La menthe poivrée et ses bienfaits

MathieuDR

Politique – Affaire Leonarda: on marche sur la tête

Paul