La publicité : le lavage de cerveau

Hurluberlu et ses ami(e)s 20/09/2017
pub lavace cerveau
Partager cet article

Elles sont partout ! On ne demande rien, mais les publicités nous sont imposées à longueur de journée, que ce soit dans la rue, dans le métro, dans notre poste de radio, à la TV ou encore sur nos écrans d’ordinateur. Personne ne peut y échapper, et même si on fait au mieux pour résister et passer à côté sans y prendre garde, elles ont forcément un effet sur notre façon de vivre. 

Un lavage de cerveau en douceur

On ne s’en rend pas toujours compte, mais ce sont chaque jour des centaines d’informations imposées qui traversent notre cerveau. On se dit qu’elles n’ont pas beaucoup d’impact sur notre façon de vivre, mais force est de constater que plus un produit jouit d’un marketing important et plus il se vend bien. Plus un homme politique passe à la TV et plus sa cote de popularité augmente, plus une information est répétées, et plus elle devient réelle dans l’inconscient collectif.

C’est ainsi que l’on se retrouve à collectionner des objets dont nous n’avions pas forcément l’utilité jusque-là, ou bien qu’on s’imagine avoir besoin de quelques choses ou de quelqu’un qui n’ont que peu d’intérêt à notre vie quotidienne.

Plus encore, la publicité influence finalement notre manière de vivre, mais aussi de penser, en nous imposant un modèle de société. Au final, on veut tous ou presque les mêmes choses, on a tous ou presque les mêmes rêves, et on se laisse conditionner dans nos petites vies de consommateurs.

C’est effectivement de cela dont il s’agit. Ces messages qui se répètent à l’infini, nous transforment progressivement en simples consommateurs, ou en consommateurs avant tout. Même nos passions sont attaquées, les fans de sport finiront par boire les bières qu’ils voient sur les panneaux à longueur de matchs, les amoureux de cinémas achèteront des objets de leurs films favoris, les passionnés de musique achèteront les accessoires qu’ils voient dans les clips de leurs idoles…

La publicité fabrique votre consentement

Certains le disent, la publicité est une arme massive de propagande qui change nos façons de penser pour les adapter aux sociétés que les puissants cherchent à contrôler. En finissant par avoir envie de ce que l’on vous propose, on vous transforme progressivement en consommateur bien sage et malléable à souhait, qui ne cherche qu’à courir après ce qu’on lui force à vouloir.

On fabrique donc notre consentement, bien sûr pour consommer toujours plus, mais aussi pour voter pour ceux qui nous permettent de consommer plus. Inconsciemment, on choisit donc de voter pour ceux qui donneront la possibilité d’acheter toujours plus, enrichissant au passage ceux qui nous lavent le cerveau avec leurs publicités quotidiennes.

Ne vous laissez pas berner !

Il est, bien sûr, impossible de se fermer complètement aux publicités en tous genre, à moins de partir vivre au fond de la jungle et de se couper complètement de la société, mais il est tout de même possible de résister un minimum.

Les publicités ne cherchent pas à vous vendre les meilleurs produits possibles, ni à vous faciliter la vie, elles cherchent juste à enrichir ceux qui les mettent en place, et à vous endormir dans un rôle de consommateur qui fait simplement ce qu’on lui demande, en détruisant progressivement votre esprit critique et votre qualité d’analyse.

Continuez donc à vous poser les bonnes questions. De quoi avez-vous réellement besoin ? Qu’est-ce qui est réellement important pour vous ? Pourquoi vivez-vous votre vie ? Quels sont vos objectifs, autres que matériels ? Choisissez d’être un homme et un penseur, et pas seulement un suiveur et un consommateur.

 

(Chronique de Sébastien pour Hurluberlu.fr)