Lifestyle

Brocantes et vide greniers : faites de bonnes affaires !

vide grenier
Partager cet article

En France, on estime à environ 50 000 le nombre de brocantes, vide-greniers ou marché aux puces chaque année. Ce sont autant de chances de trouver votre bonheur d’occasion, et finalement de gagner du pouvoir d’achat. Tous les bons coups doivent être flairés, pour dénicher l’objet rare qui peut rapporter gros, l’appareil utile à petit prix, ou simplement le coup de cœur à quelques euros qui viendra décorer notre meuble de salon ou compléter notre garde-robe.

Tous les jours il y a des brocantes près de chez vous, et tous les jours des bonnes affaires. Encore faut-il savoir chercher et négocier. Voici donc quelques conseils pour réussir sa quête de l’objet vintage, et pour acheter au bon prix.

Être matinal

« Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt », et c’est aussi le cas des trésors des brocanteurs. C’est entre 6 heure et 7 heure du matin que les meilleures affaires se font et que les plus beaux objets sont achetés.

Il faut donc mettre le réveil à la bonne heure, prévoir une lampe de poche si on arrive vraiment très tôt et avoir suffisamment d’argent liquide sur soi pour réagir très vite avant de se faire chiper l’objet vintage de nos rêves. Il ne faut pas hésiter trop, car d’autres chasseurs de trésors vous épient…

Si vous chinez simplement les petits objets pas chers, alors vous pouvez choisir de venir avant la fermeture. Les marchands bradent les prix et parfois ils donnent même ce qu’ils ne veulent pas remettre dans le camion.

Prévoir de la petite monnaie

Vous devez être prêt à réagir vite, à payer rapidement, tout en négociant au meilleur prix. Pour ça, il faut prévoir des petites coupures. En effet, on fait baisser plus facilement le prix d’un objet à 25 € avec un billet de 20 € dans les mains, plutôt qu’avec un billet de 100…

Il faut toujours avoir quelques pièces pour attaquer directement au prix le plus bas : « Il est sympa ce cendrier, il me reste 2 €, c’est bon pour vous ? ».

Travailler son personnage

Dans une brocante, ou sur un vide-grenier, les ventes se font beaucoup à la tête du client. Si vous êtes trop bien habillé, que vous “sentez” le gros billet, alors le vendeur se dit que vous avez les moyens de payer le prix fort. À l’inverse, avec un jean et des vieux baskets, vous aurez souvent plus de facilités à faire baisser le tarif.

Bien sûr, soyez sympathique. Avec un peu d’humour et quelques sourires, on obtient plus facilement ce qu’on veut. Masquez cependant votre enthousiasme, ne sautez pas sur un objet en criant « Ouahouuu, trop génial ce service à thé, il me le faut ! ». Il faut toujours avoir l’air un peu désintéressé.

Aussi vous pouvez aussi “jouer” le vendeur. Si vous collectionnez par exemple les cartes “Magic” ou “Pokémon” et que vous voyez des vieilles éditions, regardez l’âge des vendeurs. Il se peut qu’ils débarrassent la chambre de leur fils et n’y connaissent pas grand chose. Alors bien sûr n’allez pas leur extorquer une Black Lotus dans un lot de 10 cartes à 0,50 centimes non plus mais vous m’avez compris :).

Quelques conseils de plus

Ne foncez pas directement sur un objet qui vous plaît. Si vous avez vu un super vase, demandez d’abord le prix du panier en osier juste à côté. Discutez un peu, puis laisser tomber le panier pour vous renseigner sur le vase, sans avoir l’air vraiment intéressé.

N’hésitez pas à placer des mots clé tels que « vieux, abîmé, sale, etc », ça peut aider à faire baisser le prix. Par exemple : « Pas mal ce vieux vase, il est un peu abîmé par contre… », vous faites ainsi perdre de la valeur à l’objet et un vendeur peu expérimenté va douter facilement.

Évidemment, si vous êtes du genre à acheter pour revendre quelques mois après, soyez toujours vigilant sur la qualité du matériel. Les objets de décoration doivent être le moins abîmés possible, les vêtements ne doivent pas être tâchés ou déchirés, prenez toujours en compte les frais de réparation ou de rénovation. Parfois, on pense faire une bonne affaire, et finalement il faut investir 2 fois le prix de l’objet pour le réparer.

Enfin, lorsque vous avez un doute sur un objet qui coûte assez cher, prenez quelques minutes pour vous renseigner sur internet. Il est parfois préférable de perdre un objet plutôt que de gaspiller de l’argent inutilement.

Related posts

Des idées cool et originales pour un premier rendez-vous réussi

M comme Marcel, les vrais escrocs ne meurent jamais

Hurluberlu et ses ami(e)s

Les fêtes de Pâques – M comme Marcel

Hurluberlu et ses ami(e)s