20 conseils d’expert pour voyager mieux, moins cher, et sans stress

Hurluberlu et ses ami(e)s 31/10/2017
voaye-intelligent
Partager cet article

Les voyages, mis à part les voyages d’affaires, devraient être relaxants. Malheureusement c’est bien plus facile à dire qu’à faire. Vous vous êtes déjà demandé pourquoi vous rentriez de vacances encore plus fatigué que lorsque vous êtes parti? Il est temps de changer ces mauvaises habitudes avec ces conseils de pros du voyage.

Les voyageurs expérimentés en connaissent un rayon, que ce soit à propos des augmentations ou des variations des prix des vols, des frais de change entre les différentes devises, des avantages et des inconvénients de tous les types de sièges dans les avions ( oui, éviter celui du milieu), ou des points qu’il convient de planifier précisément et en avance à chaque étapes de votre trip pour éviter de perdre du temps, de l’argent, et de l’énergie dans tout ça.

Voyager peut être relativement compliqué, mais il est possible de limiter les dégâts. Des petits détails et conseils peuvent vous aider considérablement. Pour vous faciliter la vie, nous nous sommes entretenu avec un certain nombre d’experts en voyage et de possesseurs de cartes platinum « Frequent Flyers » chez les compagnies aériennes, et nous leur avons demandé la liste des conseils les plus importants qu’ils pouvaient prodiguer à des “newbies” comme nous. C’est grâce à eux que votre prochain voyage sera bien plus efficace, certainement moins cher, et beaucoup moins stressant. Promis, les conseils proviennent de sources plus sûres que ces conseils sur la glace au petit-dejeuner dont on vous a parler récemment… Voilà ce que nos voyageurs experts ont à dire:

voyage expert

Choisissez précisément le moment de votre réservation

«  Une des règles d’or de la réservation de vols est de réaliser votre booking un mardi. C’est le jour de la semaine ou vous trouverez les meilleurs deals». C’est ce que révèle Phil Bloomfield de l’entreprise cheapflight.co.uk. «  En règle générale, les meilleurs prix sont mis en avant 50 jours avant le départ, et les prix les plus élevés se situent autour de trois jours avant le vol. Privilégiez également les vols en soirée dans la mesure du possible. Mis à part les vols du vendredi, les vols bon marché décollent presque toujours entre 18:00 et minuit.»

“Cassez” votre voyage, pas votre tirelire

Phil Bloomfield nous a également appris ceci: «  Prendre des vols indirects, avec des temps de changement plus ou moins courts simplement pour vous permettre de changer d’avion, peut souvent vous faire économiser des sommes plutôt importantes, sans pour autant rajouter trop de temps à votre voyage total. » Si un petit stop d’une heure ou deux à mi chemin vous permet de vous dégourdir les jambes, et en prime d’avoir les moyens de vous payer une suite dans un palace au lieu d’une chambre simple dans un Formule1, ça peut valoir le coup…

Evitez le sac à roulettes

D’après Lee Thompson, le co-fondateur de Flash Pack, une entreprise spécialisée dans le voyage aventure en solo : « Ce que l’on appelle « sacs weekends » ou « sacs 48h » sont une bien meilleure option de bagage à main que les sacs à roulettes. De plus en plus de compagnies low-cost deviennent plus strictes concernant les tailles et poids des bagages cabines, et les sacs à roulettes sont toujours ceux que l’on vérifie en premier car c’est dans ces derniers que l’on peut le plus facilement dissimuler des kilos supplémentaires sans en avoir l’air. Un sac 48h est aussi bien plus flexible et pratique au moment du rangement dans les compartiments au dessus de votre tête dans l’appareil, et on peut y mettre d’importants volumes d’affaires en tous genres. Si vous voulez mixer les deux, le plus malin c’est de trouver un sac 48h avec des roulettes cachées, et le tour est joué! Le Eastpak Stapverz est un bon exemple de ce type de produit mixte ».

voyager-pas-cher

Partez loin, très loin

Si vous voyagez pour vous changer les idées et échapper au stress du quotidien, la meilleure manière de se couper de tout est de mettre le plus de kilomètres possible entre vous et votre routine. C’est le même constat, que vous cherchiez à vous éloigner de votre travail, de votre famille, de votre ex, de vos responsabilités, ou de quoi que ce soit. D’après des études sérieuses sur le sujet, 84 pour-cent des personnes interrogées affirment que le fait de voyager dans un pays étranger fait partie des techniques les plus efficaces pour combattre le stress. Cela confirme une autre étude menée à bien par Twitter, qui prouvait que plus les Tweets étaient postés depuis un endroit lointain du lieux de vie quotidien des utilisateurs, plus les Tweets étaient positifs et retranscrivaient un sentiment de bonheur.

La technique des sièges sandwichs

Si vous voyagez à deux, choisissez dans la mesure du possible des sièges qui « prennent en sandwich » un autre siège. Par exemple, un siège côté hublot et un siège côté couloir sur une rangée de trois. Ou deux sièges côté couloir sur une rangé centrale de trois sièges. A part si l’avion est plein, il y a peu de chance pour qu’un passager choisissent le siège du milieu, ce qui permettra d’avoir la rangée en entier pour vous deux. Si quelqu’un se retrouve tout de même au milieu, il vous suffira de demander gentiment à échanger vos places pour vous retrouver à côté de votre partenaire de vol.

Lisez entre les lignes

Passer les différents contrôles de sécurité d’un aéroport n’est que très rarement une expérience agréable pour qui que ce soit. Ceci dit, c’est bien plus facile pour certains que pour d’autres.  « Si vous êtes pressé, ne vous concentrez pas uniquement sur le fait de choisir la queue la plus courte. Choisissez plutôt la file qui contient le plus de voyageurs expérimentés et de businessmans ». C’est le second conseil de Lee Sansom. En effet, ceux qui ont l’habitude de voyager ont souvent la maitrise de l’art de passer les contrôles rapidement. Et évidemment, fuyez les queues dans lesquelles vous repérez des individus ou des groupes qui sont susceptibles de prendre plus de temps que la normale. « Les femmes et les enfants d’abord » n’est pas vraiment un concept qui s’adapte aux contrôles de sécurité…

Faites preuve d’adaptabilité en cas de crise

Parfois, on oublie de mettre le bon adaptateur dans ses bagages. Ca arrive même aux meilleurs. Pas de panique, même sans investir dans un nouveau chargeur, vous serez en mesure de recharger votre batterie en branchant votre câble dans un port USB d’un des appareils électroniques de votre chambre d’hôtel, comme votre télé. Ce genre de solution de secours fait partie d’un état d’esprit général qui vous pousse a rester positif et à faire preuves d’adaptabilité, trait important pendant les voyages…

Apprenez à rouler

« pour maximiser la place disponible dans vos bagages, pensez à toujours rouler vos vêtements ». C’est ce que vous conseille Sloan Sheridan-Williams, le porte-parole de la partie hébergement du fameux site booking.com. Non seulement cela vous donne un accès direct à une grande partie de vos affaires, mais en plus cela vous permet de  glisser des objets qui ont besoin de protection entre vos tee-shirts et autres affaires. Une brosse à dents électrique, un rasoir, vos chargeurs, une bouteille de parfum… tout ça sera en sécurité.

habits rouler

Offrez un bonnet de bain à vos chaussures

Que vos chaussures soient sales au moment ou vous faites votre valise ou que vous les salissiez pendant votre voyage, il existe une technique simple mais efficace pour éviter de laisser des traces sur tous vos habits propres et sur votre valise en elle même. C’est Mark Sansom, l’éditeur du magazine « Food and Travel », qui nous en parle: “Dans la plupart des hôtels, vous trouverez des bonnets de bain en plastique à usage unique. Ils sont parfaits pour y glisser vos chaussures sales et pour protéger le reste. Si vous n’en n’avez pas trouvé dans votre hôtel, vous en trouverez des très bon marché dans les boutiques des aéroports ou dans les supermarchés… En prime, vous pouvez rajouter une feuille rafraichissante prévue pour les sèche-linges dans votre valise. Résultat: Une odeur de fraicheur en permanence!”

Wifi gratuit pour tout le monde!

Dans les aéroports, la connexion internet est souvent offerte, au moins pour une ou deux heures. Une fois dans le pays que vous allez visiter, vous serez entouré d’endroits qui offrent internet à leurs clients. Vous n’êtes pas client? Il existe des sites internet qui références tous les mots de passe wifi dont vous pouvez avoir besoin. Téléchargez les listes depuis l’hôtel, et le tour est joué. Vous pouvez aussi jeter un oeil dans les commentaires sur FourSquare, les utilisateurs donnent souvent les codes wifi… Si ça peut vous éviter de payer l’équivalent d’un autre vol en frais de roaming, ça peut valoir le coup, non?

Evitez de payer deux fois votre assurance voiture

Un autre conseil de monsieur Thompson: « Une fois que vous avez choisi l’entreprise chez qui vous allez louer votre véhicule, optez pour le package basique. Parfois, l’assurance journalière peut coûter bien plus que ce qu’elle ne vaut. Les entreprises de location font leur beurre en vendant des options et des add-ons qui peuvent s’avérer être incroyablement chers. Pour éviter cela sans prendre de risques, choisissez une assurance voyage globale qui couvre les voitures de location, ou renseignez vous sur les assurances spéciales pour ce type de service séparément.»

Restez hydraté sans avoir de fuites dans vos dépenses

Les systèmes de filtration des avions permettent peut-être d’offrir un environnement propre et saint aux passagers, mais ils garantissent aussi des gorges desséchées, des têtes qui tournent, éventuellement des nausées, et une augmentation des risques de « jet-lag ». Heureusement, il existe une solution, et c’est aussi Lee Thompson qui nous la donne: « Investissez dans une bouteille d’eau réutilisable ou une gourde prévue a cet effet. Amenez la à l’aéroport vide pour pouvoir passer les contrôles de sécurité, et remplissez la d’eau potable ensuite. En plus, certaines gourdes sont magnifiques, et permettent d’améliorer la qualité et le goût de l’eau du robinet ».

avion bouteille

Réservez en avance

En plus de vous permettre d’économiser de l’argent, réserver un voyage en avance a de gros avantages au niveau psychologique. Une étude hollandaise publiée dans un journal appelé « Applied Research in Quality of Life » ( le titre qui veut dire “recherches appliquées en qualité de vie” est assez évocateur et plutôt vendeur si vous voulez notre avis…), a montré que les vacanciers n’étaient pas le plus heureux pendant leur vacances, ni une fois qu’ils étaient revenu, mais bien avant leur départ, entre le moment de la réservation et le premier vol. En réservant en avance, vous maximisez l’excitation et l’anticipation. Le point négatif, c’est que votre productivité au travail peut être un brin affectée par le fait que vous passiez votre temps sur Google à chercher des photos de votre lieu de vacance futur…

Soignez votre Jet-Lag avant même qu’il n’arrive

«  Cela peut paraître évident pour certains, mais partir de chez vous en forme et reposé va grandement minimiser les chances de jet-lag » nous assure monsieur Sheridan-Williams. «  Faites en sorte de passez les 48 heures qui précèdent votre voyage dans de bonnes conditions de repos et de relaxation, et préparez une playlist qui vous aidera à somnoler et à vous reposer une fois dans l’avion ».

Chassez le Jet-Lag avec votre oreiller

Pour limiter les risques de passer des vacances dans un état second d’endormissement et en ayant l’air d’un zombie, la Fondation du Sommeil conseille de chercher des vols qui vous font arriver en début de soirée à votre destination. Une fois arrivé, le mieux serait de rester éveillé jusqu’à 22:00 heure locale. Réglez votre montre sur l’heure locale de votre destination pendant que vous montez dans l’avion, et, malheureusement, la fondation recommande aussi d’éviter le café et l’alcool dans les trois ou quatre heures qui précèdent votre heure de coucher.

Apprenez les rues de vos vacances avant de prendre l’avion

Lee Thompson est décidément une mine de conseils avisés: « Téléchargez les cartes de la région dans laquelle vous allez voyager sur Google Maps avant de partir de chez vous. Le GPS de votre téléphone fonctionnera sans avoir besoin d’une connexion internet, ce qui vous permettra de vous orienter et de (presque) toujours retrouver votre route dans un environnement avec lequel vous n’êtes pas encore familier, sur les cartes que vous aurez téléchargé à l’avance.

voyage internet

Marquez toujours vos bagages de soute comme « Fragiles »

Encore une fois d’après monsieur Thompson: « C’est une bonne solution pour augmenter les chances pour que votre bagage soit traité correctement. Il pourra même être placé en haut de la pile en raison de l’étiquette FRAGILE, et risque donc arriver parmi les premiers sur le tapis de récupération des valises » .

Travaillez votre tolérance à la chaleur

Si vous vivez dans un climat modéré ( comme en France) et que vous partez sous les tropiques, il se peut que vous passiez le plus clair de votre temps à l’ombre pour éviter de suer en permanence dès qu’un rayon de soleil vous approche. Heureusement, plusieurs études ont montré que vous pouviez augmenter votre tolérance à la chaleur simplement en vous exposant à la chaleur pendant les quelques jours avant votre départ. Faites vous une petite session sauna, ou mettez vous à faire des extras dans les cuisines du restaurant du coin, et vous éviterez à votre corps le choque des températures en sortant du bâtiment des arrivées de l’aéroport.

Une bonne hydratation est primordiale

Voler assèche souvent les membranes de l’intérieur du nez, qui sont d’habitude humides pour aider à éliminer les germes en les expulsant du corps. On peut remédier facilement à ce genre de problème avec un spray nasal, souvent à l’eau de mer, vendu dans toutes les pharmacies et para-pharmacies. Pensez aussi à boire assez et à rester hydraté. Même vous imprégner de la vapeur qui s’échappe de votre café brûlant peut donner un bon coup de pouce!

Ne demandez jamais de l’eau du robinet dans le vol de retour

Hygiéniquement parlant, il vaut bien mieux prendre une bière qu’un verre d’eau dans l’avion! Décidément, que d’avantages pour cette boisson houblonnée… Une étude menée à bien par le Wall Street Journal a permis de tester l’eau du robinet dans 14 vols domestiques et internationaux. Ils ont trouvé un peu de tout dans les eaux, en partant de la salmonelle, jusqu’à des oeufs d’insectes minuscules. Dans la même idée, ne demandez pas de glace dans votre verre si vous décollez d’un pays à l’hygiène générale douteuse. Les bacs à glace sont rechargés avec de l’eau local avant le décollage…

Et voilà, vous savez tout ce qu’il faut savoir pour améliorer la qualité de vos vacances, limiter votre stress, et économiser intelligemment de l’argent. Attention, nous déclinons toutes responsabilités en cas d’addiction au voyage facile et moins cher! Ne dites pas à votre patron que c’est nous qui vous avons transmis le virus! Enfaite si,  vous pouvez lui dire, et lui conseiller de venir lire notre article, cela devrait suffire à le convertir lui aussi à la secte des voyageurs malins et relaxés…

Si vous avez d’autres conseils à offrir pour améliorer la vie des voyageurs fous, on est preneurs!