Lifestyle

On a testé pour vous : le Rebel Bingo.

Partager cet article

On a testé pour vous : le Rebel Bingo.

Cette année, de passage dans les UK, nous avons eu l’occasion de découvrir une nouvelle façon de festoyer toute en originalité : le rebel bingo. Oui, pas d’erreur, on a bien dit le “bingo”, ce jeu pour sexagénaire sacralisé dans toutes les maisons de retraite. Néanmoins détrompez vous si vous imaginez que cette partie se déroulera dans la même ambiance que la dernière visite rendue à vos aïeuls. Ici le Bingo se rebelle. Préparez vous à devenir accros. 

L’hiver en Angleterre c’est triste, il fait froid et il pleut, beaucoup. Pour lutter contre cette monotonie ambiante, il est nécessaire de s’ouvrir l’esprit. C’est pourquoi quand ma flatmate espagnole m’a proposé d’aller à une rebel bingo party, j’ai tout de suite accepté. Elle m’avait expliqué le concept dans les grandes lignes : une soirée ou l’on joue au bingo d’une façon originale et où sont mis en jeu des lots “atypiques”. Cette présentation sommaire ne saurait refléter fidèlement l’esprit du jeu, je vous laisse découvrir le déroulement de notre soirée. 

20h : Je sors de ma chambre vêtue de ma plus belle chemise, prête à attaquer l’apéro. Ma colocataire m’explique que les participants ont l’habitude de se barioler le corps avec leurs marqueurs pendant ces soirées. Elle porte un t-shirt de toute évidence très cheap. Peu séduite à l’idée de donner mes fringues préférées aux bonnes œuvre le lendemain matin, je retourne me changer, finalement heureuse de trouver une utilité à l’affreux croft-top primark, acheté 3 pounds une semaine plus tôt. 

21h30 : La soirée commence à 22H, étrange et inhabituel de se mettre en route de si bonne heure, un jeudi qui plus est. Dans le bus on est tous un peu déboussolé, j’entends les plus réfractaires à la soirée râler “je suis même pas bourré” 

22h : Arrivé sur le lieu des hostilités, et quel lieu. Le Motion (Bristol) est un club réputé comme étant l’un des meilleurs d’Europe (5e d’Angleterre et 37e mondial), particulièrement connu pour inviter la fleur de la scène électro underground. On est surpris par l’interminable queue. Nous qui pensions arriver tôt. Alors que nous rejoignons la file, nous croisons plusieurs personnes désespérément à la recherche de prévente, la soirée est archi sold-out. Nous commençons prendre conscience de la dimension de l’événement. 

22h30 : A l’entrée deux jeunes anglaises tatouées et percées, comme seuls les britishs savent le faire, nous distribuent notre kit de jeu pour la soirée : deux grilles de bingo et un feutre. A peine les portes passées, on fonce au bar afin de se ravitailler en bière. La partie n’a pas encore commencé mais la salle est déjà bien pleine. Derrière la scène, un immense écran sur lequel défile une succession de messages tel que “ce que vous vivez en ce moment est le calme avant la tempête” ou “vous vous apprêtez à vivre une expérience inédite”, ça met dans l’ambiance. 

Poster bingo rebel motion
Poster bingo rebel

22h40 : Je comprends rapidement à quel point le conseil vestimentaire de ma colocataire était avisé. Les marqueurs rouges distribués à l’entrée deviennent les instruments d’un body-painting géant. Très vite on ne croisera plus personne à la peau intacte. Si beaucoup s’amusent à orner leur camarade de formes phalliques, certains autres sont bien plus inspirés et dans le décolleté de quelques demoiselles germent des créations ravissantes. 

23h : Cette fois on y est, changement de lumières dans la salle, le solennel Genesis de Justice retenti alors que s’affiche sur l’écran un compte à rebours. A l’échéance de celui-ci arrivent enfin les animateurs de la soirée. La salle les accueille comme des rock stars, et des rocks stars c’est exactement ce qu’ils sont. Tous vêtus de façon excentrique et improbable, ils nous font sentir que ce soir : ils mettront le feux. 

23h03 : Le leader du groupe prend le micro et nous explique les origines du jeu, tout aurait commencé dans une veille église londonienne dans laquelle la bande de lascars avaient l’habitude d’organiser des soirées secrètes. Un jour, au sous sol ils trouvèrent un vieux jeu de bingo, de là serait né accidentellement le rebel bingo. Certaines personnes aujourd’hui essayeraient de réduire à néant ces soirées : les patrons de l’association officielle de bingo. S’affiche pour preuve sur l’écran géant le message Facebook de l’un d’entre eux, dénonçant ces rassemblements comme “amoraux, indécents et contraires au réel esprit du bingo”. La réaction de la foule ne se fait pas attendre : une huée collective. Quelle est la part de mythe, quelle est la part de vérité ? On s’en fout pas mal à vrai dire, on veut juste croire à leur histoire, belle et rebelle. 

rebel fuckin bingo

23h11 : Le game commence, avec des règles un peu moins orthodoxes que pour un réel bingo. Peu importe qui termine sa grille en premier. Pour gagner il faut, une fois un bingo obtenu, se jeter sur la scène et aller enlacer avec vigueur un des animateurs de la soirée. Dans une salle remplie d’anglais prêt à en découdre, on vous laisse imaginer le challenge. 

23h30 : Nous surveillons tous notre grille assidûment. L’énoncé des chiffres est fait dans une prose qui n’est pas sans rappeler la poésie shakespearienne “And now it’s like a very thin penis and an extra-large asshole, it’s a 10!”

23h45 : Certains malins s’amusent à monter sur scène alors qu’ils n’ont pas complété de ligne. Mais on ne met pas de carotte au rebel bingo, dès que la fraude est démasquée s’affiche sur l’écran un grand “Loser” et pour fond musicale “move bitch get out the way” de Ludacris

23h54 : Première victoire, premier prix remporté. C’est l’événement, on croirait assister à la remise d’un Oscar. Pour être honnête les prix mis en jeu sont assez dérisoires, mais ils sont présentés d’une telle manière que la salle entière jalouse les gagnants. Une peluche devient votre meilleur ami pour la vie et un parapluie à diodes fluorescentes devient l’allié de choc pour survivre à la météo Britannique (les anglais savent être honnête lorsqu’il s’agit de parler de leur climat). 

00h00 : C’est l’heure de “l’entracte”. Retour au bar, nos pintes sont vides depuis un bon moment, nous étions juste trop absorbés par le jeu pour nous en rendre compte. 

00h03 : Dans le fumoir on sympathise avec quelques Bristoliens qui n’en sont pas à leur première soirée. On apprend alors que la victoire ou la défaite des téméraires, qui montent sur scène, dépend autant de leur grille que de leur charisme et humour. “La règle du rebel bingo c’est justement qu’il n’y a pas de règle tu vois?” me dit ma voisine aux cheveux bleus. Ouais je vois. 

00h20 : La soirée reprend, à ce stade absolument plus personne n’est sobre, ce qui ajoute une difficulté supplémentaire au jeu. Les chiffres se mélangent et l’euphorie grandit.  

(Photo : Asicophoto.com / BrightestYoungThings.com
(Photo : Asicophoto.com / BrightestYoungThings.com

00h22 : Je remarque que la partie féminine de l’équipe du Rebel Bingo a encore changé de costume, c’est du grand art, à mi-chemin entre du burlesque et les créations modes les plus tendances, Ladygaga n’a qu’à bien se tenir, the show must go on! 

00h40 : La plupart d’entre nous avons abandonné nos grilles, ça devenait trop technique. 

01h00 : Le bingo s’achève. Aucun de mes amis n’a remporté de prix mais tous sont convertis. Une fois le jeu clôturé de la musique surgit des enceinte, il n’est qu’ 01h, il nous reste encore toute la nuit pour danser. 

Related posts

Savoir–vivre : Comment attirer l’attention du barman dans les bars branchés ?

Bizolle

Etre une femme sans enfant mais… heureuse !

Hurluberlu et ses ami(e)s

Petit manuel d’usage à l’égard des Roméo qui veulent « pécho » sur Tinder.

Hurluberlu et ses ami(e)s