Lifestyle

Comment bien préparer son voyage aux États-Unis ?

usa chicago
Partager cet article

Les États-Unis attirent de très nombreux touristes chaque année. Entre les rues mythiques de New-York, les étoiles de Hollywood et les grands parcs nationaux, c’est clairement un pays qu’il faut avoir visité au moins une fois dans sa vie. Cependant, avant de partir, il faut préparer son voyage correctement, afin de ne pas avoir de mauvaises surprises. Voici donc tout ce qu’il faut savoir avant de monter dans l’avion.

Être en règle

Pour être sûr de partir, il faut tout d’abord être en règle avec le bureau de l’immigration des États-Unis. Cela commence par un passeport en cours de validité, jusqu’au dernier jour de votre voyage. Il n’est pas nécessaire que votre document de voyage soit valable 6 mois avant la date de retour comme c’est le cas dans de nombreux pays. En revanche, le passeport doit être biométrique ou électronique. Si ce n’est pas le cas pour vous, et que vous possédez un vieux passeport, alors pensez à refaire votre document en mairie ou en préfecture.

Pour un touriste, et pour moins de 90 jours, il n’est pas nécessaire de faire une demande de visa. Vous devez cependant obtenir une autorisation ESTA. Il s’agit d’une demande pour entrer légalement sur le territoire américain. Cette demande se fait directement en ligne, au moins 72 heures avant votre vol. On peut la faire directement sur le site officiel du gouvernement, ou bien se faire accompagner la demande d’autorisation ESTA pour les USA via un site spécialisé

Enfin, il vous faut obligatoirement un billet d’avion aller-retour. Vous devez être capable de montrer l’ensemble de ces documents à l’embarquement où un premier contrôle est toujours effectué.

Vérifiez votre assurance santé

Lorsqu’on voyage en France ou en Europe, on est couvert par la Sécurité sociale. Ce n’est évidemment pas le cas aux États-Unis où les frais de santé sont très élevés. Une simple visite chez un médecin se chiffre à 100 $ minimum, et un séjour aux urgences vous coûtera environ 50 000 $.

Il faut donc être parfaitement couvert pour éviter que votre voyage ne se transforme en crédit sur plusieurs années… Les cartes bancaires comme la Gold Mastercard ou la Visa Premier vous assurent plutôt convenablement. En revanche, une carte bancaire plus classique, possède une assurance avec des plafonds généralement bas. Vous pouvez les compléter avec l’assurance proposée au moment de l’achat de vos billets d’avion.

Si vous pensez que ce n’est pas suffisant, alors il faudra faire une demande auprès d’un courtier en assurance voyage, pour trouver une offre attractive et rassurante. Pour un voyage de 15 jours à 1 mois, ce n’est jamais très cher, et ça peut vous être très utile.

Bien préparer son itinéraire

On vous déconseille de débarquer comme une fleur sans savoir où aller. Les États-Unis sont un immense territoire, avec de longues distances entre chaque ville, et de grandes mégalopoles. Quelques coins sont également moins fréquentables que d’autres. Il est donc indispensable de planifier un itinéraire, pour ne pas perdre de temps, et se rendre dans les plus beaux endroits du pays.

La réservation des hôtels doit se faire également en amont, pour s’assurer de la disponibilité des chambres. C’est encore plus vrai dans les grands parcs, où tout est rapidement complet en haute saison. C’est aussi en réservant à l’avance que vous aurez souvent les meilleurs prix.

Se déplacer

Si vous avez décidé de faire les grands parcs nationaux, alors vous aurez très certainement besoin de louer un véhicule. Votre permis Européen est suffisant pendant 3 mois, et pour un séjour plus long, il faudra un permis international. Vous pourrez faire la demande ici.

Une voiture vous sera également très utile dans certaines grandes villes comme Los Angeles ou bien Miami. En revanche, pour New-York ou San Francisco, on peut sans problème se passer d’un véhicule personnel et utiliser les transports en commun qui sont très bien développés.

Dans la valise

Il faut bien sûr avoir tous les documents cités plus haut, c’est l’essentiel, et l’attestation de prise en charge de votre assurance, si vous en avez pris une. Vous allez ensuite avoir besoin d’un adaptateur pour recharger ou brancher vos appareils électroniques. Ce ne sont pas des prises françaises qui sont utilisées chez nos cousins américains.

Vous pouvez prévoir un GPS, même si la plupart des véhicules que vous louerez en seront équipés. Il est d’ailleurs souvent possible d’en louer un s’il n’est pas déjà dans le véhicule. C’est presque indispensable, car une erreur de chemin peut vous entraîner très loin de votre destination finale.

Pour le reste, tout dépend des lieux que vous souhaitez visiter et de votre date de départ. Pensez donc à jeter un œil sur le climat d’une ville à une autre, afin de prévoir des vêtements adaptés pour l’ensemble de votre voyage.

Enfin, un dictionnaire français/anglais ne sera jamais de trop. Vous croiserez très peu d’Américains capables de dire 3 mots de français, alors vous devez absolument avoir quelques notions d’anglais.

 

Pour les amateurs de voyages, venez aussi lire notre articles sur les meilleurs produits à ramener de Thailande 🙂

Related posts

M comme Marcel: Comment réussir le buzz sur Facebook

Hurluberlu et ses ami(e)s

Le carnet de Liza – Faut-il que l’homme moderne soit romantique ?

Liza

Cinq façons de surprendre une fille lors d’un premier rendez-vous