C’est maintenant que tu le découvres ? #9 Radio Elvis

Raphaël 01/06/2016
Partager cet article

Bonjour, Messieurs, Mesdames.

Aujourd’hui, nous parlons français, belles phrases, beaux mots, poésie, clavier, guitare. Joli programme en perspective pour parler de Radio Elvis.

Radio Elvis, C’est maintenant que tu le découvres ?

Certains diront que le train est déjà passé, que le groupe en question est sur les rails vers le succès et que les nouveaux fans seront ceux de la deuxième vague mais tant pis. Il reste quelques places dans les derniers wagons de Radio Elvis.

radio-elvis-les-conquetes

Bon si vous ratez le train c’est également de ma faute, cela fait une bonne année que je connais le groupe pour les avoir découverts au festival OUI FM en Mai 2015. Mais j’avoue ne pas avoir été tout de suite convaincu par le rock amoureux des parisiens.

Radio Elvis c’est trois garçons, Pierre Guénard, ancien slameur qui écrit et chante. Colin Russeil à la batterie et au clavier et Manu Ralambo à la guitare.

La français est très en vogue en ce moment, impossible de le nier, entre Izia et son album en français, l’émergence de Feu! Chatterton et l’amour de certains pays pour la nouvelle génération du rap français. (ici notre article avec Demi Portion pour les curieux). Radio Elvis apporte autre chose dans cette renaissance du français dans la musique. La poésie a une grande place dans les morceaux chantés et Pierre Guénard s’inspire de poèmes pour écrire les aventures décrites dans les chansons du trio.

Je vous disais tout à l’heure que je n’avais pas été tout de suite convaincu par les morceaux du groupe parisien. Mais qu’est ce qui m’a convaincu à devenir un amoureux inconditionnel de Radio Elvis ? Leur album. Les Conquêtes sorti le 1 Avril 2015 est un bijou de musique. Pour décrire au mieux ce qu’est cet album, je vais citer tout simplement la description disponible sur le site officiel du groupe :

“Les conquêtes sont des aventures qui entraînent sur les chemins de l’errance, les sens en alerte, au gré du vent, du sable, du soleil…. Métaphores amoureuses, aventureuses, exploration de soi ou quête spirituelle, chacun y trouvera sa propre conquête. Cet album tient en éveil. Nul repos possible au cours du voyage, mais l’envie perpétuelle de l’écouter sans arrêt. Toutes les chansons sont essentielles.”

Je n’ai pas grand chose d’autres à ajouter. Cet album est parfaitement construit de A à Z, il est fait pour être écouter dans l’ordre de la tracklist. Aucun morceau n’est à jeter, tout a son sens, tout est exact.

Le groupe fait beaucoup de scènes, je vous conseille fort logiquement d’aller y jeter un oeil et surtout une oreille.

Je vais sans doute continuer à parler de la langue française dans des futurs articles.

Bisous.

 

Tu en veux plus sur la série “C’est maintenant que tu le découvres ?”. C’est par ici.