Coups de Coeur

Le disque du mois #9 – The Church de Mr Oizo

Partager cet article

  “Mr Oizo  – The Church”

 

C’est le mois de novembre, il commence à faire froid et la fatigue se fait ressentir. Il va quand même falloir être d’aplomb aujourd’hui car mon coup de cœur du moi c’est du lourd. Avant de nous présenter son nouveau film Realité qui sortira le 18 Février prochain, voici The Church le cinquième album de Mr Oizo (aussi connu sous le nom de Quentin Dupieux), éminente figure de la musique électronique. Cette fois ci, Mr Oizo ne sort pas chez Ed Banger mais chez Braindfeeder qui n’est autre que le label de Flying Lotus. On connait bien l’univers très décalé de celui que je surnomme le fou furieux de la musique électronique et croyez moi il n’a pas fini de nous surprendre.

Le premier extrait que l’on a pu écouter avant la sortie de l’album est agrémenté de sonneries et de bip de téléphone, (du Mr Oizo tout craché quoi). Stressant mais tu tapes du pied quand même sans t’en rendre compte avant qu’il ne finisse. Track parfaite à envoyer à ton patron si jamais il te donne trop de boulot pour lui faire comprendre que tu n’es pas une Machyne. Dans Bear Biscuit c’est un tout autre style qui se dégage même si on reconnait bien la cuisine de l’Oizo on pourrait presque poser un rap dessus. Un de mes coups de cœur de cet album, c’est HAM qui a fait l’objet d’une vidéo brillamment réalisée par Eric Wareheim. Ham est pour moi dans la continuité de Vous Etes Des Animaux. Libre à toi de découvrir le reste de l’album qui est tout aussi concluant.

Quentin Dupieux, ne change pas une recette qui gagne. Comme à chaque sorties il faut du temps et plusieurs écoutes avant de pouvoir vraiment apprécier cet opus, pour les convertis comme moi cela ne devrait pas être un problème et j’ai hâte de voir ce que donneront ces titres en live.

Related posts

Le disque du mois #3 – L’innocence retrouvé d’Etienne Daho

Bizolle

Art – la coupe du Monde vue par Cristiano Siqueira

Bizolle

Le disque du mois #4 – Casseurs Flowters – Le rap des faux branleurs

Bizolle