Tendance : l’appareil dentaire, dernier accessoire mode en Asie ?

Theo 06/11/2017
appareil dentaire asie
Partager cet article

A l’heure où les prothésistes dentaires occidentaux rivalisent d’inventivité pour proposer des appareils aussi discrets que possible , les adolescents indonésiens, chinois ou thaïlandais s’arrachent, quant à eux, les bagues métalliques comme s’il s’agissait du dernier accessoire à la mode. Mais contrairement à un sac à main, un headband ou à des boucles d’oreilles, ces appareils dentaires peuvent causer d’importants dommages dentaires mais également entraîner de sérieuses complications pour la santé en générale. Décryptage d’un phénomène pas aussi anodin qu’on pourrait le croire. 

Les raisons d’un tel engouement

Réduction de la lèvre supérieure, rehaussement des pommettes, agrandissement des yeux, port de lunettes sans verre, “facekini”, blanchiment du visage… Les tendances beauté en Asie se suivent mais ne se ressemble pas. La dernière en date ? Les bagues métalliques assorties d’élastiques de couleur. Vous savez, celles qui vous ont traumatisé pendant votre adolescence… Et bien là-bas, plus l’appareil dentaire se voit, mieux c’est ! Il faut dire qu’en Thaïlande, par exemple, un traitement orthodontique coûte près de 1000€, ce qui correspond à un peu plus de trois fois le salaire moyen. Ce genre de traitement est donc loin d’être à la portée de toutes les bourses. Porter un appareil dentaire c’est une manière d’afficher fièrement son statut social à chaque sourire. Et les jeunes générations des classes supérieures ne s’en privent pas !

Le développement d’un marché noir

Face à cet emballement pour l’appareil dentaire, de nombreux petits fabricants proposent aujourd’hui de fausses bagues dentaires assorties d’élastiques colorés, pour des prix défiant toute concurrence. Un marché noir qui n’a pas de mal à trouver sa clientèle parmi le grand nombre de jeunes asiatiques dans l’incapacité de se payer un véritable traitement orthodontique. Pour moins de 100€, ils peuvent ainsi se faire poser un appareil dentaire sans passer par le cabinet d’un spécialiste, en se rendant tout simplement dans un salon de beauté. Plus étonnant encore, il existe désormais des appareils totalement factices à poser sur la face externe des dents et à accrocher aux molaires. Ces derniers sont disponibles sur Internet et dans de nombreuses boutiques d’accessoires tendances dont raffolent les adolescents. Evidemment dans ce cas-là, ce sont les jeunes, eux-mêmes, qui s’improvisent apprentis orthodontistes.

Les craintes des professionnels de l’orthodontie

Si elle peut faire sourire, cette mode n’est cependant pas sans conséquences… Plus grave encore qu’une absence de résultat sur les problèmes dentaires des patients, ces “faux” appareils dentaires peuvent même carrément être contre-productifs et aggraver des malpositions ou des problèmes de déchaussements des dents. Par ailleurs, composés de matériaux bas de gamme et souvent mal posés ou collés avec des produits non adaptés à l’émail des dents, ils peuvent également donner lieu à de sérieux problèmes de santé comme des allergies et des infections buccales, voire même la perte de dents. Du plomb aurait même été retrouvé dans certains de ces produits, pour la plupart fabriqués en Chine et en Malaisie.

Les insuffisantes réactions des gouvernements locaux

Face à cette dangereuse tendance qui aurait déjà coûté la vie à au moins deux jeunes filles de 14 et 17 ans en Thaïlande, le gouvernement thaï a décidé de réglementer le sujet en interdisant la commercialisation des appareils dentaires factices et en prévoyant une amende de près de 1000€ pour tout vendeur pris en flagrant délit, ainsi qu’une peine de prison. Même chose pour les importateurs de faux appareils. S’il est loin d’être le seul pays concerné par cette tendance, la Thaïlande est à ce jour le seul pays d’Asie qui aurait déjà pris des mesures à ce sujet. Cependant, les sites Internet commercialisant les fameuses fausses bagues continuent de faire la promotion d’une mode que même les stars d’Hollywood semblent avoir adoptée. Gwen Stefani et la fille de Madonna, Lourdes Ciccone, sont en effet les dernières à avoir succombé à l’appel de l’appareil dentaire ! Pour attirer les clients, ces boutiques en ligne n’hésitent pas non plus à jouer sur les couleurs et les motifs pour proposer des modèles d’élastiques pour bagues vraiment trendy. En effet, qui pourrait résister à un sourire signé Hello Kitty ou Mickey ?

Quoi qu’on en pense, espérons que cette mode bizarre (et dangereuse) laisse rapidement place à la suivante !