Coups de Coeur

Mozambo – Hulubberlu Mixtape #4

Partager cet article

En cette fin d’année 2014, il y a deux choses qui font l’actualité de la cité  Phocéenne : l’avenir de la glacière de Marcelo Bielsa, signe du renouveau de l’Olympique de Marseille, et un jeune trio de musiciens au nom exotique : Mozambo.

Si la première a le mérite d’avoir remis l’Olympique de Marseille au cœur de toutes les attentions cette saison, c’est bien Mozambo qui a attiré la notre, il y a déjà quelques mois de ça.

L’histoire a commencé sur Souncloud, la plus grande plateforme, d’échangisme musical au monde, alors qu’on reluquait le matos digital par un après-midi d’hiver. Au hasard, des playlists, on est tombé sur un remix de « Baby I am yours » de Breakbot, le hit de l’été 2011. Sans doute, un peu nostalgique, on s’est laissé envouté par ce son chaud au relent estival.

Après la déferlante de Bakermat et de son saxophone, ont s’était dit que plus jamais, on ne s’extasierait sur des solos d’instruments à vent et encore plus si c’est des cuivres. Mais comme souvent, on n’a pas tenu nos promesses et on a dansé comme des maboules sans docteur sur ce morceau intitulé « wake up », titre plus qu’évocateur tant il désigne une musique entrainante et jouissive.

Bref, l’année s’écoule, on continue nos aller-retour incessants sur Souncloud multipliant les rencontres et les aventures musicales adultérines, tout en suivant à la trace se crâne d’indien de Mozambo. En mars dernier, il revient avec So Flute, un remix du DJ français Saint Germin, l’un des pionnier de la house hexagonale, qui a fait les grandes heures des soirées parisiennes dans les années 90. Avec ce remix, le dicton « c’est dans les vieilles marmites que l’on fait les meilleures confitures » prend clairement tout son sens. Le morceau, essentiellement composé de flute traversière, dépoussiéré entièrement, connaît un très grand succès, dépassant ainsi les 600 000 écoutes sur Souncloud (pour vous donner un ordre d’idée, la métropole de Lyon comptait 491 268 habitants en 2011).

Après, avoir joué au Wanderlust cet été avec KLINGANDE et ANDROMA, les gars Mozambo continuent leur inéluctable ascension vers le succès. Un succès qu’ils méritent largement, n’en déplaise à tous les petits rigolos qui pensent que la deep house, est un mouvement trop commercial. C’est vrai qu’ils ne s’enregistrent pas dans des caves, superposant les riffs de guitares pour permettre « la symbiose de l’homme et de la machine » et ce n’est vraiment pas plus mal.

Mozambo c’est une histoire de potes, et d’amour de la musique. C’est une histoire de danse et de partage. C’est l’histoire de l’été qui est maintenant bien loin et qu’ils ont décidé de nous faire partager avec cette mixtape.

Bonne écoute et merci à eux.

Mozambo – Hulubberlu Mixtape #4

Related posts

Hurluberlu MixTape #1 – The Lizzies

Theo

Une journée avec: Les « NUGGETS »

Bamb

PARTIR EN THAÏLANDE : LE RÉCIT D’ANGELINE

Hellotrip .fr

1 comment

Make The Girl Dance . Hurluberlu MixTape #5 07/06/2015 at 16:58

[…] Mozambo qui nous avait fait un petit mix en novembre, c’est au tour de Make The Girl Dance de […]

Comments are closed.