Coups de Coeur

Théo Gosselin ou l’incarnation d’une génération ultra connectée.

Partager cet article

Théo Goselin, c’est un photographe génial, qui incarne parfaitement la génération Y. L’histoire a commencé sur les réseaux sociaux…. 
Il postait des photos sur sa page Facebook, son Blogspot ou sur son Tumblr en distillant parfois un message du type “Je cherche des modèles sur Quimper ce week-end, merci de me contacter en MP”. Puis petit à petit, ses différents réseaux ont grossi et les marques ont commencé à le démarcher.

Théo Gosselin, le French photographer

Il a d’abord collaboré avec la marque de chaussures Schmoove pour laquelle il a fait poser sa bande de potes. Ensuite c’était pour l’enseigne Jules qu’il a immortalisé quelques instants en créant de belles images. Plus récemment c’est avec la marque de boissons énergisantes Vitamin Water qu’il a travaillé. Et pendant ce chemin, Théo Gosselin est en train de devenir un des photographes Français les convoités.
theogosselin
Entre temps il a sorti un livre intitulé “Avec le coeur”, une sorte de compilation de quelques une de ses photos. Il parcourt aussi le monde en compagnie de ses acolytes à l’occasion de séances de dédicace, d’expositions, de road trip dans un vanne Volkswagen…
Il a aussi réalisé les photos qui illustrent la campagne nationale “#PasQue” mise en place par Citadium (en collaboration avec l’agence Les Gros Mots). Elle communique sur les stéréotypes de la génération Y (Nous sommes incultes, Nous sommes des amours, Nous sommes des BFF, Nous Sommes …).
Les "citations" de Theo Gosselin
Théo Gosselin incarne cette génération de “digital native”, il utilise les réseaux sociaux et les outils numériques pour partager ses créations sur la toile. Cette méthode a vraisemblablement fonctionné pour faire décoller sa carrière et s’imposer dans le milieu de la photo contemporaine (il compte désormais plus de 100 000 fans sur sa page Facebook).

Ses photos évoquent toutes la liberté, l’insouciance et le voyage , elles valorisent un lifestyle néo-bohème. Les marques avec lesquelles il collabore l’ont bien compris ; Jules nous parle de “52 semaines de RTT”, Citadium prône un mode de vie libertaire à travers cette campagne et Vitamin Water propose de “partir à l’aventure” avec le photographe.

Et si finalement, le jeune photographe avait su apporter un aspect commercial à son activité lui permettant de se livrer à son art sans pour autant brider sa créativité ?
Quoi qu’il en soit, son ascension n’est pas prête de s’arrêter en si bon chemin…
GONZ-CATCHER

J. THIEBAUT

Related posts

Le disque du mois #8 – Built on Glass de Chet Faker

Bizolle

10 raisons d’être optimiste pour 2014

Bizolle

Confession, d’un accroc aux séries TV

Bizolle